Arménie – France : les notes des Bleus

Les matchs amicaux se poursuivent pour les Bleus, on n’a pas fini d’en manger… (je l’ai pas déjà dit ça ?) Après la très bonne prestação contre le Portugal, l’équipe de France se déplaçait dans la touristique Erevan pour y affronter les prometteurs Arméniens… Une victoire 3-0 qui aura été très riche en enseignements. Par exemple, on a appris qu’on n’avait presque personne en arrière droit. Quoi qu’il en soit, vous avez peut-être raté le match, donc on vous vient en aide. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cet Arménie – France !

Arménie - France : Les notes des Bleus !

Arménie – France : Les notes des Bleus !

Mandanda (6) : A bien dégagé. Surtout à la fin du match, pour rentrer à Marseille.

Digne (5) : Quand il a son poom poom short. Il a souvent essayé de prendre l’aile, mais il a parfois pris la cuisse.

Mathieu (4,5) : Assurément meilleur quand il joue vers l’avant, avec l’avant-dernière passe sur le premier but (8e), que quand il joue vers l’arrière, où il rate une fois sur deux sa passe vers Mandanda (27e, 32e). Pour se rattraper envers son gardien, il lui a présenté ses crampons (43e).

Varane (6) : Pour le noter, je me suis repassé ses interventions face à Cristiano Ronaldo. Il est fort quand même. Seul reproche : il m’a semblé plus concentré samedi que ce soir, face à son vis-à-vis, Insinifian.

Jallet (4) : Je ne sais pas si vous regardiez DBZ, mais Jallet, c’est vraiment notre Krilin. Déjà parce qu’il lui ressemble. Et aussi parce que c’est un bon camarade, il est vaillant, ne ménage pas ses efforts… Mais il est pas terrible. Il a été bon avant, personne ne sait plus trop quand, mais il paraît.

Matuidi (5) : Énorme. Colossal. Gigantesque. Les mots me manquent pour qualifier son défaut d’enthousiasme (et le mien) pour cette rencontre. Remplacé par Pogba à la mi-temps, qui l’a joué facile, a dribblé facile, est entré dans la surface facile et a provoqué un peno facile (54e). Il est insolent de facilité, bravo.

Schneiderlin (5,5) : J’aime ce genre de joueurs qui sont invisibles pendant un bon moment, et soudain… il sort du terrain parce que le match est fini. Un homme de l’ombre donc. Appliqué.

Rémy (7) : En première mi-temps, on l’a peu vu. Mais quand on l’a vu, c’est pour son but (8e) et son quasi doublé, avec un ballon qui longe la ligne après avoir heurté le poteau (19e). Décisif donc. Lui aussi, c’est l’effet Bielsa ? Remplacé par Valbuena (72e), pour soigner son compteur de sélections.

Payet (3,5) : Vous vous rappelez cette action où il accélère, élimine 3 joueurs et marque dans la foulée ? Non ? Ça devait pas être lui alors… Remplacé par Cabella (59e), auteur d’une entrée intéressante. L’effet Bielsa.

Sissoko (5) : Vu son positionnement sur le terrain, on attendait des débordements, des dribbles chaloupés, des centres au cordeau… Bref, toutes les qualités qu’on lui connait. Remplacé par Griezmann (59e), qui plante un beau but (84e) ! L’effet Méride.

Gignac (7,5) : Il a l’air content de revenir en Bleu, et du coup, nous aussi ! Très actif, il délivre deux passes décisives (8e, 84e) et signe un but (55e). Bon, sur ce dernier, il aurait vendu sa mère, ou pire, sa voiture, pour tirer le peno, mais quoi qu’il en soit, il l’a mis. On sent que son entraîneur l’encourage, bref qu’El Loco motive (ce n’est pas de moi, mais je remercie l’auteur de ce superbe jeu de mots, je ne sais plus où je l’ai lu). Remplacé par Benzema (87e) pour le kiff de Deschamps de faire jouer un mec 5 minutes.

Quelle est votre ville préférée en Arménie ? Dites-le-nous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

3 réflexions au sujet de « Arménie – France : les notes des Bleus »

  1. à part sur les deux ou trois cadeaux qu’on leur a fait, les Arméniens ont été inexistants. Pas forcement évident de se motiver face à un adversaire aussi faible. beaucoup de déchets dans les passe même sans adversaires pur mettre de la pression Noter les joueurs dans ces conditions ….

    globalement je suis d’accord avec toi sur la hiérarchie des notes sauf que si Payet vaut 3,5 et Jallet 4, je ne pense pas que Sissoko vaut 5. il a été laborieux, et pas souvent bien inspiré notamment quand il va s’enfermer au point de corner avec deux joueurs sur le dos,sans même arriver à obtenir le corner

    je trouve le score flatteur, compte tenu du peu d’occasions nettes et qu’il aura fallu un pénalty peut- être sévère et un 3eme but ou j’aimerai revoir le départ de l’action pour gagner aussi largement.

    • Ouais, ça se tient ce que tu dis sur Sissoko. Mais je lui ai parfois trouvé des circonstances atténuantes parce qu’il n’avait que peu de solutions, notamment de la part de Jallet et Payet. Et puis, on ne peut pas lui reprocher de ne pas mettre d’engagement physique… ;)
      Score un peu flatteur, je pense aussi, mais c’est ce qui arrive aux équipes en confiance ! :)

  2. Ping : Allemagne - France (2-2) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *