Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Les meilleures recrues de Ligue 1 2017-2018

Qui sera champion de Ligue 1 2017-2018?

Chaque année, c’est un rendez-vous incontournable pour les quelques millions de lecteurs du Yaourt du Sport. Tous attendent fébrilement de savoir le sort qui va être réservé à leur équipe favorite… Et oui, qui dit retour du championnat dit prévisions pour la Ligue 1 2017-2018 ! Comme à l’accoutumée, nous allons vous abreuver de nos prophéties sur le futur classement et sur le résumé de ce qui va se passer cette saison. L’an dernier, nos prévisions opus 2016-2017 avaient pu surprendre, mais elles ont clairement été couronnées de succès, en témoigne ce bilan (allez voir l’article, je sens que vous êtes dubitatifs). Cette année, on vous promet de faire encore plus fort ! Et pour y arriver, nous nous sommes entourés de deux experts, que vous connaissez si vous êtes des fidèles : Karine et Chameau des prés, qui ont déjà écrit sur ce bloghourt. Le Yaourt du Sport vous livre donc le futur classement de la saison 2017-2018 de Ligue 1 ! Avec aussi le résumé anticipé de l’année, ponctué des « on vous l’avait dit », ces petites prévisions pour chaque club, qui mettent en valeur un événement qui va arriver à chacune des 20 équipes. On vous aura prévenu.

Le classement de Ligue 1 à la fin de la saison 2017-2018

Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Ce qui va se passer cette saison…

1. Paris SG : Unai Emery aura l’occasion de démontrer qu’il est un grand entraîneur en réalisant le triplé avec l’effectif le plus cher de l’histoire. Avec également une finale (!) de Ligue des champions, autant due à la qualité parisienne qu’à la défaillance des favoris. A la question « pensez-vous valoir 180 M€ ? », « Donatello » Mbappé répondra « L’argent devient un bien de bon aloi quand la saine raison sait en régler l’emploi. » Deux AVC parmi les journalistes. Enfin, grosse saison à venir d’Hatem Ben Arfa, notamment face à Andrézieux-Bouthéon et Saint-Louis Neuweg.
Le « on vous l’avait dit » : Neymar sera élu meilleur joueur de Ligue 1 lors des Trophées UNFP. Et recevra la Légion d’Honneur. Et la Tour Eiffel sera à présent appelée la « Tour Neymar ». Et l’hymne français sera dorénavant « la Neymarseillaise ». Et un « Vivement Dimanche » lui sera consacré.

2. Monaco : Nouveau trophée débloqué : vendre des joueurs de foot pour l’équivalent de 12 TGV. Vous me direz, vu les retards à la SNCF, on irait plus vite de voyager à dos de Mbappé. En comparaison, 360 M€, c’est 40 M€ de plus que la fortune estimée d’Olivier Sadran, président du TFC. Autant ça permet à Rybolovlev de payer une partie de son divorce, autant c’est pas pratique de faire jouer des billets de banque sur le terrain… Pas de titre, ni de DEMI-FINALE de Ligue des champions cette année.
Le « on vous l’avait dit » : Orpheline du meilleur joueur de l’histoire originaire de Bondy, l’ASM se trouvera une nouvelle pépite en la personne de… Ghezzal. Non, je plaisante, ce sera Tielemans, si Jardim veut bien le faire jouer.

3. Lyon : Saison de transition, comme chaque année, pour l’OL. Départs de Lacazette, Tolisso, Gonalons, Valbuena, Jallet, Darder, Ghezzal, Mammana… On pourrait craindre le pire pour les Gones, mais finalement, l’équipe retrouvera le podium de la Ligue 1. Malgré les efforts de deux individus pour faire détester le club, même par ses propres supporters : un certain Jean-Michel* et un certain Bruno*, dit Pep*.
*Les prénoms et surnoms n’ont pas été modifiés, à la demande des supporters.
Le « on vous l’avait dit » : La Ligue Europa ne chargera pas longtemps le calendrier lyonnais. En même temps, ça ne leur réussit pas, les clubs chypriotes.

4. Marseille : L’OM Champions Project commencera à porter ses fruits : Marseille sera qualifié pour la Ligue des champions. Si on enlève les matchs où ils ont perdus. Malgré la déception, pas de débordement chez les supporters, qui ont remplacé le pastis par la tisane Éléphant « Nuit tranquille ». Une boisson dont abusera la défense marseillaise, dixit Pamela Anderson (!), en pleine idylle Rami. Mais pas Evra, toujours euphorique quelles que soient les circonstances : « Hahaha! I love this bench! »
Le « on vous l’avait dit » : Je vous conseille le Marseille – Saint-Étienne du 10 décembre, le « Garciaco ». Du grand spectacle des deux côtés.

5. Saint-Étienne : Arrivé avec une supposée philosophie de jeu à la Barça, Oscar Garcia suscitera d’abord les moqueries. Mais finalement, les Verts ressembleront effectivement au FC Barcelone ! Mais plutôt celui du début des années 2000, version Dutruel, Christanval, Rochemback… Une époque où Loïc Perrin était déjà là (au club depuis 14 ans, record en cours pour un joueur de champ). Avec Carteron, Hellebuyck, Gomis, Piquionne, Le Tallec…
Le « on vous l’avait dit » : Le meilleur buteur du club ne dépassera pas les 12 réalisations. Il s’agira d’une recrue du mercato, arrivée en disant « Euuuuuuuh bonjour, c’est Diony ».

6. Bordeaux : Les Girondins pourraient même bien faire la surprise d’être encore un peu plus haut cette année. Il va peut-être juste leur manquer un entraîneur de renom pour leur faire passer un cap supérieur. Pourquoi ne pas faire revenir une ancienne gloire ? Alain Giresse a fait ses preuves comme coach
Le « on vous l’avait dit » : Malcom sera nommé pour le titre de meilleur espoir de Ligue 1 2017-2018. Bordeaux sera alors obligé de le laisser partir. Et profitera du prix du transfert pour acheter 3 inconnus en Amérique du Sud.

7. Lille : 21 départs, 12 arrivées. Le mercato du LOSC, on croirait celui de Monaco il y a quelques années. Mais sans les joueurs de qualité. « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Pour les autres en revanche, vaut mieux attendre un peu quand même. Comme pour Ballo-Touré, Kouamé, Thiago Maia, Ponce…
Le « on vous l’avait dit » : Bielsa, l’alchimiste, s’appliquera à transformer le diamant brut Bahlouli. Il l’essaiera à 5 postes différents, dont celui de préparateur physique. Il déclarera finalement : « No creo que es un jugador de futbol. Pienso que es solo un chisto de Cyril Hanouna. »

8. Nice : T’as perdu la moitié de ton équipe titulaire de l’an dernier et tu veux rattraper le coup avec Lees-Melou et Jallet ? Certes, Sneijder, c’était bien essayé, mais il passera la moitié de la saison en vacances à Merano, avec Gourcuff et Grenier. Il en profitera pour perfectionner des coups francs, qu’il n’aura jamais l’occasion de tirer.
Le « on vous l’avait dit » : Quant à Balotelli, il sera arrêté pour la 8e fois, pour un nouvel excès de vitesse. « Why always me? » sera sa défense. Ben parce que t’es le seul à rouler sur l’autoroute, à contresens, à 140 sur les trottoirs.

9. Toulouse : Et les Violets pourraient même finir un peu plus haut. Avec une charnière centrale Jullien – Diop, un milieu renforcé, un coach avec un palmarès fourni… Et aussi une réelle puissance offensive. Gradel, Jean, Durmaz, Sanogo… Mais surtout, cette année, l’attaque toulousaine, c’est Delort. Que tu mets, dans mon corps. Big up à tous les fans de Jenifer (on dit encore « Big up » ? Y a encore des fans de Jenifer ?).
Le « on vous l’avait dit » : Toulouse finira dernier au classement du fair-play, avec une belle récolte de cartons rouges. Sans transition : vous saviez que cette année, Cahuzac était dans l’équipe de Dupraz ?

10. Rennes : Il ne manquera pas grand-chose aux Bretons pour avoir enfin un enjeu cette année… Un gardien, un latéral gauche, un avant-centre, voilà tout. Mais ce club est avant tout une histoire de famille, la famille Gourcuff. Et cette année, Dad G. va l’élever au rang de Rennes, soit le 10e.
Le « on vous l’avait dit » : Une nouvelle finale de Coupe cette année pour le Stade Rennais ! Je ne vous donne pas le résultat, vous avez déjà deviné…

11. Nantes : Avec l’arrivée de Ranieri, on s’attendait à voir un mercato ébouriffant. Au lieu de ça, on a eu une liste de joueurs inconnus ou malheureusement connus : Pallois, Kayembe, Awaziem, Krilin, Yamcha… Il y avait sans doute de meilleures opportunités à saisir : Saboutier, Carcafon, Dextérité… Il est incroyable, ce Dextérité.
Le « on vous l’avait dit » : Les supporters, euphoriques, comparent déjà Kalifa Coulibaly à Aziz Makukula. Ses stats seront à peu près les mêmes.

12. Guingamp : Ces quatre dernières saisons, l’EAG finit un coup 16e, un coup 10e. Ce sera donc une surprise de ne pas les voir finir 16e cette année. C’est pas très intéressant ? En même temps, ça intéresse quelqu’un de savoir combien va finir Guingamp ? #NoFilter
Le « on vous l’avait dit » : Guingamp finira en tête du championnat des clubs Bretons de Ligue 1, qui récompense la meilleure équipe à l’issue des confrontations directes avec Rennes et… Nantes (je relance la polémique).

13. Angers : L’an dernier, le SCO avait entendu les critiques sur son style de jeu et avait joué plus offensif. Résultat : exactement le même nombre de buts inscrits (40), mais 3 places de moins. On ne les y reprendra plus. Exit Diedhou et Pépé. Re-bienvenue la dalle bétonnée angevine.
Le « on vous l’avait dit » : Pourtant, Angers marquera encore exactement 40 buts (enfin, à une vache près, hein, c’est pas une science exacte).

14. Strasbourg : Un mercato intéressant pour le Racing qui va lui permettre de se maintenir assez tranquillement : Corgnet, Foulquier, Jonas Martin Terrier, Lala, Po, Tinky Winky… L’ancien Lensois se présentera souvent avec un couvre-chef, mais pas à sa taille : chapeau de Lala trop grand ! Trop grand !
Le « on vous l’avait dit » : Une défense avec Kader Mangane, ça donne déjà envie de réciter des alexandrins, mais alors si on ajoute la légende, le Général Bako… Strasbourg sera sur le podium des équipes qui concèdent le plus de penaltys.

15. Montpellier : Le cerveau est parti. Geoffrey Jourdren l’a annoncé lui-même : « je kit le cleube est je rejoin Nansy, en Lig deu. » Une aventure qui a bien commencé pour lui. En même temps, si ça s’achetait au supermarché, l’intelligence… L’ancien portier héraultais en aurait sans doute achetée pour tous ses anciens coéquipiers. Tu manques à la Ligue 1, Geoffrey (mais pas Nancy, faut pas déconner).
Le « on vous l’avait dit » : Jérôme Roussillon changera de nom. Il s’appellera à présent Jérôme Occitanie.

16. Caen : Avec comme renfort principal un Slovène nommé « Repas », le mercato caennais est un peu resté sur l’estomac des supporters. Point positif : Malherbe en a profité pour se débarrasser de ses joueurs trop vieux ou trop mauvais. Point négatif : ils ont oublié de recruter des joueurs de foot.
Le « on vous l’avait dit » : Malgré ce que Garande qualifiera de « meilleur effectif de l’histoire de la Normandie », le maintien sera assuré de justesse. Un écart de moins de 3 points, mais suffisant. Le fameux trou normand.

17. Troyes : Avec Garcia n°3, l’ESTAC va réaliser une prouesse plus vue dans l’Aube depuis plus de 10 ans : rester deux saisons de suite en Ligue 1. Le tout en appliquant un précepte cher à Guy Roux « mieux vaut perdre une fois 7-0 que 7 fois 1-0 ». Troyes confirmera que ça marche aussi avec 5-0, 6-0…
Le « on vous l’avait dit » : Benjamin Nivet sera, à 41 ans, le principal artisan de la montée. Le club lui proposera une prolongation de contrat de 14 ans, le poste de président-joueur, une voiture de fonction et des tickets resto.

18. Amiens : Quand on pense qu’il y a 2 ans à peine, ils étaient en National… Pour ne pas être accusés d’avoir « géchan », les Amiénois en ont d’ailleurs gardé le niveau de jeu. Et le recrutement aussi, avec l’arrivée de Lacina Traoré. Une belle équipe, avec des valeurs.
Le « on vous l’avait dit » : Amiens changera d’équipementier en cours de saison et passera de adidas à… Macron, évidemment.

19. Dijon : Le DFCO ne se remettra jamais vraiment du départ de Marvin Martin. Un joueur qui avait joué 12 (bouts de) matchs l’an dernier, quand même. C’est un peu comme si Rennes perdait Yoann Gourcuff, l’OM Abou Diaby ou le PSG Hatem Ben Arfa.
Le « on vous l’avait dit » : Frédéric Sammaritano sera meilleur passeur de Ligue 1. Catégorie moins d’1m65.

20. Metz : Durant l’intersaison, le FC Metz a perdu ses 3 meilleurs buteurs de l’an dernier. Ils ont même perdu ceux qui avaient inscrit 30 de leurs 39 buts. Et pour les remplacer ? Ben, ils ont pris Nolan Roux et Emmanuel Rivière, qui de mieux ? La région de la quiche.
Le « on vous l’avait dit » : Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Metz sera aussi pire défense de Ligue 1, comme l’an dernier. Une saison bien complète. Comme la quiche galette.

Et vous, vous voyez qui champion d’Écosse ? Balancez vos prévisions ! Suivez-nous sur Facebook et Twitter, on fera le point régulièrement !

B. & K. & Ch. d. p.

2 réflexions au sujet de « Le futur classement de Ligue 1 2017-2018 »

  1. bon, tu vas encore pouvoir te taper sur le ventre à la fin de la saison, car il y a sûrement pas mal de vérités dans ta vision du classement.
    mais personne n’est dupe quand on voit la masse de détails que tu connais, sur les joueurs les dirigeants, ce n’est possible que si tu as accès au fichier secret de la LNF et du Vatican en ce qui concerne Monaco ….
    donc ça diminue singulièrement la valeur de ta performance ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *