Pot (de yaourt) de départ

Yaourt vide

Vous l’aurez certainement deviné en constatant l’inactivité sur le blog ces derniers mois. Le Yaourt du Sport tire sa révérence, après 6 ans de bons et crémeux services. Il vaut mieux s’arrêter avant de faire l’année de trop, et ce n’est pas Lassana Diarra qui nous contredira (qui, lui, enchaîne les années de trop).

Le Yaourt du Sport, c’était quoi ? C’était qui ?

À l’origine, le Yaourt du Sport, c’est la volonté de tailler un sacré short au monde du sport, de dire tout haut ce que tout le monde pense tout haut et de faire trembler les plus puissants !! Mais il faut croire que cette liberté de ton dérange, dans une société contrôlée par le politiquement correct et les francs-maçons, et où, de toute façon, on ne peut plus rien dire.

On peut plus rien dire

Plus sérieusement, le Yaourt du Sport est né de la volonté de parler de sport avec le monde entier (enfin, le monde entier francophone, c’est déjà pas mal). Avec les passionnés, mais aussi avec les non-initiés. C’est pour ça qu’on a fait toute une série d’articles pour les nul(le)s. Par intérêt général : comment voulez-vous évoluer dans votre vie si vous ne connaissez pas les règles du quidditch ?

Puis sont arrivés d’autres types d’articles : les tops, les insolites, les voyages dans le temps, les fausses interviews… Sans oublier bien sûr les notes, qui ont fini par dépasser la centaine de publications.

Derrière ce blog, se cachait initialement une robuste équipe, composée de deux rédacteurs, dissimulés sous de mystérieux pseudonymes : Stephen « Stef » Emarin et Bastien « Babass » Contreras. Le premier a progressivement cessé d’y intervenir, laissant le second seul maître de sa crèmerie. Ce dernier va d’ailleurs saisir cette occasion pour arrêter de parler à la troisième personne, car ça commence à lui brasser le yaourt.

Pourquoi arrêter le Yaourt du Sport ?

Premièrement parce qu’au bout de 6 ans et environ 300 articles, la motivation et l’inspiration se faisaient plus rares. Je ressentais tout simplement moins le besoin d’écrire, d’autant que mes envies de rédaction étaient satisfaites ailleurs, ce qui me prenait du temps (voir plus bas).

Je m’astreignais tout de même à noter systématiquement les joueurs de l’équipe de France à chacun de leur match. Comme si j’étais investi d’une mission et que leur réussite en dépendait. Vous pourrez pas dire que ça leur a pas porté chance ! Leur victoire, c’est sans doute un peu la mienne aussi. Je suis d’ailleurs surpris qu’aucun joueur ne l’ait jamais mentionné. Choqué et déçu. Bref, quelle meilleure conclusion qu’une victoire en Coupe du monde pouvait espérer le Yaourt du Sport ? (réponse : un rachat pour 2 milliards d’euros par Facebook)

Mais un autre événement m’a poussé à mettre fin au blog. Au début de l’année 2018, le Yaourt du Sport a été victime d’un piratage de grande envergure. Quand je vous dis qu’on dérange… Il s’agissait d’un « piratage par mots-clés japonais », qui a ajouté des dizaines de milliers de pages sur le site, contenant des produits à vendre, avec des descriptions en japonais. Le responsable me semble donc évident : le quotidien sportif Tokyo Sports, qui œuvrait pour le compte de L’Équipe, inquiet de voir sa position de leader fragilisée. Quoi qu’il en soit, si l’incident a finalement été résolu, il n’a pas été sans conséquence sur le référencement du blog, vecteur essentiel de trafic. Et il faisait suite aux autres problèmes techniques qui ont jonché la vie du blog.

Drapeau pirate One Piece

Et perso, autant j’aime écrire et échanger sur le sport, autant gérer les pannes de serveurs et les pisses de fute de hackers, ça me fait moins vibrer. À la longue, devoir m’occuper de l’ensemble du blog, de la partie technique au graphisme (oui, c’est moi qui ai créé ce magnifique design, à la frontière du contemporain et du néo-gothico-médiévalo-narvalo-impressionniste), en passant par les sauvegardes de bases de données, a fini par peser sur mon envie de me faire insulter pour avoir mis 1 point de trop à Pogba (story of my life, comme disent les One D).

Que va devenir le Yaourt du Sport ? Et que va-t-on devenir ?

NE PANIQUEZ PAS !!! Le Yaourt du Sport va tout de même rester en ligne, il ne sera simplement plus alimenté comme avant. Je vais continuer à payer l’hébergement du site. J’ai déjà songé à mettre de la publicité, afin de couvrir ce genre de frais, mais j’ai toujours craint que l’expérience ne s’en trouve altérée. J’ai néanmoins essayé d’insérer des liens d’affiliation par-ci, par-là, mais il semblerait que vous n’ayez pas assez commandé de Monster Munch (à vous de retrouver ce lien !).

Et je n’exclus pas de revenir de temps en temps pour écrire un article. Mais si voulez continuer à parler sport, je vous encourage à venir me rejoindre sur la communauté Twitter du Yaourt du Sport. Si vous n’êtes pas habitué(e) à ce réseau social, c’est comme un forum, sauf qu’on peut échanger avec Jean-Michel Aulas et Pierre Ménès (sauf s’ils vous bloquent). Allez, viens !

Quant à moi, je prends un peu de distance avec ce blog, mais je ne m’éloigne pas pour autant de la rédaction. Bien au contraire même. Au fil des années, j’ai acquis une certaine expertise dans ce domaine, et j’ai fini par devenir rédacteur web indépendant. Je continue donc d’écrire, pour différents sites, et si vous cherchez un peu, vous pourrez même trouver certains articles à mon nom ! Et si vous-même cherchez un rédacteur pour vos contenus, faites-moi signe !

Merci qui ?

Avant la toute dernière cuillerée de yaourt, je voudrais bien sûr exprimer ma gratitude à quelques personnes. Je remercie Claude Berri, comme tout le monde.

En premier lieu, merci à Stef, qui a commencé l’aventure avec moi. Un génie de l’humour méconnu, enfin pas tant que ça, puisque vous l’avez peut-être vu à la télé. Ce mec a toujours trouvé de nouvelles idées pour faire des articles fun. C’est notamment à lui qu’on doit la liste des Bleus pour la Coupe du monde 2014… en 2012, les Bleus de 2012… en 2010 ou l’indémodable volley pour les nul(le)s. Un type vraiment drôle, comme le poulet. LE PUBLIC EST PENDU À TON GÉNIE, MON GARS !!

Merci aussi à tous les auteurs d’un jour et autres guests, qui ont contribué au blog. Pierre Ammiche, future référence de l’ovalie, Djo, Le Pé, Bastien C.-L., Adrien P., les twittos Karine et Chameau des prés, Ernest Prouch et tous ceux que j’oublie.

Merci à tous les lecteurs et commentateurs réguliers du Yaourt du Sport, qu’ils se soient manifestés sous les articles, sur Facebook ou sur Twitter. Ça faisait du bien de voir que chacun de mes articles était lu par des gens qui appréciaient mon boulot. Et vous m’avez souvent fait marrer !

Enfin, merci à tous ceux qui, à une ou plusieurs reprise(s), m’ont témoigné leur soutien. En partageant mes articles, en m’indiquant qu’ils avaient appris quelque chose ou qu’ils avaient ri ou passé un bon moment en lisant ce que j’avais écrit, en m’encouragent à continuer… Que vous soyez un(e) proche ou non, que je vous connaisse en vrai ou non, ça peut paraître cliché, mais vous m’avez donné la motivation pour écrire, en particulier quand elle était plus difficile à trouver sur la fin. Vos retours resteront comme la plus profonde récompense de ce modeste blog et le plus intense souvenir que j’en conserverai.

Allez, ciao chaude !

B., aka Babass, aka Bastien Contreras

5 réflexions sur « Pot (de yaourt) de départ »

  1. Je suis rassuré, tu es en bonne santé !!! j’ai pensé un problème cardiaque post 2ème étoile, un enlèvement de DD suite à ta rafale de 10 après la finale, tant sur le plan tactetique que techenique…

    J’ai bien pensé aussi à un sabotage de l’Equipe qui craint tellement la concurrence loyale et professionnelle, tu commençais à lui faire un (petit) peu de l’ombre…

    Tu me manqueras et surtout ta réactivité pour noter tous les petits bleus en même pas 5 mn après le coup de sifflet final… j’ai même pensé que tu regardais les matchs la veille pour tes références culturo-philosophico-historico….

    Ce qui me faisait le plus rire, c’est certains commentaires très sérieux sur tes notes…

    Bon vent, sûr que ta plume fera le bonheur de certains sites… je m’en vais te rejoindre sur twitter.

    En ce 31 décembre, et plusieurs minutes avant le Président, je t’adresse tous mes voeux de réussite, bonheur…. et franche rigolage, plein de succès dans tes prochains défis,
    Adicias
    Emmanuel P.

    • Merci de ton message, ça me va droit au cœur. C’était un plaisir d’échanger avec toi en commentaires ! Je te souhaite également une bonne année, et au plaisir de te retrouver sur Twitter !

  2. En commentant avec finesse les articles du Yaourt , j’avais fini par me prendre pour un journaliste sportif compétent comme ceux qu’on entend sur une chaine dont le nom est suivi du numéro de la côte d’or , et qui n’arrivent pas à rester 5 secondes sans dire une connerie.
    il va donc falloir que je me recycle aussi .
    mais c’est pas facile de trouver un forum qui, quelque soit le sujet qu’on aborde ,ne donne pas lieu à des débordements de tendance plus ou moins facho …
    l’avantage, comme ces gens là ne comprennent que l’humour de beauf, on n’en trouvait pas sur le yaourt, car c’était beaucoup trop subtil pour eux …

    Résultat, faute d’avoir pu trouver un point de chute satisfaisant, je vais continuer à écrire ma vraie fausse biographie, dans laquelle je raconte comment j’ai découvert que je suis le frère ainé du prince Charles.

    de toute façon, le foot est de plus en plus pourri, , c’est le domaine des plus grandes inégalités . je ne comprends pas que tous les faire-valoir, des Messi, Ronaldo, M’bappé , Neymar , et autres francos- brésilos- belgeos-argentins qui sont payés à coup de fronde, ne portent pas de gilets Jaunes
    et puis tous ces gars qui piétinent sans vergogne les pelouses avec leurs crampons détruisent un nombre astronomique de vers de terre, ces auxiliaires indispensables à la fertilité de nos plaines …

    alors décidemment, le foot ce n’est plus mon truc.

    voilà, tout est dit, moi aussi il fallait que je vide mon sac ( de sport) …

    • Merci de ton commentaire, et surtout de ta fidélité durant toutes ces années ! Tu auras certainement été un des commentateurs les plus réguliers, on en aura abordé, des sujets, ensemble !
      Désolé d’entraîner ta migration vers d’autres forums, d’autant qu’il n’est effectivement pas facile de trouver une petite communauté d’amateurs de sport partageant les mêmes valeurs. S’il en existe une, on s’y retrouvera probablement ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.