Bilan Ligue 1 2015-2016

Et voila, la Ligue 1 2015-2016, c’est fini ! L’heure de faire le bilan de cette année de foot français, de faire une analyse de la saison de chaque club (oui, tous les clubs, même Nantes) et, surtout, de revenir sur nos prophéties d’il y a un an. Et oui, rappelez-vous, en août dernier, on vous annonçait le futur classement de Ligue 1 2015-2016, un résumé anticipé de la saison et quelques « on vous l’avait dit », qui prédisaient un fait marquant à venir pour chaque club. Alors ? Vous pensez qu’on a encore été ultra clairvoyants ou qu’on s’est autant gaufrés que Pierre Ménès ? Le Yaourt du Sport vous répond avec son bilan de la Ligue 1 2015-2016 club par club et de ses pronos du début de saison. Petit indice : on a peut-être fait moins bien que l’an dernier. Mais pouvait-on faire mieux ?

Et pour compléter ce bilan de la saison, rien de tel que l’équipe type de Ligue 1 2015-2016 et le onze de plomb de Ligue 1 2015-2016 !

Le classement de Ligue 1 2015-2016 annoncé / Le classement de Ligue 1 final

Classement Ligue 1 2015-2016 : annoncé VS final

Classement Ligue 1 2015-2016. A gauche : prévision / A droite : réel

Pour faire bref, on fait un chouïa de poil moins bien que l’an dernier. Mais on peut tout de même se distribuer quelques bons points :

  • Nous avions prédit le PSG champion. Sans vouloir se la raconter, on avait aussi prédit que la France ne gagnerait pas l’Eurovision, que le chômage allait augmenter et que Pierre Ménès ne serait pas élue Miss France cette année.
  • Nous avions prédit le 17e : Toulouse. C’était notre objectif premier.
  • Nous avions prédit 4 des 5 premiers dans le désordre. Et 8 des 10 premiers (notez la régularité). Et 20 des 20 premiers.
  • Nous avions prédit 2 relégués sur 3 : Troyes et le Gazélec Ajaccio. Il suffirait d’inverser Reims et Guingamp (ce qui n’est pas scandaleux), et on serait bons.
  • Mais surtout : à 2 places près (ce qui, sans exagérer, est très raisonnable), nous avions prédit le bon classement de 11 clubs sur 20 (12 l’an dernier). Nous avions donc 55% du classement final de Ligue 1 2014-2015 à 2 places près !
  • Et aussi surtout : à 3 places près (ce qui, sans exagérer, est assez raisonnable), nous avions prédit le bon classement de 14 clubs sur 20 (15 l’an dernier). Nous avions donc 70% du classement final de Ligue 1 2014-2015 à 3 places près !

En fin de compte, il n’y a véritablement que 4 clubs qui ont foutu la merde dans nos prophéties cette année. Le seul problème, c’est qu’ils sont assez médiatiques : Lyon, Rennes, Bordeaux et Marseille. Les deux premiers ont été beaucoup mieux que prévu, tandis que les deux autres se sont largement plantés. On a aussi un peu sous-estimé Angers et Lorient, mais ça ne devrait pas nous empêcher de dormir.

Mais le plus wunderbar cette année se situe dans les « on vous l’avait dit », ces prévisions concernant chaque club que nous vous avions annoncées dès le mois d’août. Et bien cette année, (environ) 15 « on vous l’avait dit » sur 20 se sont vérifiés ! Avec un bonus particulier pour ceux de Lille, Saint-Étienne et Troyes. Retrouvez tous ces faits marquants de la saison dans notre bilan de la Ligue 1 2015-2016 club par club…

Bilan de la saison 2015-2016 de Ligue 1 par club (par ordre de classement final)

1. Paris SG : LE TOUT PILE ! Et oui, cette année encore, on avait réussi à prévoir le champion… On avait prédit aussi le titre de meilleur entraîneur de Laurent Blanc, la saison quelconque de Di Maria (oui, on sait, il a fait des passes) et l’élimination du PSG en Ligue des champions. Alors certes, on avait misé sur une demi-finale, mais les Parisiens ont bien été sortis par l’équipe surprise : Manchester City. Bref, on s’est gavé là-dessus. Profitons-en.
Rappel « on vous l’avait dit » : Cavani sera meilleur buteur de Ligue 1. Et ouais, mon gars. Mais un meilleur buteur naze, genre 18-19 buts.
=> Bon ok, il est pas tout à fait meilleur buteur. En fait, il a deux fois moins de buts que le meilleur. Mais franchement, prévoir le nombre de buts du gazier, c’est validé, non ?

2. Lyon : OK, on s’est encore bien raté sur l’OL, qu’on voyait finir 7e et qui a encore fini première dauphine. Et pas que je veuille me justifier, mais l’an dernier, avec le même nombre de points, un club finissait 6e… Et on parle bien de ceux qui ont fini par en prendre 4 à Reims, on est d’accord ? Et puis, après une 9e place à l’issue des matchs aller, qui pouvait prévoir l’arrivée salvatrice de Bruno Génésio, le nouveau Parc OL imprenable et un Yanga Mbiwa plus fort que le général Bako ? Bref, une remontée surprise qui aura bien profité à Valbuena en vue de l’Euro…vision.
Rappel « on vous l’avait dit » : La Ligue des champions fera perdre des points en Ligue 1 à l’OL. Et la Ligue 1 leur fera perdre des points en Ligue des champions.
=> C’est bien ce qui explique (en partie) leur 9e place à mi-saison et leur belle campagne européenne. Qui se résume en deux mots : La. Gantoise.

3. Monaco : LA DEMI-FINALE ! Bon, tous les spécialistes étaient d’accord, de Pierre Ménès à Daniel Riolo en passant par le Yaourt du Sport : l’ASM devait finir 2e. Avec 18 points d’avance à 8 journées de la fin, ça allait le faire… Mais l’équipe de Jardim a parfaitement illustré l’expression « chier bien fort en plein dans son ben ». Résultat : le même podium que l’an dernier… C’est pas un peu chiant, la Ligue 1 ?
Rappel « on vous l’avait dit » : Ce n’est qu’à partir de la 30e journée qu’on pourra regarder une conférence de presse de Jardim sans sous-titres.
=> C’est un grand Não.

4. Nice : Alors ?! Qui avait misé sur l’OGC Nice dès le mois d’août ? VENEZ NOUS CHERCHER !!! Et encore, on les avait légèrement sous-estimés en les voyant 5e. On peut dire qu’en finissant européen avec Cardinale, Bodmer ou Pléa, Claude Puel a bien mérité sa nomination parmi les « meilleurs entraîneurs de Ligue 1 ». Ah il y était pas ? Ouais mais Thierry Laurey aussi, tu peux pas test.
Rappel « on vous l’avait dit » : Ben Arfa fera une saison superbe et sera pressenti pour être le meilleur joueur de Ligue 1… jusqu’à sa grave blessure début 2016.
=> Dans la liste des nommés pour le meilleur joueur de Ligue 1. Et qui sait ce qui se serait passé s’il n’avait pas manqué plus d’un mois de compétition en 2016… ?

5. Lille : S’était-on un peu enflammés en prévoyant le LOSC 3e ? Et bien pas du tout. Les Lillois ont bien fini 3e… des matchs retour. Notamment grâce à l’arrivée… d’Eder (oui, Eder, le Portugais qui sait à peine marcher). J’aurais jamais cru dire ça un jour. Tout est donc de la faute de ce satané Renard. Renard, sacripant ! Sacripouille. Coquet, coquin.
Rappel « on vous l’avait dit » : Le LOSC finira 2e meilleure défense de Ligue 1.
=> 27 buts encaissés. C’est moins bien que Paris, mais (beaucoup) mieux que tous les autres (37 pour Saint-Étienne « juste » après). Et ouais, les gars. On vous l’avait dit.

6. Saint-Étienne : 5e en 2013, 4e en 2014, 5e en 2015, 6e en 2016… A Saint-Étienne, on sait peut-être pas vraiment jouer au foot, mais on est constants ! Les centristes du foot. Emmenés par Nolan (Bay)Roux. Dommage, la 8e place leur serait si bien allée. Avec également toujours cette constance dans le recrutement : aux Erding, Van Wolfswinkel se sont ajoutés Bahebeck, Maupay, Assou-Ekotto
Rappel « on vous l’avait dit » : L’ASSE sera d’une redoutable efficacité sur coups de pied arrêtés. Heureusement d’ailleurs, parce que dans le jeu…
=> 42 buts, 21 sur coups de pied arrêtés. On est juste sur du 50%. Seul Angers fait « mieux » en Ligue 1 (21 sur 40).

7. Caen : 7e ou 10e, franchement, on va pas chipoter. L’essentiel, c’était de prévoir que les Caennais allaient facilement assurer leur maintien. Avec quand même une jolie différence de buts de -13, soit la 18e de championnat (ex aequo avec Reims). Mais pour faire planter 10 pions à Rodelin, il faut quand même avoir du talent. Ou de la chatte.
Rappel « on vous l’avait dit » : Xavier Gravelaine arrivera à convaincre le coach de jouer en losange inversé.
=> http://www.smcaen.fr/4-4-2-losange. C’est tout ce que j’ai à dire. Bon ok, la page est vide…

8. Rennes : Bon, le Stade Rennais, on le voyait finir carrément 14e… Mais comment imaginer qu’un jeune de 18 ans, sorti de nulle part, allait porter le club ? Heureusement, ils nous gratifiés d’une fin d’année en roue libre comme ils en ont le secret ! Petit aparté pour rire avec Pierre Ménès : en début de saison, il avait déclaré « je vois pas ce que Rennes peut faire cette année ». Puis vers mars : « on m’a ri au nez quand j’ai annoncé que Rennes pouvait finir en Ligue des champions, mais c’est bien parti ! » On attend avec impatience son bilan : « Rennes, dans le ventre mou, c’est ce que j’ai toujours dit ».
Rappel « on vous l’avait dit » : Yoann Gourcuff reviendra à Rennes. Pour voir des amis.
=> En tout cas, il y a passé l’année. Après, vu le temps de jeu, peut-on dire qu’il y a joué au foot ?

9. Angers : Comme nous l’avions prédit, le SCO est le meilleur promu cette année, et de loin. Et encore, la 13e place anticipée se sera révélée sous-estimée ! Avec une place sur le podium à mi-saison (17e des matchs retour…), qui leur a valu une première place au classement en fonction du budget. Et toujours un régal de spectacle.
Rappel « on vous l’avait dit » : Le point d’orgue de la saison sera la victoire contre le PSG. Pas forcément en foot, mais victoire quand même.
=> Et oui, à domicile, en décembre, le SCO a battu le PSG !… Non ? 0-0, me dit-on dans l’oreillette. Alors pourquoi ils ont célébré comme s’ils avaient gagné le championnat ?

10. Bastia : Quasiment la 9e place prévue, ça donne une saison étonnamment calme pour le Sporting, malgré un changement d’entraîneur. En revanche, Seko Fofana n’a pas été la révélation espérée. Ça a laissé du temps pour rendre hommage à… Modesto. La tristesse de l’événement.
Rappel « on vous l’avait dit » : Furiani redeviendra imprenable et Bastia sera une des deux meilleures équipes à domicile.
=> Clairement, quand je disais « deux », c’était une façon de parler. C’était pour dire dans les 5 meilleurs, voilà… C’est déjà beau, donc je valide.  Et toi, chez toi, es-tu validé ?

11. Bordeaux : Hum… En même temps, s’ils n’avaient pas décidé de vendre leurs deux meilleurs joueurs, Saivet et Khazri, au mercato d’hiver, peut-être qu’ils auraient vraiment pu finir 3e… Remarquez, ils ont été remplacés par les deux stars réclamées par Sagnol : Malcon et Arrambourré (ces blagues fonctionnent très bien auprès de mes camarades de 5e). Sans oublier Bernardoni.
Rappel « on vous l’avait dit » : Sagnol sera nommé parmi les meilleurs entraîneurs de Ligue 1.
=> HAHAHA !! Qu’est-ce qu’on peut raconter comme conneries parfois, hein ? Non, plus sérieusement… HAHAHA !!

12. Montpellier : 3 places de mieux que la 15e prévue. Depuis l’arrivée de Casimir Ninga, à Montpellier, c’est toujours le printemps. De quoi faire danser à Loulou Nicollin la Crapola (attention, cette vidéo contient de vraies images de Tex).
Rappel « on vous l’avait dit » : Jourdren dira un truc intelligent. Sans doute suite à un choc à la tête.
=> HAHAHA !! Qu’est-ce qu’on peut raconter comme conneries parfois, hein ? Non, plus sérieusement… HAHAHA !!

13. Marseille : Même avec le départ quelque peu précipité de Bielsa, 6e, ça semblait pas complètement surcoté pour l’OM… Mais résultat des courses, Marseille est l’équipe la plus représentée dans le onze de plomb de Ligue 1. Et encore, il n’y a pas Rekik, Sarr, Romao, Mendy…
Rappel « on vous l’avait dit » : Lassana Diarra sera rappelé en Bleu, après les blessures de Pogba, Matuidi, Schneiderlin, Gonalons, Sissoko, Cabaye, Guilavogui et Sirieix.
=> Il a été rappelé en Bleu ou pas ? Non, mais oubliez la fin de la phrase, répondez juste : rappelé en Bleu ou pas ? Bon…

