France – Bulgarie (4-1) : les notes des Bleus

Jour particulier pour le Yaourt du Sport, ce vendredi 7 octobre 2016. Dans le cadre de la campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018, la France recevait, au Stade de France, la Bulgarie, le pays du yaourt. Notre cœur était donc partagé entre les Bleus, le choix du beau (beau jeu, beau pressing, beau dommage), et les Bulgares, le choix du lait. C’est donc avec le recul et l’objectivité qui nous sont propres que nous avons assisté à la victoire, sans emphase, de l’équipe de France 4-1, ce qui relance la bande à Griezmann après un beau 0-0 contre la Biélorussie. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Bulgarie (4-1) !

France - Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

France – Bulgarie (4-1) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : « Et s’il n’avait pas une aussi bonne défense devant lui… ? » « Et s’il y avait des vrais attaquants en face… ? » « Et si le penalty (7e) faisait poteau sortant… ? » « Et si je m’en sors… ? » Sans Bleu au corps.

Kurzawa (6) : Une note correcte mais moins en vue que sous le maillot parisien où il peut former un duo travailleur avec Cavani : Layvin et les vendanges.

Koscielny (7) : Vous savez ce que dit Laurent Koscielny quand il croise un Anglais ? Hello! #JCDrouet

Varane (7) : Le foot, ça se joue à rien. Ce soir, Varane mérite une bonne note. Mais aurait-il été aussi serein s’il avait joué aux côtés de Bakary Koné et devant Apoula Edel ? Rien n’est moins sûr. Alors imaginez à côté de Sagna…

Sagna (5) : Dans les films, le méchant qu’on croit mort a toujours un second souffle. En équipe de France, le latéral droit qu’on pense ne plus revoir revient et concède un penalty (6e). Le retour du mort-vivant. Qui, dans un dernier souffle, délivre une passe décisive (22e) avant de trépasser… Un anti-héros romantique. Remplacé par Sidibé (6), à la 25e minute, qui a pris le dessus sur son vis-à-vis, Alyssav Milanov.

Matuidi (4) : A refait ses lacets juste avant la pause (44e). Ce qui explique pourquoi il était à côté de ses pompes… On a donc peut-être trouvé ce qui cloche dans la démarche du milieu parisien. Signez la pétition : des crampons à scratch pour Blaise.

Pogba (4) : L’inconvénient quand on est le joueur le plus cher du monde, c’est qu’on attend beaucoup de vous pour que vous obteniez une bonne note. L’avantage, c’est qu’on vous donne plein d’argent. Alors est-ce une bonne situation ? Vous savez, moi je crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation…

Payet (6,5) : De nombreux footix ont pensé qu’il avait voulu centrer sur son but (26e), alors que Pierre Ménès nous indique qu’il s’agissait clairement d’une frappe flottante en lift brossé, rebond renversé, salade tomate oignons, sauce samouraï. Et avec ça, chef ?

Griezmann (7) : Tel Panzani, il bonifie les boulettes (39e). A pu combiner avec son nouveau BFF, Kevin (58e). Enfin, ça, c’est ce que les médias veulent nous faire croire. En vrai, à l’Atletico, les deux ne sont pas particulièrement complices. C’est pas parce qu’ils sont français tous les deux qu’ils vont direct se tenir la main et tourner une sextape ensemble. Remplacé par Fekir (82e), qui est donc définitivement Bleu. Une pensée à tous nos lecteurs algériens, profitez bien de Ghezzal.

Sissoko (5) : Comme le nombre de buts inscrits ce soir sans qu’il n’y ait rien à voir. Sissoko, c’est le genre de mec que tu veux toujours avoir dans ton équipe. Pas qu’il t’apporte vraiment quelque chose, mais tu sais qu’il est vraiment chiant pour les autres. En revanche, tu comprends toujours pas à quel poste le faire jouer.

Gameiro (8) : Ma fille m’a demandé pourquoi Giroud ne jouait pas plus. J’ai pris son pain au lait, j’ai visé la fenêtre, j’ai pété une lampe. Elle a compris. Remplacé par Gignac (71e), qui a donc, semble-t-il, trouvé le collier d’immunité. Mais il l’utilise à chaque match… Vraiment chiante cette saison de Koh Lanta.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

8 réflexions au sujet de « France – Bulgarie (4-1) : les notes des Bleus »

  1. Babass, que dire…
    Tu as encore écris n’importe quoi !!! et tu n’es pas Monsieur Guy

    Lloris : 0
    Il n’a absolument rien fait pendant tout le match. Mais s’il avait été un peu perspicace, il aurait visionné avant match, un certain Bayern Saint Etienne 76, il aurait pris sa scie et son rabot, transformé les poteaux ronds en carrés… et on n’aurait pas pris un but con… il pourra réutiliser ses gants, ils ne doivent pas être usé.

    Sauvé par la meilleure défense du monde… je rêve !!! Il y a quelques mois, c’était la pire défense de national !!!

    Allez mon clin d’oeil, parce j’adore tes commentaires, n’en déplaise à Ratatac.

    J’aime beaucoup cette équipe de France qui court partout en défense (les avants et les milieux), qui sourit tout le temps, même sur des mauvaises passes, des mauvais choix, même quand DD hurle sa colère, j’aime ces arrières qui savent calmer l’adrénaline même si le stade s’enflamme, j’aime cette insouciance de ceux qui ont travaillé avant, et qui s’amuse pendant…
    J’aime les copies bien rendues sans que les têtes gonfles; j’aime cette jeunesse et leur possibilité de s’exprimer comme il le sente, sans être enfermé dans un système trop pré-établi, j’aime ce petit vent de folie du tir raté de Pogba, ou celui pas assez flottant de Sissoko, j’aime l’équilibre entre les créateurs et les bétonneurs, … bref j’ai passé une très bonne soirée.

    Après Babass, mais je te promets, c’est la dernière fois… tu as oublié de noter Patrice, je l’ai vu à la mi-temps faire 2 montées dans les tribunes pour faire un service sur un plateau de deux demis à des potes…. qui méritent la meilleure note du match…

    Continue encore !!

    • Merci ! ;)
      Je retiens bien ta remarque sur Lloris, qui, il est vrai, avait largement le temps de faire un peu de bricolage ce soir. Et je partage tes éloges sur nos Bleus ! :)

  2. Bon bé … grosses bises à la Dèche qui a eu (enfin) l’idée géniale de titulariser Gameiro …
    Ca fait des mois et des mois que ce « petit » attaquant le méritait !
    Fait chier …

    • Possible, mais Giroud nous a été très utile à l’Euro. Quant à Gignac, à quelques centimètres près, il était le héros du pays…

      • Suis totalement d’accord. Dans la mesure où Gameiro n’était pas dans les 23, il a forcément pas « été très utile » !

        Et moi, je serais dans le Guiness Book des records !
        Mais j’y suis pas. A quelques centimètres près.

        • Haha je te sens un peu sarcastique… ^^ Ce que je veux simplement souligner, c’est que ceux qui ont pris la place de Gameiro à l’Euro n’ont pas trop déçu. Et choisir, c’est renoncer…

  3. Ping : Pays-Bas - France (0-1) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

  4. Ping : Allemagne - France (2-2) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *