Faut-il blâmer Fekir ou les supporters stéphanois ?

Le 5 novembre 2017 a marqué une date historique pour le foot français et les derbys entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Étienne. En effet, l’OL s’est imposé 5-0 à Geoffroy-Guichard, ce qui constitue le plus large écart entre ces deux équipes. Ce qui permet aux Rhodaniens d’occuper la 3e place du championnat, conformément à leur futur classement à la fin de la saison. Mais ce n’est pas ce dont on parle à la fin de cette rencontre. Ce qui occupe les esprits, c’est désormais de savoir : Nabil Fekir, capitaine lyonnais, est-il responsable de l’envahissement du terrain qui a suivi son but et sa célébration ? Doit-il être sanctionné ? Quand on est contrarié, faut-il envahir un territoire qui ne nous appartient pas (attention au point Godwin) ? Le Yaourt du Sport décrypte pour vous ce qu’on va désormais appeler l’affaire Fekir et n’épargne personne, ni le joueur lyonnais, ni les supporters stéphanois, ni Jean-Michel Aulas. Et vous révèle le nom du vrai héros de la soirée.

Fekir montre son maillot aux supporters stéphanois

Fekir montre son maillot aux supporters stéphanois (réalisé avec trucage)

Rappel des faits : Fekir est un agitateur, un provocateur, un animal ?

Saint-Étienne – Lyon, vers la 85e minute. L’OL mène déjà 4-0 sur le terrain des Verts, complètement à la rue et réduits à 10 depuis l’expulsion de Léo Lacroix (rouge, comme son carton) à la 47e minute. Nabil Fekir inscrit le but du 5-0 et chambre les supporters stéphanois en montrant son maillot. S’en suit un envahissement du terrain et une interruption du match. Les supporters des Verts les plus brillants se disant que, puisque leurs joueurs ne sont pas à la hauteur du match, ils vont eux-mêmes aller au duel. Ou alors tenter d’ajouter quelques joueurs pour équilibrer les débats. Ce qui est assez surprenant parce que ça m’étonnerait que ceux qui sont descendus des tribunes soient meilleurs que ceux qui étaient sur le terrain. Enfin, peut-être meilleurs que Söderlund quand même. Après l’intervention des CRS et environ 30 minutes d’interruption, le match reprend dans un stade clairsemé et l’arbitre siffle la fin à la… 89e minute, lui aussi ayant vraisemblablement envie de rentrer se coucher au plus vite.

Que penser du geste de Fekir ?

Lire la suite

Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Les meilleures recrues de Ligue 1 2017-2018

Qui sera champion de Ligue 1 2017-2018?

Chaque année, c’est un rendez-vous incontournable pour les quelques millions de lecteurs du Yaourt du Sport. Tous attendent fébrilement de savoir le sort qui va être réservé à leur équipe favorite… Et oui, qui dit retour du championnat dit prévisions pour la Ligue 1 2017-2018 ! Comme à l’accoutumée, nous allons vous abreuver de nos prophéties sur le futur classement et sur le résumé de ce qui va se passer cette saison. L’an dernier, nos prévisions opus 2016-2017 avaient pu surprendre, mais elles ont clairement été couronnées de succès, en témoigne ce bilan (allez voir l’article, je sens que vous êtes dubitatifs). Cette année, on vous promet de faire encore plus fort ! Et pour y arriver, nous nous sommes entourés de deux experts, que vous connaissez si vous êtes des fidèles : Karine et Chameau des prés, qui ont déjà écrit sur ce bloghourt. Le Yaourt du Sport vous livre donc le futur classement de la saison 2017-2018 de Ligue 1 ! Avec aussi le résumé anticipé de l’année, ponctué des « on vous l’avait dit », ces petites prévisions pour chaque club, qui mettent en valeur un événement qui va arriver à chacune des 20 équipes. On vous aura prévenu.

Le classement de Ligue 1 à la fin de la saison 2017-2018

Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Le futur classement de Ligue 1 2017-2018

Ce qui va se passer cette saison…

1. Paris SG : Unai Emery aura l’occasion de démontrer qu’il est un grand entraîneur en réalisant le triplé avec l’effectif le plus cher de l’histoire. Avec également une finale (!) de Ligue des champions, autant due à la qualité parisienne qu’à la défaillance des favoris. A la question « pensez-vous valoir 180 M€ ? », « Donatello » Mbappé répondra « L’argent devient un bien de bon aloi quand la saine raison sait en régler l’emploi. » Deux AVC parmi les journalistes. Enfin, grosse saison à venir d’Hatem Ben Arfa, notamment face à Andrézieux-Bouthéon et Saint-Louis Neuweg.
Le « on vous l’avait dit » : Neymar sera élu meilleur joueur de Ligue 1 lors des Trophées UNFP. Et recevra la Légion d’Honneur. Et la Tour Eiffel sera à présent appelée la « Tour Neymar ». Et l’hymne français sera dorénavant « la Neymarseillaise ». Et un « Vivement Dimanche » lui sera consacré.

2. Monaco : Nouveau trophée débloqué : vendre des joueurs de foot pour l’équivalent de 12 TGV. Vous me direz, vu les retards à la SNCF, on irait plus vite de voyager à dos de Mbappé. En comparaison, 360 M€, c’est 40 M€ de plus que la fortune estimée d’Olivier Sadran, président du TFC. Autant ça permet à Rybolovlev de payer une partie de son divorce, autant c’est pas pratique de faire jouer des billets de banque sur le terrain… Pas de titre, ni de DEMI-FINALE de Ligue des champions cette année.
Le « on vous l’avait dit » : Orpheline du meilleur joueur de l’histoire originaire de Bondy, l’ASM se trouvera une nouvelle pépite en la personne de… Ghezzal. Non, je plaisante, ce sera Tielemans, si Jardim veut bien le faire jouer. Lire la suite

Mbappé vaut-il 180 M€ ?

Nasser Al-Khelaifi et le fair-play financier

Nasser Al-Khelaifi et le fair-play financier

Le 31 août marquait, outre la belle victoire des Bleus face aux Pays-Bas, comme chaque année la fin du mercato estival pour les clubs de foot européens. Cette période a cette année été marquée par une nette envolée des prix. 222 millions d’euros pour Neymar au PSG, 180 M€ pour Kylian Mbappé au… PSG, 140 M€ pour Ousmane Dembélé au Barça, 6 M€ pour Adil Rami à l’OM…. Bref, ce mercato était encore pire que d’habitude. Parce qu’il ne faut pas se leurrer : ça fait un moment que l’argent a « corrompu » le foot. Parler avec nostalgie de l’époque des Zidane, Figo, etc., c’est évoquer un temps où Zizou était acheté environ 75 M€ par le Real, ce qui était déjà colossal. Aujourd’hui, le prix des transferts a donc triplé. Face à cette inflation, la même question revient à chaque fois : Neymar/Mbappé/Dembélé vaut-il ce prix ? (Spoiler : la réponse est non) Le Yaourt du Sport répond à toutes ces questions et reprend les bases du mercato pour tout comprendre au marché des transferts qui vient de s’écouler.

Lire la suite

Faut-il être pour ou contre l’arbitrage vidéo ?

L’arbitrage vidéo dans le football a fait des débuts tonitruants pour l’équipe de France avec les matchs contre l’Espagne et contre l’Angleterre. Et les polémiques ne se sont pas arrêtées là puisque lors de la Coupe des Confédérations, plusieurs décisions de l’arbitre, assisté de la vidéo, ont suscité le débat. Depuis ses premiers pas, la vidéo dans le foot fait donc l’objet de conversations animées entre les « pour » et les « contre », là où le rugby et le tennis l’ont adoptée depuis longtemps. Et vous dans tout ça ? Vous voyez les arguments des deux camps et vous vous demandez : dois-je être favorable ou défavorable ? Qui écouter ? Rassurez-vous, ce n’est pas aujourd’hui que vous allez être obligé de penser par vous-même, nous venons à votre secours ! Le Yaourt du Sport vous livre un petit guide, en infographie, pour savoir facilement si vous êtes pour ou contre l’arbitrage vidéo dans le foot. Garantie évidemment 100% objectif, 100% impartial, 0% de matière grasse.

Pour ou Contre l'arbitrage vidéo dans le foot ?

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

Bilan Ligue 1 2016-2017

La saison 2016-2017 s’achève avec les derniers trophées, les derniers barrages… On peut donc enfin faire le bilan de cette édition de Ligue 1 et revenir sur tout ce que nous vous avions annoncé en septembre dernier. Nous vous avions détaillé nos prévisions sur le futur classement de Ligue 1 2016-2017, ainsi qu’un résumé de ce que chaque club allait connaître cette saison, agrémenté des désormais fameux « on vous l’avait dit », ces prédictions courtes et factuelles pour chaque équipe. Il est désormais temps de nous lancer des fleurs ou de nous flageller… Le Yaourt du Sport vous dévoile son bilan de la Ligue 1 2016-2017 club par club et de ses prophéties du début de saison. L’an dernier, on avait obtenu la mention « assez bien ». Cette année, on fait plus fort…

Et pour combler votre soif d’analyse de la saison, délectez-vous de l’équipe type de Ligue 1 2016-2017, de l’équipe type des pires joueurs de Ligue 2016-2017 et du classement de Ligue 1 en fonction du budget.

Le classement de Ligue 1 2016-2017 annoncé / Le classement de Ligue 1 final

Classement Ligue 1 2016-2017 : annoncé VS final

Classement Ligue 1 2016-2017. A gauche : prévision / A droite : réel

Dans l’ensemble, il y a pas mal de motifs de satisfaction. Si le ventre mou (dont tout le monde se fout, soyons honnêtes) est un peu en décalage, on n’a pas trop déconné sur le haut et le bas du classement. Voilà ce qu’on peut retenir :

  • Nous avions prédit les deux premiers dans l’ordre : Monaco champion et le PSG 2e ! C’est assurément la grosse cote qu’on vous avait annoncée. Aujourd’hui, ça paraît assez naturel de voir Monaco champion, mais en septembre, après 4 titres de Paris, il y avait peu d’observateurs qui pariaient là-dessus. Certes, Monaco était déjà leader à ce moment-là, mais Metz était 3e, preuve que le classement ne voulait rien dire. Donc félicitations au Yaourt du Sport ! Et je le dis d’autant plus volontiers que ce n’était pas mon idée (bravo Karine).
  • Nous avions prédit le 9e : Rennes. On n’en est pas peu fiers. Et fun fact : on avait fait exactement la même prédiction en 2014-2015… avec la même réussite !
  • Nous avions prédit 5 des 6 premiers à une place près ! La seule surprise niçoise nous a échappé (qui les voyait sur le podium ?). On avait donc juste sur 80% des clubs européens à la fin de la saison.
  • Nous avions prédit 2 relégués sur 3 : Lorient et Nancy. Et Dijon, qu’on annonçait barragiste, n’est pas passé loin…
  • Mais aussi : à une petite place près, nous avions prédit le bon classement de 10 clubs sur 20 (6 l’an dernier, 7 il y a 2 ans). Nous avions donc 50% du classement final de Ligue 1 2016-2017 à une seule place près !
  • Et encore : à 3 places près (ce qui, sans exagérer, est assez raisonnable), nous avions prédit le bon classement de 15 clubs sur 20 (14 l’an dernier). Nous avions donc 75% du classement final de Ligue 1 2016-2017 à 3 places près !

Nous avions donc vu juste sur une bonne partie du classement. Les seules équipes qui ont tenté de nous faire mentir sont : Nice et Nantes, qui ont surperformé de façon assez inattendue, et Saint-Étienne et Bastia, qui se sont royalement gaufrés, de façon assez méritée. Comme l’an dernier, on avait un peu sous-estimé Angers, et comme l’an dernier, ça ne devrait pas nous empêcher de dormir.

Place désormais au bilan de la saison de Ligue 1 2016-2017 club par club, avec un retour sur les « on vous l’avait dit », ces prévisions concernant chaque équipe que nous avions écrites dès le mois de septembre. Ne manquez pas notamment le retour sur la saison du PSG, de Monaco ou de Saint-Étienne, avec la réalisation de plusieurs prophéties…

Bilan de la saison 2016-2017 de Ligue 1 par club (par ordre de classement final)

1. Monaco : LE TOUT PILE ! Et oui, vous l’avez entendu en premier sur Skyrock vu en premier sur le Yaourt du Sport : Monaco champion. Avec les bonnes performances annoncées de Falcao, Germain ou Glik… En revanche, on n’avait pas prévu la demi-finale de Ligue des champions, ni l’éclosion du nouveau meilleur joueur de l’univers. Je veux bien sûr parler de Nabil Dirar.
Rappel « on vous l’avait dit » : Grâce à sa belle saison, Thomas Lemar sera dans l’équipe type de Ligue 1, appelé en Bleu et dans « Danse avec les stars ». Dans le jury.
=> Équipe type de Ligue 1, c’est ok (pas celle de l’UNFP, mais celle-là ne sert à rien), et même meilleur joueur selon les notes de L’Équipe. Appelé en Bleu, c’est bon aussi. « Danse avec les stars », ça viendra, on vous aura prévenu. 

2. Paris SG : LE TOUT PILE ! On avait donc bien senti la saison du PSG. Seulement 2e en championnat et, je cite notre prophétie, concernant notamment la Ligue des champions : « Finies les éliminations en quarts de finale. Cette année, c’est une élimination en huitièmes. Et qui est le génie qui s’est dit qu’il fallait recruter Jesé ? Kluivert ? » Paris éliminé par le Barça, Jesé renvoyé à Las Palmas, Kluivert grotesque… Un beau bilan avec tout de même une Coupe de la Ligue, une victoire contre les minimes de Monaco et des vacances pour Thiago Silva. Ouf.
Rappel « on vous l’avait dit » : Ben Arfa sera de nouveau le symbole de la génération 87 maudite. Il ira se relancer à Crystal Palace.
=> Comme Maxwell, ce n’est pas la peine d’en rajouter. Une simple vidéo, venant de lui (!), pour résumer sa saison : Malaise TV. On attend donc l’offre de Crystal Palace, et ce sera peut-être pire : l’OL se serait positionné.  Lire la suite