Le tennis pour les nul(le)s

Le tennis pour les nul(le)sRoland Garros débute aujourd’hui. Pour les fans de tennis, c’est une excellente nouvelle : enfin une grande quantité de matchs diffusés en clair ! Mais vous, oui vous, qui ne voyez pas tellement l’intérêt de voir deux personnes s’envoyer une balle jaune avec des espèces de grandes poêles, vous êtes sceptique. Mais puisqu’on est parti pour deux semaines de tennis, autant s’y intéresser ! Et peut-être qu’en comprenant les règles du tennis, vous deviendrez accro à « RG » ! Le Yaourt du Sport vous explique les fondamentaux de la balle jaune avec le tennis pour les nul(le)s !

Vous allez le voir : apprendre les bases du tennis en partant de rien ou presque nécessite déjà un peu de temps et de pratique. Cet article a pour but de vous mettre la main à la raquette (ou l’œil à la télé) le plus rapidement possible. Si vous souhaitez faire encore plus de progrès (côte à côté ou l’un derrière l’autre), vous pouvez ajouter le livre Le Tennis pour les Nuls à votre bibliothèque. En plus, il tient debout.

Le tennis : comment ça marche ?

Un court de tennisLe principe du tennis se rapproche du jeu de la patate chaude : vous devez envoyer la balle vers votre adversaire et faire en sorte que celui-ci ne puisse pas la renvoyer de votre côté (il n’y a droit qu’à un rebond sur le terrain). Pas question de viser les yeux pour autant puisque vous devez évidemment respecter les limites du terrain, qu’on appelle le court (voir schéma ci-contre) et qui est divisé en deux camps par un filet. Les zones latérales du court, les « couloirs », ne peuvent être utilisées qu’en double (match 2 contre 2), pas en simple (match 1 contre 1). Lors d’un échange, vous marquez donc le point si vous parvenez à envoyer la balle dans le camp de votre adversaire sans qu’il parvienne à la renvoyer, ou si vous le poussez à la faute, c’est-à-dire s’il envoie la balle en dehors des limites, ou dans le filet. Lire la suite

Qui va gagner Roland Garros ?

Les grands favoris de Roland Garros 2013

Les favoris de Roland Garros 2013

Bonne nouvelle pour les amateurs de tennis et mauvaise nouvelle pour le taux de productivité des entreprises : Roland Garros, opus 2013, a démarré ce dimanche ! Ainsi, durant les deux prochaines semaines, tout le monde, ou presque, se posera le même question : qui succèdera au palmarès à Rafael Nadal et Maria Sharapova ? Le Yaourt du Sport, qui a déjà prouvé sa pertinence en matière de pronostics et vous a déjà donné le classement ATP 2013 final, vous livre son analyse des favoris et répond à la question : qui remportera Roland Garros 2013 ?

Chez les hommes, Nadal est-il redevenu imbattable ?

Rafael Nadal, forcément candidat à sa propre succession. Le septuple vainqueur de Roland Garros est nécessairement un gros client à la Porte d’Auteuil. Et en plus, il arrive en pleine confiance avec un retour en 2013 couronné de succès : 8 tournois disputés, 8 finales, 6 titres. Preuve que le Taureau de Manacor est chargé comme une mule ? Quoi qu’il en soit, de toute sa carrière (!), l’Espagnol n’a perdu qu’une seule fois à Roland Garros et Söderling n’est pas là cette année… Quasiment invincible sur terre battue, Nadal n’est pas pour autant notre favori n°1… Sa probabilité yaourt de gagner : 40%. Lire la suite

Roland Garros : « Merci Messieurs »

Un lecteur régulier du blog nous a envoyé un article sur la finale de RG. Très fiers, nous le mettons évidemment en ligne, donc n’hésitez pas à en faire autant !

« Un petit mot à la communauté du Yaourt du Sport pour exprimer mon admiration aux deux joueurs de tennis qui se sont affrontés en finale du tournoi de Roland Garros cette année. C’était comme on dit un casting de rêve et un scénario digne des oscars.

Le numéro un contre le numéro deux.

Le premier joue pour remporter en plus de la compétition un quatrième titre d’affilée en « grand chelem », exploit  rarissime par sa difficulté de jouer sur des surfaces différentes  (l’australien Rod Laver y était parvenu en…1969…)

Le deuxième joue pour remporter un septième titre dans ce tournoi (le dernier à y être parvenu… personne! Un petit gars nommé Bjorn Borg avait tenté le coup, mais s’était dégonflé à six…)

La finale débute dimanche,les conditions sont mauvaises, du vent, de la pluie, la terre qui colle aux balles et aux chaussures, et puis ça glisse, bref, un temps à aller voter plutôt que jouer au tennis.

Le deuxième prend un meilleur départ et mène deux sets à rien, alors on se dit qu’on aura le temps d’une petite sieste avant la fin de l’après midi, tant pis pour le spectacle. Mais voilà, le premier qui n’en est pas arrivé là par hasard, se dit que mince, un grand chelem serait un beau cadeau pour papa et maman qui sont là dans le public (papa est croyant, il a un regard de tueur mais se signe à chaque beau point du fiston, ça rassure…) Alors bon,il remonte au score, gagne le troisième set, attaque le quatrième comme un chef mais décidément, la météo fait des siennes, et la pluie fine, c’est supportable, mais la douche à fond, ça perturbe un peu quand même. En plus, il y a quelques dames bien mises dans la tribune officielle qui ont oublié leur parapluie, alors le brushing sous un sac en plastique, je m’excuse, mais merde!! Allez, on arrête tout jusqu’à demain, après tout, à 500 euros la place au noir, les spectateurs reviendront bien un lundi !!

Alors ça a repris cet après midi. Comme le deuxième avait peut être mieux dormi, il a vite récupéré son léger retard dans le quatrième set et puis il a gagné parce que c’est pas le tout, mais maintenant il faut aller jouer chez les Anglais qui, bien qu’on ne joue pas au tennis à gauche, ont malgré tout trouvé une surface qui désoriente tout le monde : le gazon (anglais,lui aussi) et alors là, le gazon….

Bon je vous épargne les détails comme la tension terrible qui animait ces deux joueurs, les arrêts de jeu,le public, fin connaisseur qui, en plus de ses cris plus appropriés dans une arène que sur un court de tennis (une fois ça va ,..deux fois….vous connaissez la suite), trouve le moyen de faire une « olà » alors que l’un des joueurs va servir pour rester dans le match…

Le premier s’appelle Novak Djokovic,il est Serbe.Le deuxième s’appelle Rafael Nadal,il est Espagnol. Rafael a remporté son septième Roland Garros 6/4  6/3  2/6  7/5.

Ce sont deux très grands champions ; merci messieurs vous faites honneur au Sport avec un grand S.

P. »