Les pires joueurs de Ligue 1 2016-2017

L’attaque de Nancy, la défense de Lorient, le coaching de Pep Génésio… Si tous ces mots vous font vibrer rien qu’à les lire, vous allez vous régaler. Car cet article contient la crème de la crème, le nec plus ultra, la substantifique moelle du joueur de merde en Ligue 1. Vous allez me dire : il devait y avoir du choix. C’est vrai. D’ailleurs, au début, j’avais une composition en 7-6-6, mais je l’ai finalement laissée tomber, car trop défensive. Le Yaourt du Sport vous livre la pire équipe type de Ligue 1 2016-2017, composée des plus mauvais joueurs de la saison. Bien sûr, à l’instar de l’équipe type de l’année, ce onze des pires joueurs peut faire débat. Il n’y a évidemment pas de propriétés unanimes qui caractérisent les chèvres de Ligue 1. Mais à leur façon, chacun de ces 11 artistes a marqué le championnat de son empreinte et nous aura, au moins, fait sourire.

Si vous aimez Monaco le beau jeu, vous pouvez aussi jeter un œil à l’équipe type de Ligue 1 2016-2017. Garantie bons joueurs à 100%. Hay, 100%.

Les pires joueurs de Ligue 1 2016-2017

Les pires joueurs de Ligue 1 2016-2017

Le pire gardien de Ligue 1 2016-2017

Chernik (Nancy) : Ça peut paraître sévère (en même temps, comment ne pas être sévère en indiquant qu’un mec est le plus mauvais de France à son poste ?) dans la mesure où son bilan n’est pas catastrophique (21 buts encaissés en 17 matchs). Mais la vérité, c’est que c’est un gardien en bois.

Les pires défenseurs de Ligue 1 2016-2017

Da Silva (Caen) : Une défense en mousse, c’est comme un beau jeu offensif : c’est avant tout un travail d’équipe. Difficile donc de ne retenir qu’un seul Caennais. C’est pourquoi je me suis adjoint les services d’un consultant spécialisé en Stade Malherbe, que je cite : « le vrai flop, c’est Da Silva, passé de quasi champion d’Europe à passoire officielle. La relance de Yanga-Mbiwa, le mental de Thiago Silva, la science du placement de Taiwo. Un crack. » Oui, il y a des supporters caennais qui pensaient que Da Silva serait sélectionné avec le Portugal à l’Euro. Sans sourciller. Je vous demanderai de ne pas applaudir.

Congré (Montpellier) : C’est un grand retour pour le Montpelliérain, qui figurait déjà dans le onze de plomb de Ligue 1… 2013-2014, mais aussi 2012-2013 ! A l’époque, on signalait qu’il avait été recruté pour pallier le départ de Yanga-Mbiwa (oui, à ce moment, un club pouvait être triste de voir partir Mapou) mais qu’il s’était distingué par ses boulettes. Cette saison marque donc son retour à son meilleur niveau.

Moreira (Lorient) : Quand votre effectif comprend des joueurs comme Moukandjo, Waris, Marveaux devant et que vous passez l’essentiel de la saison à la dernière place, le problème n’est certainement pas en attaque… La défense lorientaise, une des pires de France, est donc représenté par son latéral droit. Pourquoi lui ? Ses performances ont poussé l’entraîneur à titulariser par moments Erwin Koffi… Je supprimerai évidemment ce commentaire quand Koffi sera recruté par la Juventus.

Les pires milieux de Ligue 1 2016-2017

Cahuzac (Bastia) : Le guerrier corse répond toujours présent dans les duels sur le terrain… sauf quand il est suspendu. 4 cartons rouges reçus cette saison, dont 3 en à peine plus d’un mois : Cahuzac marche sur les pas de Cyril Rool et sur les mollets de tous ses adversaires.

Krychowiak (PSG) : Acheté plus de 33 M€, le Polonais était une des recrues phares du PSG l’été dernier, en compagnie du futur 3e meilleur joueur des Canaries, Jesé. Arrivé dans les valises d’Unai Emery, il a contribué à la bonne saison… de la réserve du club parisien en CFA groupe A (une belle 7e place à l’heure où l’on écrit). Tout le monde a notamment en mémoire sa bonne prestation contre Granville en février.

Mavuba (Lille) : Ancien international, il est aujourd’hui devancé dans la hiérarchie lilloise par Ibrahim Amadou et Xeka. Et le mec se permet de chambrer les Lensois, qui ont échoué à monter en Ligue 1. C’est sûr, c’est plus sympa de tourner dans les clips de Maître Gims ou de faire la fête à Paris… C’est pas moi qui le dis, c’est Antonetti. Et c’est pas le genre d’Antonetti de s’énerver pour rien ou de raconter des conneries…

Ménez (Bordeaux) : Une saison plutôt réussie pour l’international français : après un départ hésitant, il a fini par retrouver la réussite cet hiver. En effet, pour le plus grand bonheur des supporters bordelais, il s’est remis en couple avec Émilie de Secret Story 3 ! Une allégresse qui l’a sans doute empêché d’être titulaire en Ligue 1 depuis le mois de février.

Bahlouli (Lille) : Le futur prodige lyonnais nous a encore éblouis de sa présence à la buvette. Après avoir été consternant à Monaco et au Standard de Liège, il est revenu pour notre plus grand plaisir en France, pour cirer le banc lillois. Il est le symbole de ce magnifique mercato hivernal du LOSC, qui a recruté 7 joueurs, tous plus inconnus les uns que les autres. Si l’an prochain, Bielsa arrive à transformer Bahlouli en joueur de foot, on pourra vraiment dire que c’est un alchimiste.

Les pires attaquants de Ligue 1 2016-2017

Mandanne (Nancy) : 26 buts inscrits en 37 matchs pour Nancy, un régal pour les yeux chaque semaine. Et ce en particulier grâce aux performances de Christophe Mandanne, auteur d’un but en 20 matchs. Le plus gros regret des Lorrains cette année ? Avoir raté le vol retour de Mandanne vers les Émirats Arabes Unis cet hiver. Aurait pu être remplacé au sein des pires attaquants par l’ensemble de l’attaque de Rennes.

Søderlund (Saint-Étienne) : Le digne successeur des Brandão, Jean-Christophe Bahebeck, Ricky van Wolfswinkel… L’ASSE a toujours déniché des pépites en attaque et le Norvégien en est le symbole, avec une belle saison à… 1 but en Ligue 1. D’ailleurs, une légende norvégienne raconte que le de son nom fait référence à l’ensemble vide constitué de ses buts. Un peuple de mathématiciens.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport et le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

4 réflexions au sujet de « Les pires joueurs de Ligue 1 2016-2017 »

  1. une fois de plus je dois te faire confiance, parce que moi je ne m’intéresse qu’aux bons joueurs du championnat, ceux qu’on n’a pas pensé à mettre dans la même équipe cette année. mais je pense que ce sera chose faite la saison prochaine ce qui permettra à Nantes d’être champion d’Europe.
    il faut faire pareil ave les mauvais, comme ça ils redescendront tous en D2 avec l’OM
    si ça t’arrange on peut changer le nom des équipes, c’est juste un exemple …

    • Quelle que soit la ville, je serais curieux de voir une équipe regrouper ces 11 éléments. Ce serait un beau spectacle… pour leurs adversaires.

  2. Ping : Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget | Le Yaourt du Sport

  3. Ping : Le futur classement de Ligue 1 2017-2018 | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *