Faut-il siffler les supporters du PSG qui sifflent les joueurs ?

Les nouveaux hooligans du PSG

Les nouveaux hooligans du PSG

Après un match remporté par le PSG face à Rennes hier, on s’interroge de nouveau sur le public parisien. En effet, les « supporters » (c’est bien sur ce terme qu’est toute la question) ont sifflé Edinson Cavani, ou même Zlatan Ibrahimovic. Ce qui a provoqué l’indignation de plusieurs membres du club de la capitale, à commencer par Zlatan lui-même, ou encore Bruno Roger-Petit. Et on repart donc sur ce débat concernant les tribunes du Parc des Princes, récurrent depuis 2010 et le plan Leproux : l’ambiance au stade du PSG, c’était mieux avant ? Pour beaucoup, la réponse est évidente : avant, il y avait une belle ambiance, celle d’un grand d’Europe, et maintenant, les gradins ne sont plus peuplé que de bourgeois, des pseudo-supporters qui viennent au match comme ils iraient aux jeux du cirque. Le Yaourt du Sport se fait donc l’avocat du diable et vient défendre cette nouvelle catégorie de spectateurs : les « supporters bourgeois ». En affirmant clairement : il n’y a pas de honte à être spectateur plutôt que supporter.

Siffler les joueurs, c’est débile

Mettons tout de suite les choses au clair : j’ai toujours trouvé idiot de manifester son mécontentement en sifflant les joueurs. Si c’est pour informer un joueur qui est mauvais, je doute que ce soit très efficace, d’autant qu’en général, il en a conscience. J’ai encore jamais vu un footballeur se transcender après avoir essuyé des sifflets, ces huées lui ayant donné un second souffle et un réconfort moral. Je ne sais pas quel métier vous faites (mais dites-le en commentaires et on parlera ensemble de votre cursus), mais imaginez que vous êtes vendeur et que votre client vous conspue parce que vous n’avez pas bien fait votre métier. Chacun sa manière de réagir, mais perso, j’aurais plus envie de lui botter le cul que de lui donner une carte de fidélité.

C’est quoi un « supporter bourgeois » ?

Pas si évident que ça de reconnaître le « bon supporter » du « mauvais supporter »… Le mauvais supporter, il voit un joueur qui joue mal, il siffle. Alors que le bon supporter, il voit un joueur qui joue mal… Bon il siffle, mais c’est un bon supporter. En effet, on croirait que le phénomène consistant à huer des joueurs est une nouveauté au Parc. Mais avant le « plan Leproux » (qui, pour rappel, avait pour but, en partie atteint, d’assainir les tribunes du stade, pour en faire un endroit familial), on ne peut pas dire que les sifflets n’arrivaient jamais à Paris…

Mais si on parle de « bourgeois », ce n’est pas seulement parce que les interdits de stade ont foutu le camp. C’est aussi parce que, depuis l’arrivée des investisseurs qatariens, le prix des places et des abonnements s’est envolé. Pour assister à un match au Parc des Princes, il vous en coûtera entre 35 et 200 €. Ce qui est par exemple beaucoup plus cher que pour voir un match du Bayern Munich… Pour les abonnements, même topo : de 430 à 2700 €, ce qui est bien évidemment beaucoup plus onéreux que pour n’importe quel club en France. Alors à ce prix-là, forcément, on espère avoir un minimum de spectacle…

Faut-il être supporter du PSG pour voir un match au Parc des Princes ?

Pavé dans la mare : même si le Parc des Princes présente un taux de remplissage très élevé (96% cette année), il n’y a pas que des supporters les soirs de matchs. Il y a aussi des spectateurs. Et alors ? Les spectateurs ont autant payé leur place que les supporters et par conséquent, ils contribuent à leur façon au développement du PSG. Et avec les récentes recrues, on leur a vendu un grand spectacle, notamment pour justifier les augmentations des tarifs. Alors autant, au début, la curiosité pouvait attirer les foules pour apercevoir Ibra, Cavani ou Thiago Silva, autant maintenant le public préférerait les voir jouer au foot plutôt qu’exhiber simplement le nom derrière leur maillot. Donc, désormais, les spectateurs, contrairement aux supporters, ne veulent pas seulement voir le Paris Saint-Germain gagner ses matchs, ils veulent voir du beau jeu. Est-ce vraiment honteux ? Peut-être ne sont-ils pas des experts du football, mais on s’en fout : ils viennent pour assister à un spectacle et ils sont déçus de ce qu’on leur propose. Est-ce illégitime d’être insatisfait dans de telles circonstances ? S’il y avait des spectateurs à Monaco, est-ce qu’il serait choquant qu’ils se lassent des 1-0 soporifiques au stade Louis II ? Mais encore une fois, siffler n’est pas la meilleure manière de l’exprimer, il y a d’autres moyens (pas obligé de revenir au stade par exemple).

Qui s’y connaît le plus en foot : le supporter ou le spectateur ?

On reproche souvent au spectateur, ou au « supporter bourgeois », d’être un footix. Mais en fin de compte, qui est le plus grand amateur de foot ? Celui qui supporte aveuglément son club, qui se déclare enchanté de voir une purge du moment que son équipe gagne ? Ou celui qui aime regarder du foot, juste pour le plaisir, et suivre plusieurs clubs ? Est-ce que c’est être un footix que de préférer voir jouer un duo Messi – Neymar plutôt des Pepe ou De Jong ? Alors, oui, on peut regretter les sifflets au Parc. Mais arrêtons de stigmatiser ces « bourgeois » qui peupleraient le stade du PSG. Il n’y aucune règle qui impose à quelqu’un qui assiste à un match de Paris de soutenir le club de manière inconditionnelle. Tant pis si certains applaudissent doucement pour ne pas s’abîmer les mains. Tant pis si certains viennent avec leurs domestiques pour scander le nom des joueurs à leur place. Tant pis si ça chante moins et s’il y a moins de « ferveur » (mot souvent employé pour désigner l’ambiance passée où on pouvait tranquillement se mettre sur la gueule en tribunes). Il faudra que les joueurs parisiens donnent du spectacle à ces spectateurs pour mériter leurs chants et c’est là la moindre des choses. Le football est un sport, le football professionnel est un spectacle.

Et vous, vous êtes plutôt supporter ou spectateur ? Allez au stade, faites le test et donnez la réponse en commentaires, sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

5 réflexions au sujet de « Faut-il siffler les supporters du PSG qui sifflent les joueurs ? »

  1. Je suis allé voir quelques « grands » match de foot à Paris, Saint Étienne, Lyon ou Marseille. A part les matchs de coupe d’Europe à la grande époque des « verts » (j’ai 66 ans), j’ai souvent trouvé l’ambiance pénible et parfois angoissante quand on se trouve à quelques encablures d’une bande d’excités
    D’où l’avantage de se payer un très grand écran et d’être abonné à des chaînes sportives. Pour un coût mensuel de deux matchs du PSG, dans la tribune la moins chère , on voit mieux qu’au stade (sans se les geler). Si ça joue mal, on peut zapper sur Dortmund – Bayern, Barça – Atlético , un match de foot américain féminin, du rugby ou du Sumo.
    Certes, on n’a pas l’ambiance mais si l’ambiance consiste à supporter les sifflets et les insultes d’un Marseille – PSG ou l’inverse, je m’en passe facilement…

  2. Ping : PSG-Chelsea (2-0) : les notes des joueurs du PSG

  3. Ping : Top 5 des raisons pour lesquelles le PSG, c'est caca | Yaourt du Sport

  4. Ping : Quel club de foot faut-il supporter ? | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.