Monaco est-il mort ?

Est-ce la fin de l'AS Monaco

Durant le mercato 2014 qui vient de s’achever, les clubs français ont beaucoup moins dépensé que leurs homologues européens. La faute au fair-play financier, à la DNCG, à la crise des subprimes ou aux photos nues de Jennifer Lawrence. Pourtant, un club de Ligue 1 a été très actif : l’AS Monaco a signé deux des plus gros coups du marché, en vendant James Rodriguez et Falcao, ses deux meilleurs joueurs. Dans le même temps, l’ASM a recruté… personne, ou presque. Forcément, on s’interroge : serait-ce là le chant du cygne du club de la Principauté ? Le Yaourt du Sport a mené l’enquête et décrypte la situation monégasque. Disons-le tout net : ça sent le sapin pour l’AS Monaco.

Des dirigeants malhonnêtes… intellectuellement

Le mieux pour savoir ce qui se passe sur le Rocher, c’est encore de demander à Gad Elmaleh Vadim Vasilyev, vice-président de l’ASM. Ce dernier nie le manque d’ambition du président Rybolovlev et explique simplement que le club a des problèmes de trésorerie ! Bon déjà, on se dit « Monaco, milliardaire russe, problème d’argent »… Pas hyper convaincant, mais admettons. D’où vient cette pénurie soudaine de roubles ? Deux raisons principales expliquent cette difficulté à joindre les deux bouts. 

Premièrement, le fair-play financier. L’argument béton du moment. Comme le PSG qui s’en plaint, tout en étant le 4e club le plus dépensier du mercato (ventes comprises). Mais là, le plus étonnant, c’est que Monaco n’a encore jamais été sanctionné par le FPF. En réalité, le club joue la prudence, « suite aux sanctions prises par l’UEFA à l’encontre des autres clubs ». Mais quelles sanctions pouvait vraiment craindre l’AS Monaco ? La limitation du nombre de joueurs inscrits en Ligue des champions ? Vu l’étendue de l’effectif, ce serait étonnant. L’obligation de n’acheter qu’après avoir vendu ? Vu les arrivées, ça ne semble pas être l’idée. L’encadrement de la masse salariale ? Après s’être délestée de James et Falcao, la masse salariale doit être aussi épaisse qu’un mannequin H&M (pour un gros club européen bien sûr). Bref, cette noble prudence semble un peu excessive pour un club en construction qui n’a jamais été pointé du doigt par l’UEFA. Et puis, il suffit de regarder le PSG et Manchester City pour constater que le fair-play financier, s’il a des conséquences certaines, n’oblige pas à amputer son effectif de l’ensemble de ses membres.

Deuxième explication de la fuite dans les bourses monégasques : les 50 millions réclamés par la LFP pour compenser le manque de taxes payées par le club du président Rybolovlev (ce qui est passablement absurde, mais ce n’est pas le sujet). Admettons. Monaco a dépensé 21 M€ (si on compte Abdennour) et a récolté environ 97 M€. Si on ajoute les 50 M€ à débourser, il reste donc une balance positive de 26 M€, sans qu’aucun actionnaire ne mette la main à la poche (et sans compter les autres revenus). Pour un club qui veut devenir un potentiel vainqueur de Ligue des champions d’ici quelques années, il reste quand même une certaine marge de manœuvre, non ?

Les vraies raisons du désengagement de Rybolovlev

Tout d’abord, précisons que nous ne relaierons pas ici les rumeurs de blanchiment d’argent, de trafic de drogue, ou de recel de photos nues. Je ne connais pas suffisamment le milliardaire russe pour pouvoir le juger. En plus, j’adore Depardieu.

Première hypothèse : avec le transfert de James, Rybolovlev a changé d’état d’esprit. Venu s’acheter un jouet performant en Ligue des champions, quitte à ce que ce soit un puits sans fond, il se serait finalement aperçu qu’un club peut rapporter de l’argent. C’est rare, mais ça arrive, à Arsenal par exemple. Avec son esprit parieur, il miserait donc désormais sur des jeunes talents, en espérant les revendre une fortune quelques années plus tard. Ce qui expliquerait les arrivées de Bakayoko, Wallace ou Bernardo Silva, qui ont plutôt l’âge pour jouer en cadets, ou à Lyon. Ce n’était pas prévu au départ, mais il espérerait désormais récupérer de l’argent de son investissement, à la manière d’un actionnaire dans une entreprise.

Deuxième facteur, peut-être cause du précédent : Rybolovlev n’a plus d’argent. Enfin, plus d’argent, on s’entend hein, il devrait pouvoir manger tous les mois. Mais seulement des pâtes. Au caviar. Le fait est que, vous l’avez peut-être entendu, le milliardaire russe a été délesté de quelques milliards à cause de son divorce. Et même quand on a besoin de deux mains pour compter ses milliards, perdre presque la moitié de sa fortune, ça rend un peu mélancolique. Et du coup, on a moins le cœur à jouer aux albums Panini en grandeur nature…

Bref, à moins de récupérer une partie de sa fortune (à part en se mariant avec Oprah Winfrey, je vois pas), le président russe ne sera vraisemblablement plus très enclin à investir de nouveau massivement. Pas de quoi réjouir les supporters de l’ASM qui se saignent pour se rendre en Lamborghini à tous les matchs au stade Louis II. Sans parler du prix de l’essence et du chauffeur.

Fin du suspense en Ligue 1 ?

Si Monaco n’a plus autant de liquidités, qui pourra contester l’hégémonie du PSG en France ? Qui pourra représenter fièrement (donc pas en prenant 6 branlées en 6 matchs en Ligue des champions par exemple) la Ligue 1 en Europe ? Marseille, Lille, Bordeaux, Lyon, Saint-Étienne ? Ça semble compliqué… D’autant que ces clubs-là aussi connaissent des problèmes d’argent et ne peuvent pas tellement dépenser non plus. Et, on l’a vu en Ligue Europa, avec la qualification d’Astra Giurgiu et celle qu’a failli décrocher Karabükspor, c’est bien l’argent qui fait tout dans le football…

Vous êtes supporter monégasque et vous êtes déçu du faible recrutement de votre club ? Venez en parler et faites-nous un don, en commentaires ou sur Facebook et Twitter !

B.

5 réflexions sur « Monaco est-il mort ? »

  1. Bon, j’ai du mal à suivre ton feuilleton érotico-politico-bancaire mais on va pas tergiverser 107 ans: faut que je fasse un chèque de combien, pour pas qu’Albert et Charlène dépriment?
    A moins bien sûr qu’ils rachètent Ruffier à Saint Étienne, parce que lui au moins, il assure le spectacle. Il arrête les pénalties, il marque des buts et nous les supporters c’est ça qu’on veut !

    • Mon cher Denis, Ruffier est bien trop vieux et bien trop connu pour être acheté par Monaco en ce moment ! ;) Regarde plus attentivement en deuxième division portugaise, tu as plus de chance.
      Quant au chèque à faire, je crois qu’il est d’un peu plus de 3 milliards d’euros. Mais ne t’en fais pas, je crois que c’est payable en 3 fois.

  2. Ping : Les notes des joueurs de l’équipe de France pour France – Espagne (1-0) | Le Yaourt du Sport

  3. Ping : Les transferts les plus ratés de la saison 2014-2015 | Le Yaourt du Sport

  4. Ping : La Ligue des Champions pour les nuls et les nulles | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.