France – Italie (3-1) : les notes des Bleus

Quand on prépare un grand rendez-vous, c’est important de soigner son calendrier. Ce vendredi 1er juin 2018, pour bien préparer la Coupe du monde 2018, la France a donc choisi de recevoir l’Italie, à Nice, pour un match amical, après celui contre l’Irlande. De son côté, l’Italie a choisi d’aller en France, sur la Côte d’Azur, pour bien préparer ses vacances d’été. Un choix payant pour les deux camps, puisque l’équipe de France s’est imposée 3-1 et que les Italiens ont pris le soleil. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Italie (3-1) !

France - Italie (3-1) : Les notes des Bleus

France – Italie (3-1) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Italie

Karius (4,5) : Enfin Lloris, on s’est compris. D’ailleurs, ces derniers temps, ils n’ont pas que leur nom en commun, si vous voyez ce que je veux dire… ;) (faites-moi un clin d’œil derrière votre écran si vous avez compris, je le sentirai)

Hernandez (7) : J’ai découvert qu’il existait un autre Lucas Hernandez, joueur de foot également, mais gardien de but et international… de Curaçao. Ce soir, notre latéral gauche n’avait pas abusé du curaçao et a même provoqué un penalty (28e). Remplacé par Mendy (62e), qui, par un centre (74e), a rendu un bel hommage à son illustre prédécesseur, Bernard.

Umtiti (6,5) : Samuele Umtiti, c’est pas un nom italien, ça ? Ce soir, il n’a pas trop reculati, et a joué un vilain tour aux Transalpins, en marquant face à des pigeons (8e). Car, oui, les pigeons sont italiens.

Rami (5,5) : En conférence de presse, il a fait un appel du pied à Mario Balotelli pour qu’il vienne jouer avec lui. Et pendant le match, il a pris de l’avance en jouant directement avec l’avant-centre de l’Italie. Malin !

Pavard (6,5) : Être un espoir du foot français et s’appeler Benjamin Pavard, c’est pas crédible. C’est comme vouloir faire du rap et s’appeler Maxence Boitez, Stanislas Pinto ou Julien Marie. En équipe de France, on l’appelle l’OVNI.

Kanté (6) : Le seul joueur capable de bouffer le milieu de terrain italien, de limiter LeBron James à moins de 5 points et de battre Nadal en 3 sets à Roland-Garros. Va sans doute remplacer Zidane au Real. Après, il peut pas non plus empêcher Lloris de prendre un but, ce n’est pas un magicien.

Pogba (5,5) : Maintenant que certains joueurs valent plus de double de Pogba, est-ce qu’on peut admettre qu’on s’était un peu emballé à son sujet ? On a tout de suite voulu en faire un Ballon d’or, alors que c’est peut-être juste un bon joueur. Si ça avait vraiment été un grand joueur, il aurait joué à l’OM, comme Zambo Anguissa. Remplacé par Nzonzi (86e), pour le 12e changement de l’équipe de France ce soir.

Tolisso (5) : Vous aviez remarqué que quand Tolisso marque, il fait le signe de Damso ? Non ? Ça doit être parce qu’il n’a jamais marqué en Bleu… Remplacé par Matuidi (77e), qui va finir par être encore titulaire, increvable !

Dembélé (6) : Aujourd’hui, pour rendre hommage à l’arrêt officiel des Guignols, Ousmane Dembélé a livré une caricature de lui-même. Une mauvaise imitation… jusqu’à son superbe but (63e). Le mec chiant à noter. Remplacé par Lemar (70e), dans la lignée de ses dernières performances. C’est pas un compliment. Déso.

Mbappé (6,5) : Certains disent qu’il en fait trop, mais ce soir, il a encore fait parler la poudre ! Bon, on n’a pas compris ce qu’elle voulait dire, mais c’était bien tenté. Sur l’ouverture du score (8e), il se heurte au gardien italien, qui devrait certainement intéresser le PSG, à la recherche d’un renfort à ce poste. Remplacé par Thauvin (82e), qui a ainsi doublé son temps de jeu en Bleu.

Griezmann (7) : On lui a dit qu’il devrait être plus tueur dans la surface de réparation. Du coup, il a essayé d’étrangler le gardien adverse. C’est pas ce qu’on voulait dire, mais c’était pas idiot non plus. Remplacé par Giroud (77e), plus fort que Dugarry.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

10 réflexions au sujet de « France – Italie (3-1) : les notes des Bleus »

  1. c’est bien de noter les bleus mais tu en oublies 2 : l’arbitre et le superviseur à la vidéo . il n’y avait forcement pas pénalty parce que si Ballotelli était à l’intérieur, le ballon lui était en dehors de la surface ! et comme il y avait faute sur le ballon et pas sur le joueur la sanction est juste …

    la vidéo ça en emmerde quelques uns, alors on a dû donner des consignes aux superviseurs pour qu’ils fassent de grosses conneries et qu’on puisse dire : » vous voyez bien que pour le foot ça marche pas. »

    mais quand y’a pas la vidéo, l’arbitrage ça ne marche pas non plus. Hier en finale de la coupe de France féminine, l’arbitre a refusé un but à Lyon parce qu’une joueuse du PSG avait fait une faute sur sa gardienne . c’était une femme qui arbitrait ? autant pour moi, donc ce n’était pas une faute d’arbitrage…

    pour en revenir aux joueurs je ne vais pas passer en revue toutes tes notes.
    je ferais juste un commentaire sur celle de Pavard . je trouve que tu as été très généreux avec lui, car à part son centre sur le premier but, on ne l’a guère vu.
    j’ai même l’impression qu’il était complétement cuit en 2eme mi-temps. Et un Pavard rôti contre des italiens, c’est quand même un comble …

    les français sont sur leur petit nuage et font parler la foudre ( pas étonnant avec tous ces orages) mais comme tu l’a souligné, face à des vacanciers qui plus est , sans doute très perturbés par la difficulté qu’on leurs dirigeants pour constituer un gouvernement dans leur pays …

    • On est d’accord : la faute est sur le ballon. D’ailleurs, qu’est-ce qu’il a, ce dernier, à toujours se rouler par terre ?
      Je te soupçonne d’avoir commenté la performance de Pavard, juste pour caser « Pavard rôti », très bon jeu de mots au demeurant, que j’avais casé dans un précédent article… ;)

  2. désolé pour le plagiat concernant Pavard mais comme tu l’as sans doute remarqué, ma verve naturelle me permet de me dispenser d’avoir recours à ce type de méthode .
    je suis donc démasqué, il m’arrive effectivement de ne pas toujours lire avec attention la totalité de tes commentaires …
    Pour ma défense je dirai que tes articles sont très long et quand on lit ça aux alentours de minuit , les paupières deviennent lourdes, surtout quand on a « fêté » comme elles le méritent, c’est a dire dignement, ces victoires de nos petits bleus …

    • Ah mais ce n’était certainement pas une accusation de plagiat. Au contraire, je trouvais marrant qu’on ait tous les deux pensé au même jeu de mots, qui me fait encore rire la deuxième fois ! ^^

  3. merci de cette reconnaissance de mon honnêteté mais je reviens à la charge car je m’aperçois que je te dois une information.
    jeudi, j’ai chargé ma tondeuse pour rien dans la remorque car lorsque je suis arrivé chez mon cousin Gaston, son voisin avait tondu sans qu’on lui demande. mais ce n’est pas désintéressé, car il aimerait garer des voitures dans le verger quand il a des invités
    toutefois Lucette ( la femme de Gaston. ) s’y oppose formellement
    en tout cas, merci d’accepter de partager ces lourds secrets de famille, c’est un vrai soulagement pour moi ….

    • Ah merci de nous avoir tenus au courant ! Ça perturbait mon sommeil depuis plusieurs jours… Vivement le prochain épisode !

  4. Ping : France - États-Unis (1-1) : les notes des Bleus | Le Yaourt du SportLe Yaourt du Sport

  5. Ping : France - Australie (2-1) : les notes des Bleus | Le Yaourt du SportLe Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.