France – Uruguay (2-0) : les notes des Bleus

Après les émotions contre l’Argentine en huitièmes de finale, les Bleus devaient se reconcentrer, pour affronter l’Uruguay en quart de finale de la Coupe du monde 2018, ce vendredi 6 juillet 2018. Un match marqué par une polémique : comment un arbitre argentin a-t-il pu être nommé pour cette rencontre ? Alors qu’on connaît bien les liens historiques entre la France et l’Argentine ! Les Uruguayens avaient de quoi s’insurger. Ils ont d’ailleurs essayé de se venger en pourrissant le match, avec un Luis Suarez toujours aussi adorable. Au bout d’un combat âpre, ou âcre, les Bleus se sont finalement qualifiés pour les demi-finales de la Coupe du monde, grâce à une victoire 2-0 ! Amenez-nous le Brésil, la Belgique, ou même la Newteam, on est chauds ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Uruguay (2-0) !

France - Uruguay (2-0) : Les notes des Bleus

France – Uruguay (2-0) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Uruguay

Lloris (8) : Pas énormément sollicité. Mais sur ses quelques interventions, c’était plus Hugo Lloris, c’était Hugo Le Risque Zéro wola.

Hernandez (7) : Un latéral rugueux, que l’Uruguay nous envie. Un peu à la façon de Mercado en Argentine. Je citerais d’ailleurs un philosophe argentin : « Mercado, chez lui, même les meubles ont des protège-tibias », Omar da Fonseca, 30 juin 2018.

Umtiti (7) : Je n’ai pas grand-chose à dire sur lui, alors j’en profite pour vous informer que je vends un jeu Call of Duty : Infinite Warfare, pour PS4, neuf, encore emballé. Un jeu qu’il est bien pour tirer sur des gens qu’on connaît pas.

Varane (8) : Grâce à notre patron de la défense centrale, comme la Belgique, on a gagné gnégnégnégnégné ! On va pouvoir fêter ça avec de la Jupiler ler ler…

Pavard (7) : ON A PAVAAAAAAARD ! BENJAMIN PAVAAAAARD ! ON VA TOUT CASSER CH… JE CROIS PAS QUE VOUS CONNAISSEZ ! IL SORT DE NULLE PART, UNE FRAPPE DE BÂTARD… ON A BENJAMIN PAVAAAAARD !

Kanté (7) : Toujours aussi actif, il a encore couru jusqu’à quand il pouvait, comme le disait si justement Franck Ribéry.

Pogba (6,5) : Lui, le soi-disant bilingue en español, a dû se régaler contre l’Uruguay. Laissez-le faire, il a pris espagnol en 4e. Du bon trabajo en el medio du terrain et quelques pases milimetros. Gracios !

Tolisso (5) : Un bon pressing et une activité bienvenue. Et à chaque fois qu’il se heurte aux rugueux Uruguayens, il persévère, mais il perd ses nerfs par la même occasion.

Griezmann (8) : Quand je pense à la polémique qui avait suivi sa fameuse « black face »… Alors que, finalement, qu’est-ce qui nous permet de dire que Griezmann est un homme blanc ? Si ça se trouve, il est à moitié libanais. C’est intéressant qu’on interroge tous nos propres stéréotypes.

Mbappé (6) : Encore plus depuis le match contre l’Argentine, on peut dire que le public est pendu à ton génie mon gaaaaaars !

Giroud (5) : Par son gabarit, on peut dire que c’est la tour de contrôle de l’équipe ! Et ça illumine le terrain ! Vous saisissez ? Attendez… Non, la blague marche pas là. Il fallait dire que c’était le phare de l’équipe. Comme ça, ça fait Giroud phare. Pas Giroud tour de contrôle… Je raconte mal.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

11 réflexions au sujet de « France – Uruguay (2-0) : les notes des Bleus »

  1. Griezmann, meilleure note du match !
    Tu seras bien le seul à sortir une ânerie pareille !

    • On est d’accord qu’il fait pas grand-chose… à part un but et une passe décisive. Ce qui est assez important, à mon sens.

      • OK … la passe D … C Varane qui passait par là et qui se le met tout seul !
        Le But … T trop drop drôle … moi j’appelle ça un CSC !
        Mais bon … chacun voit midi à sa porte !

        • C’est sûr, on peut considérer qu’il n’a pas fait exprès de centrer sur le 1er but ou de tirer sur le 2e… En tout cas, il a été décisif, et sans lui, on serait peut-être encore à 0-0 à l’heure qu’il est.

  2. Quel match ingrat pour Giroud, heureusement qu’il va pouvoir se consoler en lisant le YAourt du Sport.

    Cette fois Umtiti m’a paru moins costaud! Qu’est ce qu’il se jette au sol!

    On est en finale!!!

    • Moi, je l’ai trouvé assez costaud Umtiti. Il se jette un peu au sol, mais face aux Uruguayens, il fallait utiliser toutes les armes possibles.

  3. je suis un peu d’accord avec ton contradicteur en ce qui concerne Griezmann,c’est vrai que son coup franc est tiré dans la bonne zone, celle où le gardien ne peut pas intervenir mais ensuite le plus dur reste à faire …
    sur le deuxième but , il a le mérite de faire un tir assez puissant mais sur ce coup, c’est Muslera , notre meilleur attaquant après Varanne qui mérite un 8 …
    mais en dehors de ça on l’a encore trop peu vu
    pour le reste je suis assez d’accord avec toi
    on a toujours des moments creux, même s’il y a a eu plus de passe rapides et précises que dans les autres matchs
    mais.il faut rester lucide, car le seul domaine où les uruguayens se sont montré fort, c’est pour donner des coups . si on a été rarement en danger c’est qu’ils n’ont pratiquement fait aucune attaque construite
    dès l’instant où j’ai su que Cavani serait absent, je n’avais guère de doute sur le résultat , tant les autres attaquants m’avaient paru faibles au tour précédent.
    par contre, j’ai été assez impressionné par nos futurs adversaires qui après un début de match difficile ce sont créés pas mal de situations chaudes.et se sont montré solides en défense..
    je pense que plusieurs français devront monter leur niveau d’un cran si on veut franchir cet obstacle plus imposant que celui d’aujourd’hui …

    • Ouais, c’est toujours un peu particulier de noter un mec qui fait pas grand-chose de bien, mais qui est décisif sur les deux seuls buts…
      Je crois aussi que les Uruguayens n’ont pas pu vraiment construire d’attaques parce qu’on les en a bien empêchés, à commencer par notre défense et notre milieu. Et quand bien même il y aurait eu Cavani, s’il avait touché autant de ballons que Suarez dans la surface, ça n’aurait pas changé fondamentalement les choses…

  4. sur ce qu’ils avaient montré depuis le début de ce mondial, je ne pense pas qu’on puisse comparer Cavani et Suarez.
    là où on va pouvoir juger si nos défenseurs sont vraiment capables de museler des joueurs qui se sont montré difficiles à tenir jusqu’à maintenant, c’est lors du prochain match.
    Idem concernant nos attaquants, les belges ont laissé quelques failles défensives à des brésiliens trop peu inspirés pour en profiter.

    au milieu le jeu devrait être équilibré avec comme lors des tours précédents quelques erreurs assez grossières de chaque côté, dont on verra qui saura le mieux en tirer profit.

    pour info : dans une autre vie , je m’appelais monsieur de Lapalisse …

    • Haha ne sois pas sévère avec ton analyse ! ;)
      Pour te rejoindre, le match contre la Belgique devrait en théorie être riche en buts : à charge donc à nos Bleus d’en marquer un de plus que leurs adversaires… ^^

  5. Ping : France - Belgique : les notes des Bleus | Le Yaourt du SportLe Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.