Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget

La saison 2016-2017 de Ligue 1 s’est achevée avec le sacre surprise de Monaco. Enfin, certains l’avaient annoncé dès septembre… Bref, on y reviendra très bientôt dans notre bilan de la saison. Le PSG a donc échoué dans sa (ses) quête(s), avec pourtant 2 fois plus de moyens que le 2e budget de Ligue 1 (500 M€ contre 235 M€ pour l’OL). Suffisant pour lui assurer une nouvelle dernière place au classement rapporté au budget ? Et bien non ! Comme l’an dernier où Caen l’avait emporté (Spoiler Alert : c’est plus difficile pour le Stade Malherbe cette année…), le Yaourt du Sport a ressorti son algorithme d’intelligence artificielle / deep learning / big data / autre terme à la mode pour dresser le classement de Ligue 1 2016-2017 rapporté au budget de chaque club. Alors quel club a le plus de « mérite » d’être à sa place au classement ? Réponse en chiffres…

Pour tout savoir de la méthodologie utilisée pour calculer le score budget/classement, rendez-vous sur le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget !

EDIT 23/05/2017 : Mise à jour avec le classement final de Ligue 1 2016-2017.

Pour plus de nostalgie sur l’excellent cru 2016-2017 de Ligue 1, ne manquez pas l’équipe type de la saison et l’équipe type… des pires joueurs de la saison.

Voici donc le classement 2016-2017 final !

Le classement de Ligue 1 réel / Le classement de Ligue 1 rapporté au budget

Classement Ligue 1 2016-2017 réel Classement Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget

Classement de Ligue 1 2016-2017 réel / Classement de Ligue 1 en fonction du budget

Les bonnets d’âne

Comme d’habitude, on retrouve le PSG en queue de classement, à l’avant dernière place. Avec un peu plus d’argent cette année (500 M€ contre 490 M€ l’an dernier), Paris dépense encore un peu plus cette saison pour gagner une place en championnat. Et ce d’autant plus qu’ils n’ont même pas fini champions.C’est donc Bastia qui finit dernier de Ligue 1, et également dernier au classement rapporté au budget, bravo ! Sachez toutefois que cette corrélation entre dernières places n’est pas une évidence : si, par exemple, Angers avait fini dernier du championnat, le SCO resterait devant le PSG dans ce classement. Mention spéciale également à Nancy, dont la 19e place en Ligue 1 lui vaut une 18e position dans le classement en fonction du budget. Il faut effectivement noter que l’ASNL possède le 14e budget en France (ce qui leur aura permis d’acheter quelques stars du football international, telles qu’Alou Diarra ou Christophe Mandanne) ! Cette différence entre leur classement en Ligue 1 et dans celui des budgets (19-14=+5) en fait un des plus mauvais élèves, derrière le trio Lille – Montpellier – Lorient (+6). Quant à Lyon, malgré les jérémiades de Jean-Michel Aulas, l’OL n’est pas vraiment à sa place en étant 4e ! Avec 235 M€, les Lyonnais ont quasiment autant que le budget cumulé de Monaco et Marseille (respectivement 3e et 4e budgets, avec 145 M€ et 100 M€). En termes de « mérite économique », on n’est pas vraiment sur une formidable performance.

Ils sont à leur place

Du côté des clubs qui ne veulent fâcher personne, les clubs « Macron », se dessine assez nettement un quatuor : Bordeaux, Rennes, Metz et Toulouse. Ces équipes sont donc à peu près là où on pouvait les attendre par rapport à leur budget. Pour Metz et Toulouse, c’est même une équivalence parfaite. Il faut apprécier également le côté carré des Bordelais et des Rennais : les Girondins finissent avec 59 points pour 60 M€ de budget et le Stade Rennais avec 50 points pour… 50 M€ de budget. 1 million d’euros tout pile pour un point gagné, une satisfaction pour les maniaques qu’ils sont les seuls à offrir… avec leurs voisins lorientais.

Les chouchous de la maîtresse

C’est encore une fois un quatuor qui se détache en tête du classement de Ligue 1 en fonction du budget. Avec une mention spéciale pour les deux premiers qui ont confirmé leur performance à mi-saison, mais les places se sont inversées ! C’est donc Nice qui remporte ce classement 2016-2017 rapporté au budget, après sa belle 4e place l’an dernier. Une position qui confirme que le Gym est bien à la fois la grosse surprise et la confirmation de l’année. Comme quoi un Wylan Cyprien à 5 M€ vaut peut-être plus qu’un Jesé à 25 M€… Juste derrière, on retrouve Guingamp, qui a connu une deuxième moitié de saison plus délicate, mais qui finit quand même 10e avec le… 18e budget de Ligue 1 (26 M€). Et enfin, citons Angers, 12e avec le dernier budget de Ligue 1 (!), et Nantes, 7e avec le 11e budget. Ces quatre équipes sont les seules à dépenser moins de 4 millions d’euros par place gagnée et sont donc celles qui ont le plus de « mérite » en Ligue 1 2016-2017 par rapport aux moyens engagés.

Ça vous dirait d’écrire pour le Yaourt du Sport ? C’est gratuit ! Manifestez-vous en commentaire, ou rejoignez-nous sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

3 réflexions au sujet de « Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget »

  1. Analyse interessante mais completement inanalysable moi j’aurai plutot fait le ratio budget/point (genre combien il faut dépenser pour gagner un point). Car là tout est biaisé avec le classement, même nice ne gagne pas et c’est forcement toujours le ventre mou qui gagne la palme

    • Ta remarque est intéressante : figure-toi que j’ai également fait le ratio budget/point. Mais il se trouve que compte tenu des écarts de points relativement faibles entre les clubs, le classement suivant ce ratio ressemble rapidement au classement des budgets de Ligue 1 inversé. Ce qui n’est donc pas très significatif.

  2. Ping : Bilan Ligue 1 2016-2017 | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *