France – États-Unis (1-1) : les notes des Bleus

C’est la dernière ligne droite, vers ce moment tant attendu. La Coupe du monde débute dans quelques jours, et vous allez bientôt mettre de faux rendez-vous dans votre agenda, pile au moment des matchs. Vous allez être de plus en plus absent(e), votre copain/copine va vous demander ce qui se passe, et vous allez honteusement lui confesser que vous le/la trompez, pour ne pas reconnaître que vous étiez scotché(e) devant Tunisie – Panama… Mais avant cette période bénie, il y avait une dernière mise en bouche avec le match amical de la France contre les États-Unis, ce samedi 9 juin 2018, chez Jean-Michel Aulas. Pour bien achever sa préparation à la Coupe du monde, l’équipe de France a fait un vieux match nul 1-1 face à Team USA, dans un match not so convincing. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – États-Unis (1-1) !

France - États-Unis (1-1) : Les notes des Bleus

France – États-Unis (1-1) : Les notes des Bleus

Les notes de France – États-Unis

Lloris (4) : Meatball Man, comme on l’appelle aux États-Unis. L’occasion de se souvenir de ce très beau montage de Kevin Trapp présentant ses boulettes, à mon sens trop ignoré par les médias à la solde du pouvoir. Le Yaourt dérange ?

Mendy (5) : Indispensable dans le groupe pour sa bonne humeur et ses nombreuses blagues. À commencer par l’excellente « T’as pas fait caca ou quoi ? » J’avais un collègue qui faisait régulièrement la même, et je ne m’explique pas son absence dans la liste des 23. Je ne le nommerai pas, mais sache que je suis avec toi, Julien. Remplacé par Hernandez (65e), ou Lucas, on sait toujours pas comment il faut l’appeler.

Umtiti (5) : Enfin prolongé par le Barça, après un suspense insoutenable, aussi important que pour les signatures de Messi. Sa clause libératoire est désormais de… 500 M€. A ce prix-là, autant se payer un formidable outil à côté de Lyon. Lire la suite

France – Italie (3-1) : les notes des Bleus

Quand on prépare un grand rendez-vous, c’est important de soigner son calendrier. Ce vendredi 1er juin 2018, pour bien préparer la Coupe du monde 2018, la France a donc choisi de recevoir l’Italie, à Nice, pour un match amical, après celui contre l’Irlande. De son côté, l’Italie a choisi d’aller en France, sur la Côte d’Azur, pour bien préparer ses vacances d’été. Un choix payant pour les deux camps, puisque l’équipe de France s’est imposée 3-1 et que les Italiens ont pris le soleil. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Italie (3-1) !

France - Italie (3-1) : Les notes des Bleus

France – Italie (3-1) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Italie

Karius (4,5) : Enfin Lloris, on s’est compris. D’ailleurs, ces derniers temps, ils n’ont pas que leur nom en commun, si vous voyez ce que je veux dire… ;) (faites-moi un clin d’œil derrière votre écran si vous avez compris, je le sentirai)

Hernandez (7) : J’ai découvert qu’il existait un autre Lucas Hernandez, joueur de foot également, mais gardien de but et international… de Curaçao. Ce soir, notre latéral gauche n’avait pas abusé du curaçao et a même provoqué un penalty (28e). Remplacé par Mendy (62e), qui, par un centre (74e), a rendu un bel hommage à son illustre prédécesseur, Bernard.

Umtiti (6,5) : Samuele Umtiti, c’est pas un nom italien, ça ? Ce soir, il n’a pas trop reculati, et a joué un vilain tour aux Transalpins, en marquant face à des pigeons (8e). Car, oui, les pigeons sont italiens. Lire la suite

France – Irlande (2-0) : les notes des Bleus

Ce que je préfère dans la Coupe du monde, c’est les matchs à enjeu, les rencontres au couteau, où tous les joueurs donnent le maximum. C’est pourquoi je me suis régalé avec ce match amical, de préparation pour la Coupe du monde 2018, de l’équipe de France contre l’Irlande, ce lundi 28 mai 2018, au Stade de France. Et en plus, il flottait à torrents, ce qui est parfait pour des glissades et des contrôles ratés. Dans ces conditions idéales, la France s’est imposée 2-0, dans une rencontre riche en enseignements. Le premier d’entre eux étant que pour marquer, il faut tirer, mais il faut s’appliquer. Le Yaourt du Sport vous donne les notes des Bleus pour ce France – Irlande (2-0) !

France - Irlande (2-0) : Les notes des Bleus

France – Irlande (2-0) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Irlande

Mandanda (6) : Ce soir, il a tenté une relance dans l’axe (33e). Et bien, accrochez-vous : le joueur qui l’a reçue, Giroud, a contrôlé le ballon et l’a transmis à un coéquipier ! Le foot, c’est quand même différent quand on joue pas avec Zambo Anguissa.

Mendy (6) : Pour disputer la Coupe du monde, ce qui est important, c’est d’être dans le rythme et d’avoir accumulé les matchs cette année. Par exemple, Mendy n’a joué que 7 matchs en Premier League. Il ne sera donc pas sélectionné avec l’équipe de France. Mais c’est sympa de l’avoir fait jouer ce soir. En plus, il fait des blagues, c’est rigolo. Remplacé par Lucas Hernandez (64e), mais si, vous savez, le mec de l’Atlético.

Umtiti (5,5) : Ce soir, vu l’opposition fournie par l’Irlande, on aurait pu mettre Ballo-Touré. Et il aurait peut-être eu la moyenne pour sa note. C’est dire. Remplacé par Kimpembe (64e), coiffé d’un élégant plat de Banzaï Noodle. Lire la suite

Russie – France (1-3) : les notes des Bleus

Un match amical, contre une équipe moins bien classée que le Cap-Vert, en semaine, pendant les heures de bureau… Comment ne pas se régaler ? En effet, l’équipe de France se déplaçait à Saint-Pétersbourg, pour y affronter la Russie, hôte de la Coupe du monde 2018. Après la brillante prestation contre la Colombie, les Bleus avaient à cœur de briller dans ce dernier match avant la liste des 23 de Deschamps. Après cette victoire 3-1, qui a marqué suffisamment de points pour retourner en Russie cet été ? Qui s’est suffisamment ridiculisé pour retourner chez sa mère cet été ? Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Russie – France (1-3) !

Russie - France (1-3) : Les notes des Bleus

Russie – France (1-3) : Les notes des Bleus

Les notes de Russie – France

Lloris (6) : Un arrêt d’Hugo Lloris en équipe de France (15e). Je répète : un arrêt d’Hugo Lloris en équipe de France. Ceci n’est pas un exercice.

Hernandez (3) : Pour compenser le forfait de Mendy et la mise au placard de Kurzawa, il est pratique, Hernandez. Et on sent qu’il est né pour être vivant.

Umtiti (4) : Apparemment, il était encore resté au bureau. S’il veut de nouveau avoir des bonnes notes, il va falloir qu’il soit dans le rythme et qu’il joue juste. Il en va de l’harmonie de l’équipe. Remplacé par Kimpembe (80e), premier joueur de l’équipe de France à porter le délicieux prénom de Presnel. Lire la suite

France – Colombie (2-3) : les notes des Bleus

C’est le retour des notes de l’équipe de France ! Ils nous avaient manqué, nos Bleus. Les voilà de retour dans les meilleures conditions : un match amical contre la Colombie, ce vendredi 23 mars 2018, au Stade de France. Et retransmis sur TMC, ce qui prouvait l’importance de l’événement. Mais il ne s’agissait que d’un apéritif, enfin d’un before, avant la Coupe du monde 2018, qu’on espère suivre sur IDF1 ou Vivolta. Dans un stade bien ambiancé par les danseurs et danseuses de salsa, la France s’est inclinée 3-2 face à des Colombiens pourtant menés par un tigre sans griffe et un Carlos sans chaise. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Colombie (2-3) !

France - Colombie (2-3) : Les notes des Bleus

France – Colombie (2-3) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Colombie

Lloris (4) : Un bon choix de gardien sur MonPetitGazon, version Premier League. Même si ça ne vaut pas un bon Régis Gurtner. Ils ont d’ailleurs la même note moyenne. Mais Gurtner, lui, n’aurait pas laissé passer ce but (28e) et aurait arrêté le penalty (85e). #Régis2018

Digne (4) : Entre Hernandez et lui, apparemment, il faut s’appeler Lucas pour être appelé en Bleu pour le couloir gauche. Vivement qu’on naturalise Lucas Ocampos. Remplacé par l’autre Lucas, Hernandez (76e), qui s’est déclaré ravi de découvrir ce fascinant pays qu’est la France.

Umtiti (3,5) : Rend hommage à son coéquipier, Koscielny, en provoquant un beau penalty, option arrachage de cheville (85e). Il semblerait que Deschamps ait arrêté ses choix pour la défense centrale. On lui souhaite d’avoir raison, sinon il devra prendre Laporte. Lire la suite