Allemagne – France (2-2) : les notes des Bleus

Ce mardi 14 novembre 2017, l’équipe de France se rendait à Cologne pour y affronter ni plus ni moins que l’Allemagne championne du monde, pour un match amical un peu spécial. Une sorte de célébration en réalité. Car, oui, il s’agit ce soir du 100e article de notes du Yaourt du Sport. Il y a eu des notes de Ligue de champions, de foot féminin, de rugby… mais surtout des notes de l’équipe de France de foot, en match amical, en qualifications, en Euro, en Coupe du monde… Un match face à l’Allemagne était forcément une belle manière pour les Bleus de rendre hommage au blog qu’ils consultent tous ensemble dans le vestiaire dès le coup de sifflet final. Et pour que la fête soit complète, l’équipe de France a obtenu un match nul spectaculaire 2-2. Pour marquer le coup, nous avons décidé de vous faire un petit Best Of de cette centaine d’articles : pour chaque joueur, le commentaire sera en fait un ancien commentaire associé à ce joueur lors d’un précédent match, trouvé dans nos archives de notes. Le Yaourt du Sport vous livre, pour la 100e fois, les notes des Bleus pour cet Allemagne – France (2-2) !

Allemagne - France (2-2) : Les notes des Bleus

Allemagne – France (2-2) : Les notes des Bleus

Mandanda (6) : A bien dégagé. Surtout à la fin du match, pour rentrer à Marseille. (Arménie – France (0-3), 14 octobre 2014)

Digne (6,5) : Quand il a son poom poom short. Il a souvent essayé de prendre l’aile, mais il a parfois pris la cuisse. (Arménie – France (0-3), 14 octobre 2014) Remplacé par Kurzawa (82e) : Une note correcte mais moins en vue que sous le maillot parisien où il peut former un duo travailleur avec Cavani : Layvin et les vendanges. (France – Bulgarie (4-1), 7 octobre 2016)

Umtiti (7) : Forcément, face à l’Allemagne, notre apprenti taulier a un peu souffert… Mais il a donné plusieurs bons ballons. Il est un peu gonflé : ils sont pas à lui, les ballons (qui, eux aussi, sont gonflés). (Allemagne – France (0-2), 7 juillet 2016) Lire la suite

France – Pays de Galles (2-0) : les notes des Bleus

Après une campagne de qualifications pour la Coupe du monde couronnée de succès face à la Biélorussie, les Bleus reprenaient enfin leur série de matchs amicaux, pour votre plus grand plaisir. Et oui, vous l’attendiez avec autant d’impatience que le retour de la Nouvelle Star sur M6 : ce vendredi 10 novembre 2017, l’équipe de France recevait le Pays de Galles au Stade de France. En plus, le nom du match, ça fait « France Galles », comme la chanteuse, c’est rigolo, et absolument nouveau. Bref, comme cette rencontre intéresse autant de gens qu’il y a d’habitants dans le village d’irréductibles Gallois de Llanfair­pwll­gwyn­gyll­go­gery­chwyrn­drobwll­llan­tysilio­gogo­goch, c’est l’occasion de faire un petit flashback pour chacun des 11 titulaires français (en plus de leur note du match). Le Yaourt du Sport vous livre, en un peu plus de 280 caractères, les notes des Bleus pour ce France – Pays de Galles (2-0) !

France - Pays de Galles (2-0) : Les notes des Bleus

France – Pays de Galles (2-0) : Les notes des Bleus

Mandanda (6,5) : Il y a 1 an, Steve exportait son talent dans le top club de Crystal Palace. Pour un excellent bilan de 10 matchs joués, car barré par… Wayne Hennessey, le gardien n°1 du Pays de Galles. Il faut dire que depuis son retour à Marseille, Crystal Palace va beaucoup mieux, avec une victoire en 11 matchs et la 2e pire défense de Premier League.

Kurzawa (4) : Il y a 2 ans, pas encore défendu par Pierre Ménès, le jeune Layvin arrivait tout juste au PSG pour remplacer les vieillissants Maxwell au club et Tonton Pat en sélection. Il démontrera alors une vertu inconnue chez lui : la patience. En effet, il attendra la retraite du Brésilien pour devenir vraiment titulaire. Mais il aura travaillé d’arrache-pied – notamment en Bleu avec Evra, toujours habile de ses pieds – pour se forger un nouveau point fort : les centres.

Umtiti (6,5) : Il y a 3 ans, à quelques jours de ses 21 ans, Sam était déjà un titulaire incontestable dans son club formateur, l’OL. Il tiendra la défense lyonnaise à bout de bras, malgré son handicap : le Général Bako à ses côtés. Inquiet quant au nom de son futur compère pour la saison 2015-2016, il sera finalement rassuré d’apprendre qu’il s’agira d’un international français : Mapou Yanga-Mbiwa. Lire la suite

France – Angleterre (3-2) : les notes des Bleus

Un petit dernier avant de prendre la route des vacances ? Après le Paraguay et la Suède, les Bleus accueillaient ce soir l’Angleterre au Stade de France, ce mardi 13 juin 2017, pour un dernier match amical avant d’aller faire les keks à la plage. Une rencontre qui, une fois n’est pas coutume, n’avait pas d’amical que le nom et qui nous a permis d’oublier qu’on appelle l’Angleterre la Perfide Albion et que les Anglais nous surnomment les bouffeurs de grenouilles. Un échange courtois de révérences et de free hugs qui nous donnerait presque envie de ne pas compter les buts, de chanter du John Lennon et de danser nus autour des poteaux de corner. Mais en réalité, on les a quand même cirés 3-2, ces fumiers, alors qu’un carton rouge est venu célébrer cette belle communion. Merci l’arbitrage vidéo. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Angleterre (3-2) !

France - Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

France – Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : The floor is « bonne relance au pied ». Au temps pour moi, ce soir, il a bien assuré ses relances en les envoyant directement en touche. Plat du pied, sécurité.

Mendy (non noté) : Il susciterait la convoitise des plus grands clubs d’Europe. Il est vrai qu’il y a une place de meilleur latéral gauche du monde à prendre derrière les Marcelo, David Alaba, Diego Contento… Blessé et remplacé à la 20e minute par Digne (4), ancien du PSG, qui l’avait fait signer pour la coupe aux grandes oreilles.

Umtiti (6,5) : « Mon poste est en défense, j’arrête des balles pour toi ». Lui arrête aussi les joueurs. Enfin, ça lui arrive aussi de n’arrêter ni l’un ni l’autre apparemment (9e)… Du coup, pour se rattraper, il s’est dit que son poste était aussi en attaque, pour planter (22e). Toujours sur l’offensive. Lire la suite

France – Paraguay (5-0) : les notes des Bleus

Vu l’enthousiasme suscité par ce match amical France – Paraguay, en ce vendredi 2 juin 2017, j’ai vraiment hésité à en faire les notes. D’ailleurs, je me sens un peu seul sur cet article… Si vous êtes là, faites-moi un signe. Quoi qu’il en soit, j’ai finalement orienté mon antenne râteau vers TMC, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir cette chaîne. J’ai également découvert les joueurs paraguayens, qui eux ont semblé découvrir le football. Bref, un haut niveau qui n’a pas été sans rappeler cette superbe finale de Ligue des champions féminine la veille. A l’arrivée, une victoire 5-0 de l’équipe de France au Roazhon Park, qui a vu plus de spectacle ce soir que durant toute la saison (soit environ 30 minutes de spectacle) Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Paraguay (5-0) !

France - Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

France – Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : Gardien de la meilleure défense de Premier League, capitaine des Bleus, déjà 87 sélections… Et pourtant aucun but marqué. Et ce soir, très peu de ballons touchés. Quand va-t-on s’apercevoir que ce joueur est surcôté ?

Mendy (7) : « Et Mendy. Pour Mendy » #PES6 Avec un tel patronyme, à un poste de latéral, l’héritage est lourd à porter. Tant qu’il n’aura pas effectué un grand pont sur Roberto Carlos, il ne nous fera pas oublier Bernard et ses 3 sélections. Vous savez le pire dans cette histoire de grand pont légendaire ? En rematant les images, je me suis aperçu que ce n’était PAS DU TOUT un grand pont… Remplacé par Digne (67e), auteur d’une passe dé direct (69e).

Umtiti (6) : Il tremblait d’avance à l’idée de retrouver sur sa route Edinson Cavani, son bourreau lors du 4-0 face au PSG. Heureusement, il avait confondu Uruguay et Paraguay. Lire la suite

France – Espagne (0-2) : les notes des Bleus

Ce mardi 28 mars 2017, presque 20 ans jour pour jour après l’inauguration du Stade de France (si on ajoute 2 mois et qu’on retire 1 an), l’équipe de France recevait le même adversaire : l’Espagne. Pour un nouveau match amical de prestige. Enfin, de prestige… Le temps de la domination espagnole semble bien révolu. La sélection ne gagne plus rien et un club comme Barcelone se prend 4-0 par un club français. La honte. De toute façon, moi, je suis comme tout le monde : si l’Espagne gagne, je trouve toujours une origine espagnole lointaine pour dire que c’est aussi ma victoire. C’est ça, être supporter. Et puis, nous, en France, on est réglo, on n’a pas besoin de faire appel à un huissier dans un vieux car vidéo pour gagner un match. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Espagne (0-2) !

France - Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

France – Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Quand il a su l’identité de ses défenseurs latéraux ce soir, notre capitaine aurait répondu à Didier Deschamps : « eh, je suis pas venu ici pour souffrir, okaaay ? »

Kurzawa (2) : ATTENTION, LAYVIN ! UN JOUEUR DE BARCELONE ! VITE, COURS TE CACHER ! Est entré dans l’histoire de l’équipe de France et du football en général : pour la première fois, un but a été refusé, justement, grâce à l’arbitrage vidéo (48e). Et ce parce que Layvin était hors jeu. Bravo. Il devait être ébloui par les spots.

Umtiti (4) : Un vrai match d’entraînement pour lui face à plusieurs de ses coéquipiers de club. Et comme à l’entraînement, il s’est fait victimiser. Lire la suite