Le classement de Ligue 1 2016-2017 en fonction du budget

Les matchs aller de la saison 2016-2017 de Ligue 1 se sont achevés avec plusieurs surprises au classement, en particulier l’OGC Nice premier. L’avait-on prévu dans notre prophétie sur le classement de Ligue 1 2016-2017 ? Non. En revanche, on savait que le titre reviendrait à Monaco cette année (vous verrez) et que la saison serait compliquée pour le PSG, Emery et Jesé, qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’a pas encore quitté le club de la capitale. Parlons justement du PSG, pour changer. Cette année encore, Paris a 2 fois plus de moyens que le 2e budget de Ligue 1 (500 M€ contre 235 M€ pour l’OL) et n’est pourtant que 3e à mi-saison. Suffisant pour lui assurer une nouvelle dernière place au classement rapporté au budget ? Et bien non ! Comme l’an dernier où Caen l’avait emporté (Spoiler Alert : c’est plus difficile pour le Stade Malherbe cette année…), le Yaourt du Sport a ressorti son algorithme d’intelligence artificielle / deep learning / big data / autre terme à la mode pour dresser le classement de Ligue 1 2016-2017 à mi-saison rapporté au budget de chaque club. Alors quel club a le plus de « mérite » d’être à sa place au classement ? Réponse en chiffres…

Pour tout savoir de la méthodologie utilisée pour calculer le score budget/classement, rendez-vous sur le classement de Ligue 1 2015-2016 en fonction du budget !

Voici donc le classement 2016-2017 à mi-saison ! Lire la suite

France – Suède (2-1) : les notes des Bleus

Ce vendredi 11 novembre 2016, en mémoire de l’armistice signé entre la France et la Suède après la Deuxième Guerre des Fjords, les Bleus recevaient les Suédois au Stade de France, afin de poursuivre leur bonne campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Des Suédois sans Zlatan Ibrahimovic, qui aurait, aux dernières nouvelles, déclaré promptement forfait, terrifié à l’idée de devoir affronter de nouveau ses anciens coéquipiers/adversaires que sont Adrien Rabiot et Lucas Digne. Sans sa star, la sélection suédoise est ainsi devenue une véritable équipe Ikea : elle se fait toujours démonter. Dans un souci de sobriété, l’équipe de France s’est imposée 2-1, sur un doublé de Florian Thauvin. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Suède (2-1) !

France - Suède (2-1) : Les notes des Bleus

France – Suède (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Peut-être pas son meilleur match en Bleu (ce qui explique sa note), notamment à cause du but encaissé (55e), mais heureusement, ce n’était pas son plus nul match de sa vie (à quand Jourdren en Bleu ?).

Evra (3) : Trump à peine élu et hop ! Evra est de retour en Bleu. La catastrophe est déjà en marche.

Koscielny (7) : Avec sa prestation de haut rang, Laurent a encore été le rempart ultime des Bleus. C’est l’or en défense, digne des merveilles d’Oran. Laurent, où tant de talent se concentre chez un ancien joueur de Lorient. Revenez la prochaine fois, je fais la même chose avec « Koscielny ». Lire la suite

Pays-Bas – France (0-1) : les notes des Bleus

L’équipe de France poursuit ses matchs à thème (Ben Arfa), en ce lundi 10 octobre 2016. En effet, après une belle victoire à domicile contre le pays du yaourt, voici nos Bleus en déplacement chez l’autre pays du fromage pour y affronter les Pays-Bas, en match de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Les produits laitiers sont nos amis pour la vie. Et pour que nous n’oubliions pas le plaisir, l’équipe de France s’est imposée 1-0 à Amsterdam, avec des joueurs qui ont semblé retrouver des sensations pures. Ça fait 3 victoires de suite contre les Pays-Bas ! PAF ! PAF ! PAF ! LE LOUP NÉERLANDAIS ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Pays-Bas – France (0-1) !

Pays-Bas - France (0-1) : Les notes des Bleus

Pays-Bas – France (0-1) : Les notes des Bleus

Lloris (7) : Interrogé sur son avenir quand il arrêtera sa carrière, notre capitaine a indiqué vouloir ouvrir un garage, en Suisse, dans la ville des Gruyères. Ça s’appellera Lloris Auto aux Gruyères.

Kurzawa (4,5) : Un mec né en 1992, formé en France, en train de s’imposer au poste de latéral au PSG… Vous pensez qu’il va chier sur son entraîneur sur Periscope ou plutôt sur Snapchat ?

Koscielny (8) : Avec un tel nom à consonance polonaise, peut-on l’accuser d’avoir volé l’Oranje de Guy Marchand ? Vous avez 4 heures. (Toute mon estime à celui qui trouve la référence de cette blague élaborée – au-delà – bien sûr – de la chanson excellemment réinterprétée par Michal Kwiatkowski – non, pas le cycliste, le mec de la Star Ac’ – j’ai l’impression que je m’égare, non ? – ça va, vous ?) Lire la suite

France – Bulgarie (4-1) : les notes des Bleus

Jour particulier pour le Yaourt du Sport, ce vendredi 7 octobre 2016. Dans le cadre de la campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018, la France recevait, au Stade de France, la Bulgarie, le pays du yaourt. Notre cœur était donc partagé entre les Bleus, le choix du beau (beau jeu, beau pressing, beau dommage), et les Bulgares, le choix du lait. C’est donc avec le recul et l’objectivité qui nous sont propres que nous avons assisté à la victoire, sans emphase, de l’équipe de France 4-1, ce qui relance la bande à Griezmann après un beau 0-0 contre la Biélorussie. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Bulgarie (4-1) !

France - Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

France – Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : « Et s’il n’avait pas une aussi bonne défense devant lui… ? » « Et s’il y avait des vrais attaquants en face… ? » « Et si le penalty (7e) faisait poteau sortant… ? » « Et si je m’en sors… ? » Sans Bleu au corps.

Kurzawa (6) : Une note correcte mais moins en vue que sous le maillot parisien où il peut former un duo travailleur avec Cavani : Layvin et les vendanges.

Koscielny (7) : Vous savez ce que dit Laurent Koscielny quand il croise un Anglais ? Hello! #JCDrouet Lire la suite

Le futur classement de Ligue 1 2016-2017

Les meilleures recrues de Ligue 1 2016-2017

Qui sera champion de Ligue 1 2016-2017?

La Ligue 1 2016-2017, c’est parti ! Ouais, je sais, au mois de septembre, cette phrase, ça fait un peu réchauffé. Mais, entre les JO, l’équipe de France et Secret Story la rentrée littéraire, il a fallu retarder quelque peu la sortie de cet article désormais traditionnel et que vous attendez fébrilement.
Cet article, c’est le spoil de la Ligue 1, comme chaque année ! Après les prévisions 2015-2016 marquées par plusieurs surprises et avec des annonces pertinentes (la surprise niçoise, la 2e défense, le nombre de buts de Cavani…), nous avons rempilé avec le Marabout N’Guéyé, mondialement connu dans le quartier. Mais surtout, cette année, nos prédictions ont été réalisées en collaboration avec Karine, notre lectrice assidue devenue nouvelle rédactrice à l’EuroLe Yaourt du Sport vous offre donc le futur classement de la saison 2016-2017 de Ligue 1 ! Avec évidemment le résumé anticipé de l’année complète, ainsi que les « on vous l’avait dit », courtes prophéties pour chaque club qui nous permettront, cette année encore, de vous épater de notre clairvoyance.

Le classement de Ligue 1 à la fin de la saison 2016-2017

Le futur classement de Ligue 1 2016-2017

Le futur classement de Ligue 1 2016-2017

Ce qui va se passer cette saison…

1. Monaco : C’est la grosse cote de l’année. L’ASM championne de France, portée notamment par Falcao et son cousin, Germain. Ajoutez à ça une solidité défensive retrouvée en un Glik et vous obtenez la nouvelle meilleure équipe de Ligue 1. Après, la meilleure équipe de Ligue 1, ça reste faible en Europe…
Le « on vous l’avait dit » : Grâce à sa belle saison, Thomas Lemar sera dans l’équipe type de Ligue 1, appelé en Bleu et dans « Danse avec les stars ». Dans le jury.

2. Paris SG : Le PSG a effectivement basculé dans une autre dimension. Bon, en France, c’est raté. Mais en Europe… Finies les éliminations en quarts de finale. Cette année, c’est une élimination en huitièmes. Et qui est le génie qui s’est dit qu’il fallait recruter Jesé ? Kluivert ? Non parce que quitte à prendre un mec qui cirait le banc du Real, Paris pouvait aussi prendre Lucas Silva…
Le « on vous l’avait dit » : Ben Arfa sera de nouveau le symbole de la génération 87 maudite. Il ira se relancer à Crystal Palace. Lire la suite