Portugal – France (0-1) : les notes des Bleus

C’était la rentrée des Bleus ce vendredi 4 septembre 2015 ! Et après les superbes défaites face à la Belgique et en Albanie, on était impatient de voir ce que pouvait encore nous inventer cette équipe de France. Surtout à Lisbonne, pour un match amical face au Portugal de Cristiano Ronaldo ! Et bien, ça a été un franc succès : une belle victoire 1-0, bien dégueulasse, comme on les aime ! Une victoire à la Ligue 1 finalement (d’ailleurs, vous savez que vous pouvez déjà connaître le futur classement final et le résumé anticipé du championnat ?). Plein d’enthousiasme, le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Portugal – France !

Portugal – France (0-1) : Les notes des Bleus !

Portugal – France (0-1) : Les notes des Bleus !

Lloris (10) : Pas de but encaissé, c’est 10/10 et puis c’est tout. Belle intervention sur un parpaing sur un coup franc du numéro 7, dont je n’ai pas retenu le nom (40e). Cela a effrayé les attaquants portugais, qui ont pris soin d’éviter le but sur toutes leurs frappes suivantes. Une bonne sortie au pied devant Eder (81e), puis sur corner (87e).

Evra (5) : Maladroit, des pertes de balle, peu d’apport offensif, des centres moyens. Entendons-nous, nous décrivons ici le match de Pat Evra, et non sa carrière en général. Heureusement que le susnommé numéro 7 a longtemps occupé son couloir. Si ça avait été un joueur confirmé, c’était cuit pour les Bleus.

Koscielny (4) : Une épopée phénoménale à la fin de laquelle il forma un trident offensif éphémère avec Benzema et Griezmann. Un trio de légende, quoique malchanceux. La question : s’il lui prend des envies d’attaque, Griezmann pourrait-il remplacer Koscielny en défense ? Sans doute.

Varane (4+1-1) : Il a montré son don pour museler les meilleurs attaquants du monde en humiliant Eder (44e). Et une belle présence dans le domaine aérien. Comme on dit, il a fait le boulot. Un point bonus pour le bel alignement défensif général des Bleus (ceci n’est pas une blague, ni une pipe). Un point malus pour l’affolement général défensif qui a suivi le but français jusqu’à la fin du match.

Sagna (4,5) : Très présent en début de match, nous nous sommes dit « il est là, Sagna!  » Plutôt bon défensivement, et quelques bons centres. Pardon, je m’emballe. Vivement un latéral droit digne de ce nom en France. Vincent Candela me manque.

Cabaye (3) : Ça pique. Certes il se bat, mais il y a beaucoup trop de déchets dans ses relances pour peser efficacement sur le jeu. Tout l’inverse de son successeur Schneiderlin (45e, 6), qui poursuit son chemin du « j’arrive comme une bombe dans le football mondial à 25 ans ». Balec.

Matuidi (5) : Ça y est, le mec est meilleur buteur du PSG, alors il pense qu’il est le meilleur technicien de France… Alors que pas du tout, c’est Sissoko (voir ci-dessous) ! Du coup, il se crée des occasions, mais quand il s’agit de les mettre au fond, on est plus proche de Cavani que d’Eder.

Sissoko (4) : Bon, on va pas jouer la surprise, c’est comme d’hab : un bon dribble, un centre pourri, un retour, une faute… Et on recommence. On dirait Sagna. Avec les dribbles en plus. Remplacé par Valbuena (79e), qui a marqué l’histoire des Bleus avec ce coup franc direct (85e) ! Il succède donc à Jérôme Rothen, dernier buteur Bleu sur coup franc direct, c’était il y a 8 ans. Rothen, Valbuena… L’histoire ne retient que les meilleurs.

Pogba (3) : La question était sur toutes les lèvres… Pogba peut-il évoluer plus haut ? Peut-il prendre le jeu des Bleus à son compte ? Est-il le meneur qu’on attendait ? Beaucoup de questions et une seule réponse : cassez-vous. Le milieu « offensif » a passé son temps à aller chercher la balle plus bas que quand il joue défensif.

Fekir (non noté) : Gros match ce soir, il a marqué des points. En tout cas, durant ses 13 minutes de « jeu ». Dommage parce qu’avec un Fekir royal, c’est football champagne assuré… Remplacé par Griezmann (13e, 6), qui a plusieurs fois réussi à percer le mur adverse, face à des Portugais qui bétonnaient. Lui-même remplacé par Giroud (87e) : 5 minutes de plus et lui aussi se faisait remplacer.

Benzema (2,5) : Quand je rentre de vacances, je suis toujours un peu démotivé. Je fais la gueule, j’arrive à rien et à chaque fois que je fais un truc, c’est pourri. Ce soir, Benzema rentrait de vacances. Aussi tranchant qu’un couteau Flunch. Le manque de Riri s’est fait ressentir. 0,5 point en plus pour son bon coup franc (70e). Remplacé par Martial (74e), qui a mis tout son art au service de l’équipe pour imposer sa loi (« art martial », « loi martiale », etc., que des barres).

Si l’équipe de France vous déprime, dites-vous que la semaine prochaine reprend la Ligue 1. D’ailleurs, vous êtes allés voir nos prophéties ? On vous donne le classement final de Ligue 1 en exclu ! Donnez-nous votre avis en commentaire et venez nous voir sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

8 réflexions au sujet de « Portugal – France (0-1) : les notes des Bleus »

  1. 1-0 le score parfait pour dire j’y étais, enfin j’étais devant ma télé.
    1 au mur portugais qui en sautant comme un seul homme a empêché le gardien de voir la balle jusqu’à ce qu’elle lui arrive près de l’oreille.

  2. Je pense qu’après un match pareil , on a de grandes chances d’être la risée du championnat d’europe a la maison , mais on sait jamais sur un malentendu on pourra peut être finir 3 ème de la poule . Croisons les doigts .

  3. A défaut d’axe reformons la transversale Valbuena-Giroud ! Ou Giroud-Valbuena !
    Au fait les suisses ils jouent le championnat d’Europe ? Ils ont intérêt à rafraichir le magnétoscope pour étudier les coups de pied arrêté (sans s sinon ça ne vole pas haut) du susnommé.

  4. Ping : France - Serbie (2-1) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

  5. Ping : Allemagne - France (2-2) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *