France – Angleterre (3-2) : les notes des Bleus

Un petit dernier avant de prendre la route des vacances ? Après le Paraguay et la Suède, les Bleus accueillaient ce soir l’Angleterre au Stade de France, ce mardi 13 juin 2017, pour un dernier match amical avant d’aller faire les keks à la plage. Une rencontre qui, une fois n’est pas coutume, n’avait pas d’amical que le nom et qui nous a permis d’oublier qu’on appelle l’Angleterre la Perfide Albion et que les Anglais nous surnomment les bouffeurs de grenouilles. Un échange courtois de révérences et de free hugs qui nous donnerait presque envie de ne pas compter les buts, de chanter du John Lennon et de danser nus autour des poteaux de corner. Mais en réalité, on les a quand même cirés 3-2, ces fumiers, alors qu’un carton rouge est venu célébrer cette belle communion. Merci l’arbitrage vidéo. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Angleterre (3-2) !

France - Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

France – Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : The floor is « bonne relance au pied ». Au temps pour moi, ce soir, il a bien assuré ses relances en les envoyant directement en touche. Plat du pied, sécurité.

Mendy (non noté) : Il susciterait la convoitise des plus grands clubs d’Europe. Il est vrai qu’il y a une place de meilleur latéral gauche du monde à prendre derrière les Marcelo, David Alaba, Diego Contento… Blessé et remplacé à la 20e minute par Digne (4), ancien du PSG, qui l’avait fait signer pour la coupe aux grandes oreilles.

Umtiti (6,5) : « Mon poste est en défense, j’arrête des balles pour toi ». Lui arrête aussi les joueurs. Enfin, ça lui arrive aussi de n’arrêter ni l’un ni l’autre apparemment (9e)… Du coup, pour se rattraper, il s’est dit que son poste était aussi en attaque, pour planter (22e). Toujours sur l’offensive. Lire la suite

Suède – France (2-1) : les notes des Bleus

Après un amical face au Paraguay, nouveau match de qualifications pour la Coupe du monde 2018 pour l’équipe de France, qui se rendait en Suède pour affronter les ‎Blågult. Oui, les ‎Blågult. J’espère d’ailleurs que vous allez rire en lisant cet article parce que j’y ai glissé quelques ‎Blågult. Sans sa star, Ibrahimovic, rentré dans les ordres, la Suède a toutefois livré une opposition coriace aux Français, et l’a même emporté 2-1 sur une belle cagade de notre capitaine. Une rencontre jouée en une date symbolique, puisque ce 9 juin 2017 est le jour de la fête nationale… finlandaise. C’est aussi la Journée internationale des Archives, donc n’hésitez pas à sortir des vieux dossiersLe Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Suède – France (2-1) !

Suède - France (2-1) : Les notes des Bleus

Suède – France (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (2) : A une reprise, il a été délaissé par sa défense, qui a laissé Hugo tout seul (43e). Du coup, c’était pas marrant. Tout autant que sa superbe relance à la fin (90+3e). Sur la route des vacances, Deschamps va donc sans doute se débarrasser de son capitaine. Ohé ohé, capitaine abandonné.

Mendy (6) : On l’a déjà dit, Benjamin Mendy pourrait s’installer durablement au poste d’arrière-gauche en équipe de France, vu la concurrence et ses performances (offensives), en témoigne encore sa note de ce soir. Mais pour ça, il faudra qu’il règle ses problèmes de comportement. Bah ouais.

Køscielnẙ (7) : J’ai un peu stylisé son nom pour lui donner un aspect plus Ikea. D’ailleurs, ce soir, il a démonté les attaquants suédois tels des étagères FJÄLKINGE. Lire la suite

France – Paraguay (5-0) : les notes des Bleus

Vu l’enthousiasme suscité par ce match amical France – Paraguay, en ce vendredi 2 juin 2017, j’ai vraiment hésité à en faire les notes. D’ailleurs, je me sens un peu seul sur cet article… Si vous êtes là, faites-moi un signe. Quoi qu’il en soit, j’ai finalement orienté mon antenne râteau vers TMC, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir cette chaîne. J’ai également découvert les joueurs paraguayens, qui eux ont semblé découvrir le football. Bref, un haut niveau qui n’a pas été sans rappeler cette superbe finale de Ligue des champions féminine la veille. A l’arrivée, une victoire 5-0 de l’équipe de France au Roazhon Park, qui a vu plus de spectacle ce soir que durant toute la saison (soit environ 30 minutes de spectacle) Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Paraguay (5-0) !

France - Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

France – Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : Gardien de la meilleure défense de Premier League, capitaine des Bleus, déjà 87 sélections… Et pourtant aucun but marqué. Et ce soir, très peu de ballons touchés. Quand va-t-on s’apercevoir que ce joueur est surcôté ?

Mendy (7) : « Et Mendy. Pour Mendy » #PES6 Avec un tel patronyme, à un poste de latéral, l’héritage est lourd à porter. Tant qu’il n’aura pas effectué un grand pont sur Roberto Carlos, il ne nous fera pas oublier Bernard et ses 3 sélections. Vous savez le pire dans cette histoire de grand pont légendaire ? En rematant les images, je me suis aperçu que ce n’était PAS DU TOUT un grand pont… Remplacé par Digne (67e), auteur d’une passe dé direct (69e).

Umtiti (6) : Il tremblait d’avance à l’idée de retrouver sur sa route Edinson Cavani, son bourreau lors du 4-0 face au PSG. Heureusement, il avait confondu Uruguay et Paraguay. Lire la suite

Bilan Ligue 1 2016-2017

La saison 2016-2017 s’achève avec les derniers trophées, les derniers barrages… On peut donc enfin faire le bilan de cette édition de Ligue 1 et revenir sur tout ce que nous vous avions annoncé en septembre dernier. Nous vous avions détaillé nos prévisions sur le futur classement de Ligue 1 2016-2017, ainsi qu’un résumé de ce que chaque club allait connaître cette saison, agrémenté des désormais fameux « on vous l’avait dit », ces prédictions courtes et factuelles pour chaque équipe. Il est désormais temps de nous lancer des fleurs ou de nous flageller… Le Yaourt du Sport vous dévoile son bilan de la Ligue 1 2016-2017 club par club et de ses prophéties du début de saison. L’an dernier, on avait obtenu la mention « assez bien ». Cette année, on fait plus fort…

Et pour combler votre soif d’analyse de la saison, délectez-vous de l’équipe type de Ligue 1 2016-2017, de l’équipe type des pires joueurs de Ligue 2016-2017 et du classement de Ligue 1 en fonction du budget.

Le classement de Ligue 1 2016-2017 annoncé / Le classement de Ligue 1 final

Classement Ligue 1 2016-2017 : annoncé VS final

Classement Ligue 1 2016-2017. A gauche : prévision / A droite : réel

Dans l’ensemble, il y a pas mal de motifs de satisfaction. Si le ventre mou (dont tout le monde se fout, soyons honnêtes) est un peu en décalage, on n’a pas trop déconné sur le haut et le bas du classement. Voilà ce qu’on peut retenir :

  • Nous avions prédit les deux premiers dans l’ordre : Monaco champion et le PSG 2e ! C’est assurément la grosse cote qu’on vous avait annoncée. Aujourd’hui, ça paraît assez naturel de voir Monaco champion, mais en septembre, après 4 titres de Paris, il y avait peu d’observateurs qui pariaient là-dessus. Certes, Monaco était déjà leader à ce moment-là, mais Metz était 3e, preuve que le classement ne voulait rien dire. Donc félicitations au Yaourt du Sport ! Et je le dis d’autant plus volontiers que ce n’était pas mon idée (bravo Karine).
  • Nous avions prédit le 9e : Rennes. On n’en est pas peu fiers. Et fun fact : on avait fait exactement la même prédiction en 2014-2015… avec la même réussite !
  • Nous avions prédit 5 des 6 premiers à une place près ! La seule surprise niçoise nous a échappé (qui les voyait sur le podium ?). On avait donc juste sur 80% des clubs européens à la fin de la saison.
  • Nous avions prédit 2 relégués sur 3 : Lorient et Nancy. Et Dijon, qu’on annonçait barragiste, n’est pas passé loin…
  • Mais aussi : à une petite place près, nous avions prédit le bon classement de 10 clubs sur 20 (6 l’an dernier, 7 il y a 2 ans). Nous avions donc 50% du classement final de Ligue 1 2016-2017 à une seule place près !
  • Et encore : à 3 places près (ce qui, sans exagérer, est assez raisonnable), nous avions prédit le bon classement de 15 clubs sur 20 (14 l’an dernier). Nous avions donc 75% du classement final de Ligue 1 2016-2017 à 3 places près !

