Allemagne – France (0-2) : les notes des Bleus

Ce jeudi 7 juillet 2016, au Stade Orange-Matmut-Cochonou Vélodrome, c’était le rendez-vous qu’on attendait tous depuis le début de l’Euro. La France retrouvait l’Allemagne pour une demi-finale de l’Euro 2016, qui s’annonçait épique. Et si le match a été si épique, la rédaction de cet article l’aura également été, dans la mesure où j’ai pu regarder le match sur une télé tellement vieille que j’ai parfois eu l’impression de voir le France – Allemagne de 1982. Bref, nous avons assisté à une rencontre historique avec la qualification de l’équipe de France pour la finale de l’Euro, avec cette victoire 2-0, notamment sur un super but de Giresse ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cet Allemagne – France (0-2) !

Allemagne - France (0-2) : les notes des Bleus

Allemagne – France (0-2) : les notes des Bleus

Lloris (8) : Une « OH OUI GREG IL LA SORT » (13e) et une autre (90+2e) ! Un collègue m’a dit qu’il attendait toujours un exploit de notre gardien. Et arriver en demi-finale de l’Euro avec plus de buts pris que d’arrêts effectués, c’est pas un exploit ? Ça mérite une bonne note en tout cas.

Evra (6) : Quand on parle à un joueur de l’équipe de France, il évoque toujours le rôle joué par « Tonton Pat » dans le vestiaire. « Et sur le terrain, vous le trouvez comment ? – … Je vous ai dit qu’il mettait l’ambiance ? » On est sévères : c’est lui qui est au duel avec Schweinsteiger, qui fait main, qui provoque un penalty, qui donne l’ouverture du score (45+1e)… Une grande influence.

Umtiti (7) : Forcément, face à l’Allemagne, notre apprenti taulier a un peu souffert… Mais il a donné plusieurs bons ballons. Il est un peu gonflé : ils sont pas à lui, les ballons (qui, eux aussi, sont gonflés).

Koscielny (7) : L’opposition était beaucoup plus difficile ce soir et il avait reçu des conseils de son coéquipier Metesacker… Mais il a eu l’intelligence de ne pas les écouter, bravo Laurent !

Sagna (6,5) : Sagna à droite, pour faire face aux Allemands. Aussi efficace que la ligne Maginot, se disait-on. Sauf que lui a vraiment arrêté les attaques allemandes.

Matuidi (6) : Apparemment, Unai Emery, le nouvel entraîneur du PSG, ne compterait pas sur lui pour la saison prochaine. Si l’entraîneur regarde les notes du Yaourt du Sport (ce dont on ne doute pas), il changera sans doute d’avis.

Pogba (6) : Pas catastrophique en première mi-temps, mais vu son potentiel, on en attend davantage. Comme dab (« dab », « d’hab », t’as compris ?). Heureusement, il a été énorme sur le deuxième but de Griezmann (72e) !

Payet (3) : Quand il s’agit de sauver la patrie face aux Roumains et aux Albanais, y a du monde ! Mais il est où, le protégé de Pierre Ménès, quand il faut mettre un triplé au meilleur gardien du monde ? Remplacé par Kanté (71e), qui a pris un carton jaune rapidement (71e), en espérant être suspendu pour la finale. Raté.

Griezmann (10) : 10, 10, 10, 10, 10 ! Limonette, limonette !!! Remplacé par Cabaye (90+1e), qui a fait une belle ovation à Griezmann.

Sissoko (7) : Une demi-finale France-Allemagne, on l’avait prédit. Par contre, qui aurait misé sur une titularisation de Sissoko ? Et le pire, c’est qu’il est loin d’obtenir la plus mauvaise note, en étant impeccable défensivement…

Giroud (5) : On l’a vu en fin de première mi-temps, Olivier Giroud vend une superbe caravane tout confort, qu’il a bien traînée sur la pelouse (42e). Remplacé par Gignac (77e), qui a repris la caravane de Giroud.

Vous préférez le Portugal de 2016 ou la Grèce de 2004 ? Répondez en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport ! Et consultez nos prophéties !

B.

12 réflexions au sujet de « Allemagne – France (0-2) : les notes des Bleus »

  1. OK … pas de souci avec les notes … faudrait juste voir l’arbitrage !
    Suis pas français et pas footeux … dans mon sport (où j’étais pas une brêle) un arbitrage aussi merdique, ça n’existe pas.
    Joué en Allemagne, le péno n’est jamais sifflé.

    Ai discuté avec un portugais … ils partent de loin (pas un match convaincant) mais de toute façon, avec un arbitrage pareil, ils partent avec 2 buts de retard.

    Sport de m…

    « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».
    Et ça c’est un Français qui l’a dit !

    Et une France qui danse dans ces conditions me fait de la peine.

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord : pour moi, le penalty est bien réel, un peu comme le penalty provoqué par Boateng contre l’Italie. Schweinsteiger saute maladroitement les bras en avant vers la balle, il s’exposait à une sanction, qui est arrivée logiquement, et au plus mauvais moment pour l’Allemagne.
      C’est chanceux pour la France, mais ce n’est pas immérité.

  2. Arbitrage de m…
    Sport de m…
    Pays de m…
    Mais qu’est-ce-que tu fais là Fernand ?
    Tu veux nous expliquer à nous pauvres andouilles ce que c’est que le radar ?

    • Ben, je donne mon avis … Tant pis si c’est pas le même que les autres.

      Ai jamais dit « pays de m… » c’est la « légende » qui le pense !
      Pas confondre.

      Moi j’aime bien la France. Je trouve juste dommage de gagner comme ça ! Maintenant, si ça vous va, pour moi c’est tout bon aussi.

  3. moi, j’ai rien contre l’arbitrage les décisions prises me semblent justifiées mais si beaucoup ont vu les français gagner, j’ai surtout vu les allemands perdre !
    à commencer par les pénos « gag » :après celui de Boateng ( à tes souhaits) celui du grimpeur de cochons ( scheinsteiger).
    Pour le reste, je cherche toujours à comprendre la méthode défensive Deschamps . laisser systématiquement 20 m d’espace sur les ailes,, il n’y a que l’équipe de France pour faire ça ! Après , bonjour la panique pour boucher les trous …Avec leur attaque habituelle, les allemands auraient plié le match à la mi-temps….
    Comme m’a dit mon copain Luigi, le rital  » en envoyant trois grosses pointures à l’hosto, on vous a filé un sacré coup de pouce. » je suis parfaitement d’accord avec lui.
    A côté de ça on doit reconnaître aux français le mérite d’avoir su profiter de ce coup de mou de la séléçao ( ah zut, je me suis trompé d’équipe ! merci de bien vouloir garder cette dernière phrase pour mon commentaire de dimanche soir …parce que moi le dimanche, j’astique mon m …)

    • La méthode défensive sur les ailes… On fait ce qu’on peut avec qu’on a ! ;) Et finalement, Evra et Sagna ont été convenables, malgré une première mi-temps très difficile pour le premier cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *