Top 5 des futurs flops des transferts 2014-2015

Tous les ans, le mercato d’intersaison permet aux clubs de foot de se renforcer… ou de se faire piller. Cette année, de nombreuses équipes ont mis la main à la poche en espérant dénicher la perle rare. Et si certains auront tiré le gros lot avec des révélations ou des confirmations de talents, d’autres auront carrément fait de mauvaises pioches en achetant des joueurs pas au niveau ou surcotés. Dès le début de cette saison 2014-2015, le Yaourt du Sport vous prédit les plus gros ratés des transferts du mercato 2014. Annonçons-le d’emblée, ce jugement est très relatif : un transfert pourra être considéré comme raté en fonction de la somme dépensée ou de l’espoir fondé en un joueur à un moment ou un autre du début de saison.

5. Abdelaziz Barrada

Abdelaziz BarradaLe transfert du Marocain à l’OM a fait pas mal de bruit, mais finalement, personne ne sait vraiment qui est ce Barrada. Ce qui est sûr, c’est que Marseille a toujours été son club de cœur. Enfin, aujourd’hui, c’est son club de cœur de toujours, il y a quelques années, c’était plutôt le PSG… De quoi bâtir une belle relation sincère avec les supporters. Quoi qu’il en soit, celui qu’on annonce comme un phénomène pourrait rapidement rejoindre son compatriote Taarabt au rang des talents annoncés qu’on n’aura jamais vraiment vus.

4. Kingsley Coman

Kingsley ComanIl suffit qu’un jeune Français joue un match titulaire en Serie A pour qu’on l’annonce comme un futur crack. Et alors là, tout y passe : pourquoi on laisse pas la chance aux jeunes en France, c’est fou comme l’herbe est plus verte ailleurs… Pourtant, il y a fort à parier que derrière Tevez et Llorente, Coman n’aura droit qu’à des bouts de matchs et formera un groupe Facebook « Partis trop tôt à la Juve » en co-admin avec Vincent Péricard. De quoi oublier rapidement son nom. Kingsley comment ? Lire la suite

Le futur classement de Ligue 1 2014-2015

Les atouts du futur champion de Ligue 1 2014-2015

Qui sera champion de Ligue 1 2014-2015?

Si vous nous suivez régulièrement, vous avez dû remarquer notre forte propension à nous gaufrer complètement sur nos prévisions. Mais aussi notre capacité à voir juste de temps en temps… Et là, je le sens bien. D’autant que cette fois, cette prophétie a été réalisée avec l’aide du Marabout N’Guéyé, donc le succès est assuré.
Vous l’aurez compris, après les prévisions pour la saison 2013-2014, gratifiées d’un bilan honorable, le Yaourt du Sport redémarre sa machine à remonter le temps pour vous donner le futur classement de la saison 2014-2015 de Ligue 1 ! Avec en prime, le résumé des futurs faits marquants de l’année, ponctué d’une pincée de « on vous l’avait dit ». Amis footballeurs, amis parieurs, amis déconneurs, c’est pour vous ! Et n’oubliez pas de nous donner votre version !

Le classement de Ligue 1 à la fin de la saison 2014-2015

Le futur classement de Ligue 1 2014-2015

Le futur classement de Ligue 1 2014-2015

Ce qui va se passer cette saison…

1. Paris SG : Vous ne vous attendiez pas à ça, hein ? Encore un doublé cette année pour Paris, mais cette fois-ci Championnat – Coupe de France. Et l’Europe, me direz-vous ? Une élimination surprise dès les huitièmes de finale par un club portugais, désillusion totale pour des joueurs qui auront tout donné. Notamment Thiago Silva et David Luiz, en pleurs à chaque hymne de la Ligue des champions.
Le « on vous l’avait dit » : Ibra connaîtra une longue blessure et ne sera pas meilleur buteur de Ligue 1.

2. Marseille : Pris en flag avec une grille de mots fléchés sur le banc de touche lors du match face à Metz, Bielsa sera suspendu 10 matchs par la Ligue. L’occasion pour Franck Passi de se distinguer avec 8 victoires de suite pour l’OM. Grâce notamment au retour en prêt de Valbuena qui trouvera les pelouses russes « trop dures et râpeuses ».
Le « on vous l’avait dit » : Batshuayi mettra plus de buts que Gignac. Qui en mettra plus que Romao. Qui en mettra moins que Morel, auteur d’un hat-trick contre son camp. Lire la suite

Qui va gagner la Coupe du monde 2014 ? Statistiques…

Brandao avec la Coupe du MondeA 2 jours du match d’ouverture de la Coupe du monde 2014, tout le monde aimerait savoir qui sera champion du monde au Brésil. Vous n’avez peut-être pas la patience d’attendre tout un mois de compétition, ou alors vous ne voulez pas retarder vos congés d’été… Le Yaourt du Sport a la solution ! Nous avons enfourché notre Twingo à remonter le temps (la DeLorean est encore au-dessus de nos moyens) pour établir des statistiques fiables et exhaustives… Et l’histoire a parlé ! Le Yaourt du Sport est désormais en mesure de vous révéler le vainqueur de la Coupe du monde 2014, grâce à l’historique des confrontations entre chaque équipe. La méthode : pour chaque rencontre entre une équipe A et une équipe B, nous avons scruté le bilan de leurs confrontations. Si A possède un bilan favorable, c’est A qui va l’emporter. L’histoire est un éternel recommencement… Si jamais il s’agit de leur première confrontation, nous avons suivi la dynamique actuelle et le sens du vent. Et voilà ce que ça donne…

Phase de poules : groupes A à D

Coupe du monde 2014 : Résultats poules A-DGroupe A – Qualifiés : Brésil et Croatie
Pas de grande révolution ici. A domicile, le Brésil ne connaîtra aucune difficulté à se qualifier et à remporter tous ses matchs. Pour vous donner une idée, le Brésil est invaincu à domicile contre le Mexique depuis 1968. Et la Croatie a un bilan légèrement positif face au Mexique. En revanche, ça n’ira pas fort pour le Cameroun. Mais il en faudra beaucoup plus pour perturber Samuel Eto’o.

Groupe B – Qualifiés : Espagne et Chili
Voilà la première surprise que nous réserve l’histoire ! En effet, dans ce groupe, si l’Espagne respectera parfaitement son statut de favorite, il n’en sera pas de même pour les Pays-Bas. Et oui, les Pays-Bas n’ont jamais battu ni l’Australie, ni le Chili (sans qu’il s’agisse de la première confrontation) ! En football en tout cas, en patinage de vitesse, c’est peut-être déjà arrivé. « Hollande en crise » titrera le Amstellodamois libéré. Le Chili en profitera pour atteindre les huitièmes de finale, comme en 2010.

Groupe C – Qualifiés : Colombie et Japon
Sans doute un des groupes les plus indécis à première vue. Et en termes de statistiques également ! Peu d’historique de confrontations, mais suffisamment pour que la Colombie s’en sorte, même sans Falcao. Derrière, c’est très équilibré mais légèrement à l’avantage du Japon, en particulier grâce à une victoire face à la Grèce en 2005. Il devrait donc y avoir un représentant asiatique en huitièmes. Attention tout de même à la Côte d’Ivoire qui n’a que très peu d’historique face à ses rivaux et qui pourrait bousculer les prévisions lors de son dernier match face à la Grèce, qui sera déjà presque éliminée. Lire la suite

Le classement de Ligue 1 2013-2014

Qui de Cavani, Falcao, Payet, Pedretti sera champion de L1 2013-2014 ?

Qui sera champion de L1 2013-2014 ?

La nouvelle saison de Ligue 1 vient tout juste de débuter et vous vous demandez peut-être qui va être champion, qui va être relégué, qui sera meilleur buteur, quelle équipe corse récoltera le plus de cartons rouges… mais vous n’avez pas la patience d’attendre jusqu’à la fin de la saison ! Rassurez-vous, le Yaourt du Sport a ressorti sa machine à voyager dans le temps et est revenu du futur avec le classement de Ligue 1 2013-2014 et le résumé de tout ce qui va se passer cette année ! ATTENTION : spoiler à venir… Et si besoin d’un rappel sur la Ligue 1, n’oubliez pas la Ligue 1 pour les nul(le)s, avec plein de phrases à caser encore valables !

Le classement de Ligue 1 à la fin de la saison 2013-2014

1. Paris SG 11. Bordeaux
2. Saint-Étienne 12. Toulouse
3. Marseille 13. Guingamp
4. Monaco 14. Lorient
5. Lyon 15. Montpellier
6. Rennes 16. Sochaux
7. Nice 17. Valenciennes
8. Lille 18. Évian TG
9. Ajaccio 19. Reims
10. Bastia 20. Nantes

Ce qui va se passer cette saison…

  1. Paris SG : Sans vraiment de problème, le champion en titre va conserver sa couronne et va même cette année signer le doublé Coupe-Championnat. Et pourtant… Pourtant, on aura droit à la traditionnelle crise de novembre, avec en point d’orgue la défaite contre le FC Bâle en Ligue des champions. Conséquence majeure : Laurent Blanc débarqué, et remplacé par Wenger, enfin. Mais pas Arsène, Guy, son frère aîné. C’est toujours ça… En attendant, Makelele rongera son frein en voyant défiler les entraîneurs et en se demandant, dans les colonnes de L’Équipe : « quand diable va-t-on me confier les rênes de cette satanée équipe » (version édulcorée). Lire la suite

Top 10 du classement ATP 2013

La saison 2012 de tennis s’est achevée avec les Masters, remportés par Novak Djokovic, comme on l’avait plus ou moins pronostiqué (à une vache près). Après ce tournoi, la hiérarchie du tennis masculin est donc figée pour cette année :

1. Novak Djokovic 6. Tomas Berdych
2. Roger Federer 7. Juan Martin del Potro
3. Andy Murray 8. Jo-Wilfried Tsonga
4. Rafael Nadal 9. Janko Tipsarevic
5. David Ferrer 10. Richard Gasquet

Le principal enseignement de ce classement ATP 2012 est qu’il est toujours dominé par le « Big Four » Djokovic-Federer-Murray-Nadal, mais avec des positions chamboulées par rapport à l’an passé. Nadal a ainsi perdu deux places, quand Federer et Murray en ont gagné une. On notera également l’apparition presque magique de Richard Gasquet dans ce Top 10, ce qui fait de la France la nation la plus représentée des dix premiers, à égalité avec l’Espagne et la Serbie.

ATP : Qui sera numéro 1 en 2013 ?Qu’en sera-t-il l’an prochain ? Djokovic va-t-il rester au sommet ? Nadal va-t-il revenir plus fort ? Federer, à 32 ans, sera-t-il aussi performant ? Qui sera le numéro 1 mondial ? Les Français vont-ils briller ? Combien de joueurs du Top 10 auront pour habitude de réserver des friandises dans les stations-service ? Le Yaourt du Sport vous dévoile ce qui sera, peut-être, sans doute, assurément, le Top 10 du classement ATP en 2013.

10. Rafael Nadal

Une année 2013 galère en perspective pour le taureau de Manacor, qui ne sera une nouvelle fois pas épargné par les blessures. Et difficile de rester dans le Top 5 quand on joue un tournoi sur 4… Songeant à une reconversion, il sortira un single, succès immédiat à sa sortie : « Nadal masqué ». Ohé ohé. Lire la suite