Nous avions donc vu juste sur une bonne partie du classement. Les seules équipes qui ont tenté de nous faire mentir sont : Nice et Nantes, qui ont surperformé de façon assez inattendue, et Saint-Étienne et Bastia, qui se sont royalement gaufrés, de façon assez méritée. Comme l’an dernier, on avait un peu sous-estimé Angers, et comme l’an dernier, ça ne devrait pas nous empêcher de dormir.

Place désormais au bilan de la saison de Ligue 1 2016-2017 club par club, avec un retour sur les « on vous l’avait dit », ces prévisions concernant chaque équipe que nous avions écrites dès le mois de septembre. Ne manquez pas notamment le retour sur la saison du PSG, de Monaco ou de Saint-Étienne, avec la réalisation de plusieurs prophéties…

Bilan de la saison 2016-2017 de Ligue 1 par club (par ordre de classement final)

1. Monaco : LE TOUT PILE ! Et oui, vous l’avez entendu en premier sur Skyrock vu en premier sur le Yaourt du Sport : Monaco champion. Avec les bonnes performances annoncées de Falcao, Germain ou Glik… En revanche, on n’avait pas prévu la demi-finale de Ligue des champions, ni l’éclosion du nouveau meilleur joueur de l’univers. Je veux bien sûr parler de Nabil Dirar.
Rappel « on vous l’avait dit » : Grâce à sa belle saison, Thomas Lemar sera dans l’équipe type de Ligue 1, appelé en Bleu et dans « Danse avec les stars ». Dans le jury.
=> Équipe type de Ligue 1, c’est ok (pas celle de l’UNFP, mais celle-là ne sert à rien), et même meilleur joueur selon les notes de L’Équipe. Appelé en Bleu, c’est bon aussi. « Danse avec les stars », ça viendra, on vous aura prévenu. 

2. Paris SG : LE TOUT PILE ! On avait donc bien senti la saison du PSG. Seulement 2e en championnat et, je cite notre prophétie, concernant notamment la Ligue des champions : « Finies les éliminations en quarts de finale. Cette année, c’est une élimination en huitièmes. Et qui est le génie qui s’est dit qu’il fallait recruter Jesé ? Kluivert ? » Paris éliminé par le Barça, Jesé renvoyé à Las Palmas, Kluivert grotesque… Un beau bilan avec tout de même une Coupe de la Ligue, une victoire contre les minimes de Monaco et des vacances pour Thiago Silva. Ouf.
Rappel « on vous l’avait dit » : Ben Arfa sera de nouveau le symbole de la génération 87 maudite. Il ira se relancer à Crystal Palace.
=> Comme Maxwell, ce n’est pas la peine d’en rajouter. Une simple vidéo, venant de lui (!), pour résumer sa saison : Malaise TV. On attend donc l’offre de Crystal Palace, et ce sera peut-être pire : l’OL se serait positionné.  Lire la suite

Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget

La saison 2016-2017 de Ligue 1 s’est achevée avec le sacre surprise de Monaco. Enfin, certains l’avaient annoncé dès septembre… Bref, on y reviendra très bientôt dans notre bilan de la saison. Le PSG a donc échoué dans sa (ses) quête(s), avec pourtant 2 fois plus de moyens que le 2e budget de Ligue 1 (500 M€ contre 235 M€ pour l’OL). Suffisant pour lui assurer une nouvelle dernière place au classement rapporté au budget ? Et bien non ! Comme l’an dernier où Caen l’avait emporté (Spoiler Alert : c’est plus difficile pour le Stade Malherbe cette année…), le Yaourt du Sport a ressorti son algorithme d’intelligence artificielle / deep learning / big data / autre terme à la mode pour dresser le classement de Ligue 1 2016-2017 rapporté au budget de chaque club. Alors quel club a le plus de « mérite » d’être à sa place au classement ? Réponse en chiffres…

Pour tout savoir de la méthodologie utilisée pour calculer le score budget/classement, rendez-vous sur le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget !

EDIT 23/05/2017 : Mise à jour avec le classement final de Ligue 1 2016-2017.

Pour plus de nostalgie sur l’excellent cru 2016-2017 de Ligue 1, ne manquez pas l’équipe type de la saison et l’équipe type… des pires joueurs de la saison.

Voici donc le classement 2016-2017 final ! Lire la suite