Barcelone – PSG (6-1) : les notes du PSG

Une victoire 4-0 à l’aller face au Barça et sa MSN, et rien ne pouvait arriver aux Parisiens… Jamais dans l’histoire de la Ligue des champions une équipe n’avait remonté un handicap de 4 buts. Il suffisait donc gentiment d’attendre l’ouverture pour planter un but et laisser couler jusqu’au coup de sifflet final. Et ce but, le PSG l’a inscrit, grâce à – une fois n’est pas coutume – Cavani. Mais le PSG en a bouffé 6. Ouais, les gars, 6 pions historiques pour se faire sortir dès les huitièmes de finale, ce mercredi 8 mars 2017, qui fera date dans l’histoire de la Ligue des champions, du football et des soirées SM. Qui aurait pu prévoir une élimination si précoce ? On vous laisse un petit indice… Notre oeil expert nous permet de décrypter cette rencontre inoubliable, avec une analyse digne des grandes heures de France 2 Foot. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des joueurs du PSG pour ce mémorable Barcelone – PSG !

Barcelone-PSG (6-1) : les notes du PSG

Barcelone-PSG (6-1) : les notes du PSG

Trapp (0) : Paris troué…

Kurzawa (0) : Paris égaré…

Thiago Silva (0) : Paris éploré…

Lire la suite

France – Norvège : les notes des Bleus, par un footeux

Dimanche 29 janvier 2017, on retiendra cette date comme un tournant dans l’histoire du sport. Déjà parce que j’ai fêté mon 16e anniversaire pour la 14e fois. Mais aussi et surtout parce que cette journée aura été riche en émotions sportives. La finale historique de l’Open d’Australie remportée par Federer contre Nadal, le duel au sommet de la Ligue 1 entre le PSG et Monaco, l’excellente opération de l’OM sur le marché des transferts (départ d’Alessandrini à Los Angeles), et bien sûr la finale du Mondial 2017 de handball opposant la France à la Norvège. A domicile, avec un public survolté, chauffé par l’enivrante Danse Phénoménale et les mascottes Cook et Cougnette, les Experts avaient tout pour entrer un peu plus dans l’histoire du handball, et du sport en général. Les Bleus n’ont pas failli et ont remporté leur 6e titre de champions du monde, en battant la Norvège 33-26, au terme d’une partie emballante. Étrangement, depuis le début de la compétition, on voit très peu d’articles notant les joueurs de l’équipe de France ? Alors quoi ? Sous prétexte que personne ne comprend vraiment les règles, on n’a pas le droit de distribuer les bons et les mauvais points ? Halte à la bien-pensance, nous allons vous prouver que ce n’est pas parce qu’on ne connaît pas grand-chose à un sport qu’on ne peut pas noter les joueurs – en toute objectivité et légitimité, bien sûr. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cette finale France – Norvège (33-26), à travers le regard bovin d’un fan de foot.

France - Norvège (33-26) : Les notes des Bleus

France – Norvège : Les notes des Bleus

Omeyer (3) : Les 54 printemps pèsent sur le Gigi Buffon du handball français. Pas beaucoup d’arrêts, mais surtout très peu de sorties dans les pieds et de contacts dans les duels aériens… Dommage, ça aurait rassuré la défense. Remplacé par Gérard (8) au quart d’heure de jeu : allô Gérard, ici ta cuisinière (merci à ceux qui ont la référence de mettre l’intégralité de la réplique en commentaire). Et lui n’hésite pas à sortir (56e) !

Narcisse (6) : Très costaud physiquement, solide dans les duels… Mais que de fautes ! Plusieurs fois sanctionné par l’arbitre, il a de la chance de ne pas avoir récolté de carton jaune. Et je ne parle même pas de toutes ses mains oubliées par M. Turpin… Remplacé par Sorhaindo (6) : bon défenseur, il a toutefois connu quelques sautes de concentrations. Un authentique joueur du Barça finalement.

Karabatic (6,5) : Une prestation aboutie pour l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du hand. Présent en défense – avec notamment un bloc de volleyeur (51e), puissant en attaque – il marque notamment après son bloc (51e), intelligent dans l’orientation du jeu. Encore un pari gagné pour l’Expert FDJ. Remplacé par N’Guessan (5,5), précieux en défense, mais en attaque, parfois, c’est Timothey agaçant. Lire la suite

France – Suède (2-1) : les notes des Bleus

Ce vendredi 11 novembre 2016, en mémoire de l’armistice signé entre la France et la Suède après la Deuxième Guerre des Fjords, les Bleus recevaient les Suédois au Stade de France, afin de poursuivre leur bonne campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Des Suédois sans Zlatan Ibrahimovic, qui aurait, aux dernières nouvelles, déclaré promptement forfait, terrifié à l’idée de devoir affronter de nouveau ses anciens coéquipiers/adversaires que sont Adrien Rabiot et Lucas Digne. Sans sa star, la sélection suédoise est ainsi devenue une véritable équipe Ikea : elle se fait toujours démonter. Dans un souci de sobriété, l’équipe de France s’est imposée 2-1, sur un doublé de Florian Thauvin. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Suède (2-1) !

France - Suède (2-1) : Les notes des Bleus

France – Suède (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Peut-être pas son meilleur match en Bleu (ce qui explique sa note), notamment à cause du but encaissé (55e), mais heureusement, ce n’était pas son plus nul match de sa vie (à quand Jourdren en Bleu ?).

Evra (3) : Trump à peine élu et hop ! Evra est de retour en Bleu. La catastrophe est déjà en marche.

Koscielny (7) : Avec sa prestation de haut rang, Laurent a encore été le rempart ultime des Bleus. C’est l’or en défense, digne des merveilles d’Oran. Laurent, où tant de talent se concentre chez un ancien joueur de Lorient. Revenez la prochaine fois, je fais la même chose avec « Koscielny ». Lire la suite

Pays-Bas – France (0-1) : les notes des Bleus

L’équipe de France poursuit ses matchs à thème (Ben Arfa), en ce lundi 10 octobre 2016. En effet, après une belle victoire à domicile contre le pays du yaourt, voici nos Bleus en déplacement chez l’autre pays du fromage pour y affronter les Pays-Bas, en match de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Les produits laitiers sont nos amis pour la vie. Et pour que nous n’oubliions pas le plaisir, l’équipe de France s’est imposée 1-0 à Amsterdam, avec des joueurs qui ont semblé retrouver des sensations pures. Ça fait 3 victoires de suite contre les Pays-Bas ! PAF ! PAF ! PAF ! LE LOUP NÉERLANDAIS ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Pays-Bas – France (0-1) !

Pays-Bas - France (0-1) : Les notes des Bleus

Pays-Bas – France (0-1) : Les notes des Bleus

Lloris (7) : Interrogé sur son avenir quand il arrêtera sa carrière, notre capitaine a indiqué vouloir ouvrir un garage, en Suisse, dans la ville des Gruyères. Ça s’appellera Lloris Auto aux Gruyères.

Kurzawa (4,5) : Un mec né en 1992, formé en France, en train de s’imposer au poste de latéral au PSG… Vous pensez qu’il va chier sur son entraîneur sur Periscope ou plutôt sur Snapchat ?

Koscielny (8) : Avec un tel nom à consonance polonaise, peut-on l’accuser d’avoir volé l’Oranje de Guy Marchand ? Vous avez 4 heures. (Toute mon estime à celui qui trouve la référence de cette blague élaborée – au-delà – bien sûr – de la chanson excellemment réinterprétée par Michal Kwiatkowski – non, pas le cycliste, le mec de la Star Ac’ – j’ai l’impression que je m’égare, non ? – ça va, vous ?) Lire la suite

France – Bulgarie (4-1) : les notes des Bleus

Jour particulier pour le Yaourt du Sport, ce vendredi 7 octobre 2016. Dans le cadre de la campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018, la France recevait, au Stade de France, la Bulgarie, le pays du yaourt. Notre cœur était donc partagé entre les Bleus, le choix du beau (beau jeu, beau pressing, beau dommage), et les Bulgares, le choix du lait. C’est donc avec le recul et l’objectivité qui nous sont propres que nous avons assisté à la victoire, sans emphase, de l’équipe de France 4-1, ce qui relance la bande à Griezmann après un beau 0-0 contre la Biélorussie. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Bulgarie (4-1) !

France - Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

France – Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : « Et s’il n’avait pas une aussi bonne défense devant lui… ? » « Et s’il y avait des vrais attaquants en face… ? » « Et si le penalty (7e) faisait poteau sortant… ? » « Et si je m’en sors… ? » Sans Bleu au corps.

Kurzawa (6) : Une note correcte mais moins en vue que sous le maillot parisien où il peut former un duo travailleur avec Cavani : Layvin et les vendanges.

Koscielny (7) : Vous savez ce que dit Laurent Koscielny quand il croise un Anglais ? Hello! #JCDrouet Lire la suite