France – Biélorussie (2-1) : les notes des Bleus

Enfin ! Cette interminable campagne de qualifications de l’équipe de France pour la Coupe du monde 2018 prenait fin ce mardi 10 octobre, avec la réception de la redoutable Biélorussie au Stade de France. C’est tout du moins ce que l’on espérait. L’équation était simple : il fallait faire mieux que la Suède aux Pays-Bas pour s’éviter un barrage, toujours cocasse pour les Bleus. L’idée était donc de battre la Biélorussie, dont le meilleur joueur est le « gardien en bois » de Nancy. Et contre toute attente, la France a réussi à s’imposer 2-1 ! Nous sommes donc qualifiés pour le Mondial en Russie, merci, de rien, au revoir messieurs-dames. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Biélorussie (2-1) !

France - Biélorussie (2-1) : Les notes des Bleus

France – Biélorussie (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : Hugo Tout Seul, Hugo Posay, Hugo InShape… Les chaînes Youtube résument parfaitement la campagne de qualifications de notre capitaine. Ouais, je suis assez bon en youtubers…

Digne (4) : Après un bon match contre la Bulgarie, on s’est dit qu’il avait mérité une deuxième titularisation pour prouver que sa note n’était pas usurpée. Bon… Difficile de gagner deux fois de suite au Loto. En même temps, vous connaissez son suppléant ? Si je vous dis : Amavi ? Amavi, Amavi… L’occasion de rendre hommage à Jean Rochefort.

Umtiti (5) : Forcément, quand tu joues face à une équipe biélorusse qui avait moins marqué durant ces qualifications que le Luxembourg, pas facile de mettre une note à un défenseur. Du coup, on est plus attentifs à ses relances. Et là, avec Umtiti, c’est du velours. Mais du velours côtelé, désagréable au toucher. Ah là là, ma chérie, ça va pas du tout !!

Varane (6) : Pareil qu’Umtiti, mais avec de la soie de Chine, plus douce, plus délicate. Bon, ça n’empêche pas de se faire devancer par un plombiélorusse apparemment (45e)…

Sidibé (5) : 14e sélection pour Sidibé, on commence à avoir fait le tour, non ? Vivement qu’arrive en Bleu son remplaçant à Monaco : Almamy Touré. Ça fera Almamy Blue. ALMAMY MAMY ! (marche encore mieux s’il signe à Chelsea)

Matuidi (6,5) : Alors les enfants, vous êtes contents de retrouver Matuidi titulaire ??? Non. Il n’empêche qu’il nous a bien tiré le cul des ronces contre la Bulgarie et ce soir, il a encore été décisif (27e) ! #Matuidi2024

Tolisso (6) : On lui met une note correcte, mais on ne vous cache pas qu’on est inquiets. Il était titulaire au Bayern sous Carlo, mais avec le changement d’entraîneur et l’arrivée d’Heynckes, cela reste à voir sous Jupp… Défi. (1 point pour toi si tu trouves le chanteur)

Lemar (6,5) : Lors du dernier rassemblement, sa note avait oscillé entre 4 et 9,5. De quel côté allait-il pencher ? Bon Dieu, que de suspense, on croirait le trailer d’un film d’Eric et Quentin… Remplacé par Payet (83e), qui était parmi les 30 nommés du Ballon d’or l’an dernier, alors qu’aujourd’hui, il n’est même pas parmi les 30 meilleurs joueurs de Ligue 1.

Griezmann (7) : Jeune, talentueux, en pleine ascension… Il était notre Alex Hunter à nous. Il se transforme de plus en plus en notre Gareth Walker. Les vrais savent. Enfin, « les vrais »… Les vrais qui glandent 4h par jour sur FIFA. Bref, tel son avatar virtuel, il a fait preuve d’insolence en marquant sur son 3e ballon touché… à la 27e minute et en ajoutant une passe décisive (33e). Remplacé par Sissoko (78e), pour apporter plus de douceur au jeu français.

Coman (6) : Ouragan. Bon, d’accord, pour un mec avec des origines guadeloupéennes, c’est peut-être pas le meilleur jeu de mots… Sinon, toujours en délicatesse avec la justice pour violences conjugales. C’est sa femme qui m’a mis au parfum. Vous l’avez ? Elle se prénomme Sephora. C’est pour ça que c’est marrant. Ben rigolez. Remplacé par Mbappé (62e), plus jeune nommé de l’histoire du Ballon d’or et plus jeune simulateur de l’histoire de l’équipe de France (77e).

Giroud (7) : Vous connaissez la différence entre Giroud et un plot ? Non ? Faudrait demander à Deschamps alors, il a l’air de savoir, lui. Mais j’ai peut-être un début d’explication : un plot n’aurait pas mis un aussi beau but du tibia en se viandant (33e).

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

10 réflexions au sujet de « France – Biélorussie (2-1) : les notes des Bleus »

  1. C’est clair que Mbappé avait piscine aujourd’hui !
    Quant à Tolisso … je commence à regretter Pogba.

    Me suis bien fait suer. Contre le 77ème au classement FIFA, à la maison.
    Pas de quoi se la mettre en trompette.

  2. 2 eme purge en 3 jours, pas folichon comme match.
    Giroud est incontestable à son poste, même si son but est affreux, comme le match..
    Digne c est toujours mieux que kurzawa

    Ps : Souchon pour le chanteur

  3. AFFLELOU, tu connais ? en plus la deuxième paire est gratuite ! Parce que je n’ai pas l’impression que tu ais bien vu le match ….
    je déconne, avec les notes que tu as donné, je reconnais bien là ton humour.
    c’est vrai qu’il y a eu de belles choses. Matuidi a fait une passe décisive . même si à part ça il a surtout cherché des trèfles à 4 feuilles et il a certainement dû en trouver si on en juge par le résultat…
    bravo à griezman , qui sur son but n’a pas cherché à finasser et à tapé dans le ballon sans chercher à le placer, la preuve que ça peut marcher puisqu’il a trouvé le petit trou entre le pattes du gardien
    et que dire de celui de Giroud ! au bowling quand on tape dans toutes les quilles avant que ça passe la ligne, on appelle ça un Strike
    Moi ma télé déconnais, car très souvent quand les français avaient le ballon, l’image se mettait au ralenti . à moins qu’effectivement les accélérations aient été assez rare …
    En tout cas merci aux biélos, qui on fait semblant de se créer des occasions chaque fois qu’ils arrivaient dans nos 20 mètres, c’était bon pour le suspens.
    par contre, carton rouge aux hollandais qui nous l’ont gâché !
    certaines mauvaises langues racontent que le responsable de l’intendance de l’équipe de France est déjà en train de regarder les tarifs des billets d’avion pour le jour qui suit la fin des matchs de poules. ce serait une erreur, car ce n’est pas toujours en s’y prenant tôt qu’on a les meilleurs tarifs et puis ce serait oublier que Lourdes est en France, alors en versant quelques gouttes d’eau de la grotte sur la pelouse, comme on l’a fait pendant les matchs de qualif, on peut continuer à croire au miracle.
    en résumé, les Français ne m’ont encore pas totalement convaincu ce soir …

    • Ils ont pas dû convaincre grand monde, mais ils ont assuré l’essentiel. Il reste 8 mois pour convaincre à présent !

      • nos joueurs qui ont des qualités , espérons que le délai de 8 mois permettra de régler ce problème de performances en dents de scie
        les jeunes attaquants vont avoir une saison pour acquérir de l’expérience et se montrer plus efficace. je mets un point d’interrogation sur Giroud. s’il n’est pas titulaire dans son club, il risque d’avoir du mal face aux grosses défenses.
        on n’a pas vraiment trouvé une cohésion défensive satisfaisante. à chaque match, il y a trop de situations périlleuses. même face à des équipes modeste.
        ça fait quand même pas mal de petite choses à corriger, mais comme tu le dit ne noircissons pas d’avance le tableau. le temps devrait jouer en notre faveur .
        et puis pour ceux que les bleus énerveront il y a toujours la possibilité de zapper sur nombreuses émissions culturelle que nous propose la TV …

  4. C’eût été un strike si Giroud avait fait tombé les 3 ou 4 joueurs accrochés à son short. Pour moi, Matuidi, les pieds carrés, et Giroud le plot restent indispensables : ils compensent largement leurs « lacunes techniques » par une combativité de bon aloi. Raison pour laquelle il a dépassé son Rival du Real au nombre de buts marqués, avec moins de match. Comme quoi, les doubles contacts, ça fait pas tout.

    De mon point de vue, le souci c’est qu’avec le matos dont dispose Deschamp, on en voudrait un peu plus. Maintenant, y avait pas mal de blessés, d’absents et de joueurs sur une jambe (Kos, Mendy, Kanté, Dembélé, Lemar …)
    Et puis, à ses débuts, à Monaco Deschamps proposait un jeu sacrément sympa.
    Bref on peut espérer que dans 6 mois …

    Je me souviens de la fois où certains avaient dit : « On est qualifié mais si c’est pour aller se faire ridiculiser en phase finale, c’est pas forcément une bonne chose » (comme on ne prête qu’aux riches, je suppose que c’était le fiancé d’Estelles qu’était aux manettes !)

    Ici, ça reste prometteur. C’est déjà pas mal.

    • D’accord sur Giroud : c’est le seul profil de ce type dont on dispose, dont je vois pas comment s’en passer. Matuidi, on peut déjà davantage le remplacer, avec Kanté et Pogba, ou Tolisso, mais il répond souvent présent en Bleu.
      Après, il faut effectivement pas tout voir en noir : sur les 3 derniers matchs, on n’a pas été très performants, mais il ne faut pas oublier qu’on a su l’être sur plusieurs matchs depuis un an, comme face au Pays-Bas. Il faut « juste » trouver la bonne formule, et le compte à rebours est lancé.

  5. Ping : France - Pays de Galles (2-0) : les notes des Bleus | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *