La liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde 2014

Alors que la liste définitive des 23 Bleus pour l’Euro 2012 va tomber d’ici quelques jours, le Yaourt du Sport a sorti sa boule de lactose et sa machine à voyager dans le temps, pour vous donner en exclusivité, grâce à nos futurs confrères, la liste des 23 appelés pour la Coupe du monde 2014

Gardiens :

  • Costil (Rennes) : Après une saison stratosphérique, qui a vu Rennes n’encaisser que 9 buts au total, il a détrôné Hugo Lloris et aborde sa première compétition internationale plein de confiance.
  • Lloris (Lyon) : Bien qu’ayant porté l’équipe de France durant les éliminatoires, il fait les frais de l’éclosion spectaculaire de Benoît Costil. C’est une des surprises de cette liste.
  • Mandanda (Liverpool) : Sa première saison avec Liverpool a été couronnée de succès. Même son énorme boulette en finale de la Cup n’a pas entamé la confiance du sélectionneur.

Défenseurs :

  • Varane (Real Madrid) : Son duo avec Ramos a été redoutable tout au long de l’année. L’ancien Lensois confirme les espoirs placés en lui.
  • Corchia (Malaga) : Pas toujours titulaire au sein du nouvel effectif galactique de Malaga, il profite néanmoins de l’excellent parcours du club andalou en Ligue des champions.
  • Sakho (Tout Puissant Mazembe) : Il avait disparu de la circulation après sa non-sélection en 2012. Parti se refaire une santé chez le premier club congolais, il revient dans les valises du nouveau sélectionneur, Eric Besson.
  • Yanga-Mbiwa (Queens Park Rangers) : Roule Mapou !
  • Debuchy (Manchester United) : Parfaitement in-trai-table avec les Red Devils, c’est un des piliers des Bleus, en particulier depuis la reconversion de Sagna en coiffeur.
  • Mathieu (Valence) : Roux Mapoule !
  • Clichy (Paris SG) : Bien en place (de Clichy) cette année, il mérite (de Clichyte) sa place en sélection et revient par la grande porte (de Versailles).

Milieux :

  • Ribéry (Bayern Munich) : Malgré ses nouveaux déboires avec la justice et son impopularité, il semble bien s’entendre avec le nouveau sélectionneur.
  • Nasri (Malaga) : Il a marqué les esprits avec son doublé en demi-finale de la Ligue des champions contre son ancien club de Manchester City.
  • Rothen (Bastia) : Meilleur passeur de Ligue 1 avec 28 caviars, il a été le principal artisan de la place sur le podium accrochée par le club corse. A 36 ans, c’est le doyen de l’équipe.
  • Mvila (Manchester City) : Monstrueux physiquement, il a rapidement fait oublier Yaya Touré chez les Citizens. Dommage qu’il ait été blessé pour les demi-finales de la Ligue des champions (UPDATE : peut-être qu’en fait il ne sera pas là, mais chuuuuuut).
  • Diaby (Juventus) : Enfin épargné par les blessures, il a soulevé la coupe aux grandes oreilles et a remporté le Calcio. Une saison pleine pour un mec plein.
  • Nenê (FC Groningue) : Fer de lance des nouveaux milliardaires de Groningue, il a porté son équipe en finale de la Ligue Europa. De plus, ses premières sélections lors des matchs de préparation ont confirmé la plus-value apportée par le Brésilien de naissance.
  • Mavuba (Marseille) : Il a surnagé dans la saison difficile de son club et reste un élément important du vestiaire d’Eric Besson. Il en a même fait son capitaine depuis plusieurs matchs.
  • Capoue (Barcelone) : Le nouvel homme fort du milieu de terrain catalan est désormais incontournable chez les Bleus. Les supporters blaugrana ont exulté lorsque le sélectionneur a dit CAPOUE.

Attaquants :

  • Benzema (Santos) : En voilà un qui a bien fait de suivre son mentor Mourinho au Brésil. Mais il faudra qu’il bataille pour reprendre sa place de titulaire à Nolan Roux.
  • Kakuta (Manchester City) : Il a prouvé sa valeur lors des éliminatoires de la Coupe du monde et a su se montrer décisif lors de la rencontre cruciale contre la Suisse.
  • Rémy (Lyon) : Son retour dans son club formateur aura été mitigé, mais il n’a jamais déçu avec le maillot bleu.
  • Roux (Barcelone) : Mapoule ! Après avoir remporté la Ligue Europa et fini pichichi en Liga avec 55 buts, l’explosion de Nolan Roux a crevé l’écran cette année. Une bonne Coupe du monde lui assurerait définitivement le Ballon d’or.
  • Ben Arfa (Paris SG) : Dommage qu’un but contre son camp invraisemblable vienne ternir une saison correcte avec le club parisien.

Sélectionneur : Eric Besson

La rédac’ Yaourt du Sport

10 réflexions au sujet de « La liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde 2014 »

  1. Ping : France – Serbie : le débrief ! | Le Yaourt du Sport

  2. Et tu te permets de critiquer BRP sur un certain site de sport? Moi qui venais ici pour (enfin) voir qqc d’intelligent sur l’EdF…. Je me retrouve à lire de la merde, une espèce de connerie n’arrivant même pas à la cheville des analyses (pourtant pourries) de BRP.

    Au moins, je sais sur quel site ne plus jamais revenir…

    • Cher opopoph, tu l’as bien noté, cet article n’est en rien une analyse sur l’EdF ! C’est une projection humoristique vers 2014. Si tu cherches des analyses, ce n’est pas le bon article ! En revanche, c’est le bon blog ! Je t’invite par exemple à aller consulter les notes d’Espagne – France, si jamais tu repasses par là !

  3. Ping : La future équipe du PSG | Le Yaourt du Sport

  4. Ping : L’Euro des Bleus : le débrief | Le Yaourt du Sport

  5. Ping : Rappel de ce qu’étaient les Bleus actuels en 2010 | Le Yaourt du Sport

  6. Lire ça en 2014

    Se taper des barres

    Remarquer que ce fdp d’Eric Besson a totalement disparu de la circulation

    Souhaiter que ça serve d’exemple à Manuel Valls

    Se rapeller que Malaga joue le maintien cette année

    Se dire que vous etes stupides

    Souhaiter que ça ne serve pas d’exemple à Paris

    Se dire que Mavuba à Marseille ce serait génial

    Poster un commentaite

  7. Ping : Le vainqueur de la Coupe du monde 2014 par l’histoire et les stats | Le Yaourt du Sport

  8. Ping : Russie - France (1-3) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *