Les pires joueurs de Ligue 1 2014-2015

La saison 2014-2015 de Ligue 1, c’est fini ! Un bon cru qui nous aura autant fait vibrer que rire. Et c’est justement l’objet de notre article. Car après avoir récompensé les meilleurs joueurs de la Ligue 1 version 2014-2015 dans le onze type de le saison, l’heure est venue de mettre en lumière les plus mauvais. Trop souvent oubliés, les bon gros nuls méritent aussi leur moment de gloire et ce onze de plomb est là pour leur rendre hommage. Le Yaourt du Sport vous livre donc la pire équipe type de Ligue 1 2014-2015, garantie 100% chèvres. En préambule, précisons que cette distinction si flatteuse est forcément subjective et certains de ces « pires joueurs » ne sont pas forcément à jeter. Mais, à leur façon, ils nous ont interpellés et ont mérité leur place dans ce onze de plomb.

Le onze de plomb de Ligue 1 2014-2015

Le onze de plomb de Ligue 1 2014-2015

Jourden (Montpellier) : On était clairement parti pour mettre Ahamada, qui méritait bien sa place. Mais Jourdren a réussi à mettre tout le monde d’accord, dans une interview à beIN. En une réponse, à son président, qui affirmait qu’il avait 2 Ruffier ou Costil dans chaque jambe. « Il a raison ».

Echiejile (Monaco) : A réussi la prouesse d’être un mauvais défenseur au sein de la meilleure défense de France. Depuis ses débuts en Europe en 2007 (à Rennes, c’était mal barré), il n’a jamais été acheté plus de 1,5 M€. Un hasard ?

Givet (Évian) : L’efficacité : en un match, il a gagné sa place dans cette pire équipe type. En même temps, il n’en a joué qu’un en Ligue 1 cette année. Et en une minute contre l’OM, il a montré qu’il était complètement à la rue face à Gignac. A ensuite discrètement pris la poudre d’escampette pour rejoindre Arles-Avignon, qui s’est appuyé sur son talent pour finir… dernier de Ligue 2. Lire la suite

L’équipe type de la Coupe du monde 2014

Dimanche 13 juillet, c’est la fin de la Coupe du monde 2014. C’est triste, mais on peut se dire qu’on a eu la chance d’assister à une compétition historique et spectaculaire. Et dans cette Coupe du monde, plusieurs joueurs se sont mis en évidence, quand d’autres ont frisé le ridicule. L’heure est au bilan et aux récompenses… Il n’a pas été évident de ne sélectionner que onze joueurs, mais le Yaourt du Sport vous livre l’équipe type de la Coupe du monde 2014. Pas dit que ce soient les meilleurs joueurs à proprement parler, mais ces onze-là ont brillé ! Et dans un Mondial avec autant de buts, il fallait nécessairement présenter une tactique résolument offensive, d’où ce 4-1-2-3…

La pire équipe type de la Coupe du monde 2014

L’équipe type de la Coupe du monde 2014 ?

Casillas (Espagne) : Dès le premier match, le gardien du tenant du titre a montré la voie. A ceux qui doutaient de lui, il a prouvé qu’il était bien dans le coup. En particulier, sur les sorties aériennes et sur le jeu au pied. Van Persie n’en revient toujours pas. Bref, San Iker, c’est bien. Sans Iker, c’est mieux. Remplaçant : Ochoa (Mexique).

Marcelo (Brésil) : Incontournable. Il est l’auteur du premier but de cette Coupe du monde 2014 ! Par la suite, ses prestations sur son aile gauche ont eu un tel retentissement qu’elles ont poussé Fabrice Éboué à se couper les cheveux pour cesser les comparaisons. Remplaçant : Armero (Colombie).

Ramos (Espagne) : Il arrivait avec le statut de meilleur défenseur du monde et de potentiel Ballon d’or. Il repart avec 7 buts dans la musette. Et lui n’a pas Shakira pour se consoler. Remplaçant : Hummels (Allemagne). Lire la suite

Les pires joueurs de Ligue 1 2013-2014

La saison 2013-2014 de Ligue 1, c’est fini ! On a parlé des meilleurs joueurs de Ligue 1 sans le PSG (rien de personnel, c’est juste que ça permet de mettre en lumière d’autres clubs). Mais s’il est essentiel de mettre en avant les meilleurs, n’oublions pas les plus nuls, ceux qui nous ont horrifiés ou fait rire durant toute l’année. Le Yaourt du Sport, après moult hésitations, vous livre la pire équipe type de Ligue 1 2013-2014. Petite remarque : cette tactique en 3-5-2 ne serait peut-être pas idéale en pratique. Mais elle m’arrangeait. Et puisque ces joueurs sont les pires, il faut bien qu’ils soient coachés par un entraîneur en mousse ! Et entendons-nous bien : ce jugement est parfaitement subjectif et les joueurs présents dans ce onze de plomb ne sont pas nécessairement mauvais dans l’absolu. On a simplement jugé que sous certains aspects, ils n’avaient pas répondu aux attentes. Voilà, trêve de politiquement correct, place aux chèvres.

Les 11 pires joueurs de Ligue 1 2013-2014

Le onze de plomb de Ligue 1 2013-2014

Novaes (Valenciennes) : Belle prouesse pour le gardien brésilien qui figurait déjà dans le onze des pires joueurs de Ligue 1 2012-2013, et qui y est toujours après un changement de club ! Il était cette année en concurrence avec son coéquipier Penneteau, mais au moins, quand il n’y avait que ce dernier, Valenciennes réussissait à se maintenir…

Abidal (Monaco) : Il arrivait avec le statut d’indiscutable. Il va finir la saison en regardant la Coupe du monde à la télé. Ranieri et Deschamps ont fini par s’apercevoir que ce n’était plus possible… L’ancien Barcelonais a été titulaire 23 fois lors des 24 premières journées. Sur les 14 dernières, 3 fois. CQFD.

Congré (Montpellier) : Il est le deuxième joueur à garder sa place dans le onze de plomb de Ligue 1, bravo Daniel ! En fait, il n’est pas toujours mauvais, mais quand il joue avec ses pieds, c’est la cata. Pompon sur le gâteau : 3 cartons rouges reçus, un record. Lire la suite