14. Nantes : Ils devaient finir 12e, ils finissent 14e. La saison des Canaris en un mot : pfffffffff.
Rappel « on vous l’avait dit » : Le FCN sera élu club le plus chiant d’Europe. Bravo.
=> Ça ne devrait pas faire débat. 33 buts (seul Troyes fait pire), un meilleur buteur à 6 buts, les conférences de presse de Der Zakarian, aka « la joie de vivre »… Ça ira ? ☑

15. Lorient : On pensait qu’ils feraient mieux cette année, vers la 11e position, mais c’est en 15e qu’ils achèvent la saison, une de mieux que l’an dernier. A force de flirter avec la zone rouge, M. Féry, vous allez finir par les avoir, vos duels contre Laval et Niort…
Rappel « on vous l’avait dit » : Waris sera néanmoins le meilleur buteur du club. Ce qui suscitera les convoitises des meilleurs promus de Premier League.
=> A un ou deux but(s) près, et avec les blessures qui ont influencé, vous allez pas me faire chier, hein ? Si ? Ok, très bien. M’en tape : 49.3.

16. Guingamp : L’EAG en difficulté, l’EAG bousculée, l’EAG chamboulée, mais l’EAG sauvée ! On craignait pour le club qu’il ne passe à la trappe en terminant 19e, mais ça passe. Un beau cadeau de Noël. Le Graët.
Rappel « on vous l’avait dit » : Après un bon début de saison, Jimmy Briand prendra 10 kilos pendant les fêtes et finira par cirer le banc la plupart du temps.
=> En fait, il était déjà gros quand il est arrivé.

17. Toulouse : LE TOUT PILE ! Et oui, on pensait que le problème à Toulouse, c’était le gardien. Mais en réalité, la défense aussi est moisie. Sans parler du milieu… Donc l’an prochain, on va bien se marrer sans Ben Yedder. Bref, le soldat Dupraz a réussi à remonter le Téfécé à une inespérée 17e place.
Rappel « on vous l’avait dit » : Dominique Arribagé démissionnera comme un prince, pour faire comme Bielsa. Mais, lui, personne n’en aura rien à foutre.
=> Arribagé a bien démissionné. Vous vous rappelez ? C’était à quelle date ? Vous ne savez pas ? Normal, personne n’en avait rien à foutre.

18. Reims : Le maintien s’annonçait difficile, il l’a tellement été que le club n’a jamais pu s’accrocher au 16e rang. On retiendra quand même le positif. Enfin, quand on en aura trouvé. (oui, on avait dit exactement la même chose de Metz l’an dernier, mais avouez que ça colle bien)
Rappel « on vous l’avait dit » : Mickaël Tacalfred ne sortira ni livre, ni album. Il sortira du terrain.
=> Ouais, sorti de son contexte, ça fait un peu Kamoulox. Donc pour bien conclure : clafoutis.

19. GFC Ajaccio : On pensait qu’ils seraient derniers, ils sont finalement avant-derniers. Mais le résultat est le même : c’est la Ligue 2. Et ce malgré Kader Mangane. Et malgré Thierry Laurey, le meilleur entraîneur de France. Et d’Europe. A égalité avec Gary Neville.
Rappel « on vous l’avait dit » : La première victoire en Ligue 1 de l’histoire du Gazélec interviendra à la 7e journée, contre Rennes.
=> Franchement, un vieux but égalisateur de Sio à la 89e minute !!! C’est pas sérieux ?! … Bon. 49.3.

20. Troyes : 18e ou dernier, ça fait Ligue 2 tout pareil. On a une pensée pour Claude Robin, entraîneur de Ligue 1 le plus éphémère. En revanche, malus manque d’humour pour l’ESTAC : avoir un joueur qui s’appelle Pi à Troyes et ne pas lui donner le numéro 14… Impardonnable.
Rappel « on vous l’avait dit » : C’est dans un match de Troyes que se déroulera la rencontre la plus prolifique en buts.
=> Troyes – PSG, 0-9, ça vous dit quelque chose ? Yaourt du Sport out.

Ça vous fait marrer ? Vous auriez fait mieux ? Venez vous battre en commentaires, ou sur le Facebook du Yaourt du Sport ou le Twitter du Yaourt du Sport !

B.

4 réflexions au sujet de « Bilan Ligue 1 2015-2016 »

  1. Bon je vais être indulgent, je te donne comme note, un moyen + : pour la 17 place de bordeaux et comme je suis pas vache , pour le pis Troyes 14. Pour l’entraîneur de cette équipe, toute façon même si elle s’était maintenu, il se serait barré car sa femme ne voulait plus de ménage à Troyes … je l’ai lu dans un journal qui s’intéresse au foot dont le titre finit par match !

  2. Ping : Le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget | Le Yaourt du Sport

  3. Ping : Le futur classement de Ligue 1 2016-2017 | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *