Le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget

Depuis des semaines, on le sait, c’est le PSG qui a remporté la saison 2015-2016 de Ligue 1. Comme on l’avait prédit. Avec 31 points d’avance sur le deuxième, Lyon, le club parisien écrase le championnat, comme Mammouth écrase les prix. Certes. Mais s’il y a un autre classement que Paris domine de la tête et des épaules, c’est bien celui des budgets des clubs de Ligue 1. Avec 490 millions d’euros, ils possèdent près du double de celui du deuxième plus riche : l’AS Monaco (250 millions d’euros). Alors forcément, être premier quand on a le plus gros budget… c’est cool, mais c’est un peu comme finir Metal Gear Solid avec l’Action Replay (pour les nostalgiques de la PS1). Pour savoir quelle équipe a le plus de « mérite » d’être à sa place, le Yaourt du Sport a la solution : le classement de Ligue 1 2015-2016 rapporté au budget de chaque club.

EDIT 17/05/2016 : Mise à jour avec le classement final de Ligue 1 2015-2016.

Méthodologie pour calculer le score budget/classement : Nous avons pris le classement final de Ligue 1. Nous avons pris le budget de chaque club (source). Et nous avons mis un peu de yuzu pour ajouter du peps. Et nous avons alors procédé à un petit calcul savant pour obtenir un ratio éloquent : nous avons divisé le budget par le nombre de places gagnées par chaque club en Ligue 1.

Je m’explique : on met tous les clubs dans les starting-blocks à l’entrée de la Ligue 1. Si un club a gagné une place, il est alors 20e du championnat, s’il en a gagné 2, il est 19e… Finalement, c’est comme si on attribuait des « points » à chaque position : le 1er a 20 points, le 2e 19 points, etc. Et par exemple, pour obtenir le score du PSG, on divise son budget (490 millions d’euros) par son nombre de « places gagnées » (20 puisqu’ils sont premiers). On obtient alors une valeur en millions d’euros/place : le prix payé par le club pour chaque place grappillée en Ligue 1. On a donc la formule chimique suivante :

score = budget/(21-place au classement)

Plus ce score d’une équipe est faible, plus ça signifie qu’elle utilise efficacement son budget. Donc qu’elle a plus de « mérite » en considération de ses moyens financiers.

Trêve de blablas, place au classement final (si vous n’avez pas compris, je donne des cours de rattrapage, niveau 5e-4e) !

Le classement de Ligue 1 réel / Le classement de Ligue 1 rapporté au budget

Classement Ligue 1 2015-2016 réel Classement Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget

Classement de Ligue 1 2015-2016 réel / Classement de Ligue 1 en fonction du budget

Les bonnets d’âne

Forcément, quand on a 10 fois plus de moyens que le 8e budget de France… Malgré sa première place au classement réel, le PSG est dernier du « classement du mérite économique ». 24,5 millions par place gagnée, ça fait cher juste pour la Ligue 1. Il faudrait que ça commence à porter ses fruits en Europe. Et c’est un tout petit peu plus que Troyes, forcément mal placé à cause de sa dernière place réelle. A noter que si on fait un ratio budget/points, l’ESTAC en est à 1,28 millions par point gagné, ce qui est un peu mieux mais pas top (16e de Ligue 1). Soulignons également les piètres résultats des poids lourds que sont Marseille (4e budget), Monaco (2e budget) et, dans une moindre mesure, Lyon (3e budget). Qu’est-ce que tout ça veut dire ? Simplement que ces clubs n’ont pas un grand « mérite » à être ainsi classés : soit ils devraient faire mieux vu leur poids économique (c’est le cas de l’OM), soit ils sont à leur place mais dépensent de manière excessive pour obtenir ce classement (c’est le cas de Monaco et du PSG).

Ils sont à leur place

On salue la cohérence de Rennes (8e budget, 8e au classement réel), Lille (5e budget, 5e au classement réel) et Saint-Étienne (6e budget, 6e au classement réel). Dans le jargon, on appelle ça des clubs « François Bayrou ».

Les chouchous de la maîtresse

Par rapport à la mi-saison, les deux premiers sont inversés. En tête de cette hiérarchie, on trouve donc les deux surprises à l’issue des matchs aller : Caen, 7e avec le 15e budget, et Angers, 9e avec le 18e budget. Mais aussi deux autres clubs qui ont « surperformé » : Bastia, 10e de Ligue 1 avec le 16e budget, et aussi LA belle surprise de l’année : Nice, 4e avec le 10e budget. Une surprise que nous étions les seuls à vous annoncer en début de saison (non, on n’a pas vérifié). Et finir au pied du podium final avec 40 millions d’euros, c’est une performance à souligner. Ces quatre équipes sont donc celles qui ont le plus de mérite dans cette saison 2015-2016 de Ligue 1, celles qui obtiennent les meilleurs résultats eu égard à leurs moyens.

Et vous, vous achèteriez combien une place en Ligue 1 ? Déposez votre offre en commentaire, ou rejoignez-nous sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

24 réflexions au sujet de « Le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget »

  1. Ping : Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *