Biélorussie – France (0-0) : les notes des Bleus

Mardi 6 septembre débutait la campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018 de l’équipe de France avec un déplacement en Biélorussie. Dans un groupe composé également du fantôme des Pays-Bas (on dirait le titre d’un « Chair de poule »), de la Suède sans Ibrahimovic (plus personne donc pour camoufler l’absence d’autres footballeurs dans le pays), de la Bulgarie (pays du yaourt, il faut s’en méfier) et du Luxembourg (attention à Gilles Müller), les Bleus se doivent de finir premiers. Surtout après leur nouveau statut de champions du monde qu’ils ont acquis en battant l’Allemagne, champion du monde en titre, en compétition officielle. Malheureusement, l’équipe de France commence doucement ces éliminatoires avec un match nul 0-0 contre les redoutables Biélorusses. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Biélorussie – France (0-0) !

Biélorussie - France (0-0) : Les notes des Bleus

Biélorussie – France (0-0) : Les notes des Bleus

Mandanda (5) : Peut-être sa meilleure note en Bleu. On en a fait des caisses l’an dernier sur ses « miracles » à l’OM. Résultat, cette année, on commence à dire la même chose de Yohann Pelé… En fin de compte, même Ahamada serait impressionnant à l’OM.

Kurzawa (6) : On a beaucoup parlé de greffe de visage ces derniers temps. Un sujet sérieux qui me permet de préciser que le prédécesseur de Kurzawa en Bleu est, lui, en attente de greffe de pieds.

Koscielny (7) : Je lui avais mis sa note par avance. Il a toujours été doué d’un point de vue constance. Sauf qu’avant, c’était pour provoquer des penaltys.

Varane (6,5) : Depuis qu’on a goûté à Umtitilaire (pardon), Varane, c’est un peu comme le nouveau Petit Journal. Le nom nous rappelle des bons souvenirs, mais plus personne n’a envie de regarder.

Sidibé (4) : Après son match contre l’Italie, beaucoup ont espéré qu’il fasse une petite pause branlette chez Casto. Mais non, il est toujours là. Après, s’il faut choisir entre Sagna et lui, c’est castoche.

Pogba (5,5) : J’adore quand il dab après avoir marqué un but. Enfin, je crois qu’il fait ça. Encore jamais vu en équipe de France. Ce serait plus simple s’il faisait ça après chaque perte de balle.

Kanté (7) : C’est déjà un des tauliers de l’équipe de France, où il accumule les bonnes notes match après match. Vivement dans 5 ans, quand il reviendra de Russie pour se relancer à l’OM, où il deviendra ensuite capitaine tout en forçant pour se barrer. Enfin, j’imagine.

Martial (5) : Toujours pas de Payet titulaire, Pierre Ménès en est malade (d’un goût douteux, j’en conviens, mais n’oubliez pas : si vous ne vous amusez pas de la maladie, la maladie s’amusera de vous). Remplacé justement par Payet (56e), qui a failli être décisif dès son premier ballon sur corner (57e).

Griezmann (6) : De grandes qualités techniques, un charme un peu mystérieux, la conversation d’un porte-manteau… Il est là, le successeur de Zidane. Passeur décisif dans un monde où il peut être à la réception de sa propre passe (53e).

Sissoko (5) : Une note moyenne même s’il a pris le dessus sur son homologue, Catastrov. Remplacé par Dembélé (69e), qui aura marqué les esprits avec les deux premières sélections les plus inutiles de l’histoire.

Giroud (3,5) : Il paraît que c’est pas sympa de comparer Giroud à Cavani. Soit. Rectification : Giroud, c’est le Eder français. Sauf qu’il marque souvent en amical et dans les matchs qui ne comptent pas. Par contre, il ne marque jamais en finale… En fait, c’est l’exact opposé d’Eder. Un demi-point bonus pour la tête sur la barre (57e). Remplacé par Gameiro (82e) qui, pourtant, ne joue pas au Mexique.

Si la Biélorussie était en Ligue 1, ce serait pas meilleur pour l’indice UEFA que Lille ? Répondez en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

19 réflexions au sujet de « Biélorussie – France (0-0) : les notes des Bleus »

  1. J’ai cru que c’était un article sérieux jusqu’à ce que je comprenne que c’était un troll, à ce demander si les personnes qui l’ont écrit on vraiment regarder le match

    • Ratatac…
      T’es vraiment un bleu-bite !!!
      Le yaourt du sport est La Référence en matière d’analyse des matchs de l’équipe de France.
      Si tu veux connaitre les vraies notes, impartiales, honnêtes des plus fines fleurs de l’analyse footballistique de France, oublie canal, bein, l’Equipe… et ne garde que LES YAOURTS DU SPORTS

      Par contre tu as bien évidemment le droit, que dis-je, le devoir de ne pas être d’accord…

      Vous avez oublié de noter EVRA ???

      • Vous ne semblez pas savoir que Olivier Giroud a terminé à la 4ème place des buteurs du dernier championnat d’Europe Arrêtez de pédaler dans le yaourt!

        • Au début je pensais que tu étais sérieux mais je viens de comprendre que le yaourt du sport était la référence humoristique de l’analyse du football :D
          Quand tu regarde les commentaires tu as du mal à voir où est la finesse et la fine fleur de l’analyse footballistique.
          Sa critique martial et dembélé alors qu’ils ont un très bon niveau pour leur âge, si encore c’était des critiques constructives sa serait bien mais là …

          • Ah ben si tu cherches des critiques constructives aussi…
            Dembélé, même s’il avait 12 ans, ça enlèverait rien au fait qu’il n’a rien apporté. Mais c’est pas grave, ce sera mieux la prochaine fois.

      • Haha merci Emmanuel ! Je partage ton analyse ! ^^
        Pas de note pour Evra, mais on lui a quand même fait une petite dédicace dans la note de son successeur… ;)

    • Un ratatac sauvage apparaît !
      Non, je n’ai pas regardé le match, il fallait que je voie le replay de L’Amour est dans le Pré.

  2. J’avais zappé la pause branlette au Casto !
    Comme quoi on n’est jamais assez informé.

    Sinon … P!T@!N Qu’est-ce qu’il va prendre Giroud pour « pas avoir été foutu de cadrer » après une talonnade aussi géniale !
    J’espère qu’on le retrouvera pas chez Casto pour évacuer le stress post-bashing

  3. Les attaquants français ont pourtant joué juste…juste un peu trop de une deux centripètes entre Martial et Kurzawa…tir de Giroud juste un peu trop croisé…tête du même juste un peu trop sur la barre…tir de Griezmann juste dans une motte de terre…amortie de Gameiro juste un peu rebondie…cage bielorusse positionnée juste un peu trop à gauche sur le tir de Kanté et à trop à droite sur l’essai de Pogba. Bref ils étaient justes. 4 à tout le monde, ils ne méritent pas la paire Varane-Koscielny 14 à eux deux. La moyenne des notes de Babass est 5.5. Est-ce juste pour un match nul qui ne devait pas l’être ?

    • Les prestations des joueurs on été bonnes en deuxièmes périodes mais on a juste manqué d’efficacité offensive face à une équipe qui défendait très compacte, on a peut être pas assez ouvert le jeu et les centres ont été infructueux.

    • C’est vrai qu’on peut se poser la question, après avoir obtenu seulement un nul en Biélorussie. Mais bon, il y a eu du mouvement en 2e mi-temps, la défense a été globalement solide… C’est sûr que c’est pas suffisant, mais ça a pas été une cata. Finalement, 5,5, c’est moyen plus, c’est pas loin de ce qu’on a pu voir.

  4. on peut une fois de plus regretter le manque d’objectivité du notateur ou son manque de références historiques. je lui rappelle qu’avant ceux de Deschamps, les grognards de napoléon s’étaient déjà cassé les dents sur la défense Biélorusse. Et pourtant ils étaient plus de 11 sur le terrain …

    • Malheureusement, le Yaourt du Sport ne faisait pas encore de notes à cette époque. Sinon, l’addition aurait été salée pour Coach Napoléon !

  5. Ping : France - Bulgarie (4-1) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.