Equateur – France : les notes des Bleus

Une première page se tourne dans cette Coupe du monde : c’est la fin du premier tour. Ça passe trop vite. Toutes les grandes nations européennes ont déjà pris la porte… Toutes ? Non ! Une nation peuplée d’irréductibles Gaulois tient tête aux Sud-américains ! Et nos Bleus disputaient ce soir leur dernier match de la phase de poules contre l’Équateur, pour asseoir leur première place du groupe E. Moins concernés, ils obtiennent tout de même un match nul 0-0 suffisant, avant d’affronter le Nigeria en huitièmes de finale ! Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cet Équateur – France ! Et n’oubliez pas que vous pouvez vérifier nos « on vous l’avait dit », annoncés après les premiers matchs !

Équateur - France : Les notes des Bleus !

Équateur – France : Les notes des Bleus !

Lloris (6) : Il a sauvé la maison bleue (63e, 82e), adossé à sa ligne, il dégage du pied, il ne frappe pas, ceux qui vivent là, ont jeté la clef.

Digne (5) : Il a sournoisement fait expulser Valencia en mettant son foie en opposition du genou de l’Équatorien. A part ça, il a manqué de « sel », et pourtant, on n’est pas à cheval sur la technique d’ordinaire.

Sakho (6) : mençait bien, la fin est moins brillante. Mais quelle marmule ! Mais il fait le ménage. Remplacé par Varane (61e), qui n’a été d’aucune utilité quand il y avait le feu dans la surface française en fin de match. Pas rassurant.

Koscielny (6,5) : Son duel face à Arroyo est un modèle du genre (80e). Rien que pour ça, il mérite la meilleure note des défenseurs. Il est puissant, athlétique, peu précis. Il n’a pas eu besoin d’être précis.

Sagna (5) : Il est là Sagna ! Bon centre à la 26e, sans doute son seul de la compétition. Il aurait pu plus se dépouiller pour espérer contrarier la hiérarchie !

Schneiderlin (4) : Pinpin. Il a beaucoup de circonstances atténuantes, admettons. Mais les faits sont là : il est moins offensif que Cabaye, moins bon dans la relance, moins hargneux dans la récup. Reconnaissons qu’il a tenté de défendre, mais bon, le peuple attendait plus.

Matuidi (6,5) : M’a déçu les 30 premières secondes, où il a touché très peu de ballons. Ensuite, il a effectué un pressing assez constant et a tenté d’apporter le surnombre devant. Par contre, Blaise, si tu veux tirer, il va falloir apprendre. Remplacé par Giroud (66e), qui a mis plein de petits coups de salopes à son adversaire qui lui faisait des câlins. Sans conséquence.

Pogba (5) : Le fait d’être sous le coup d’une suspension l’a sans doute inhibé, tant il a manqué de mordant dans son pressing. Il devrait prendre exemple sur Suarez. En plus, il rate une grosse occasion, tout seul, envoyant sa tête à côté (73e)

Griezmann (5) : Mi grizzly, mi homme, et re mi grizzly derrière. Pas énormément en vue sauf sur sa reprise qui heurte le poteau après le gardien (47e). Surtout, il tire beaucoup moins bien les coups de pied arrêtés que Valbuena… Il est sorti, faisant grise mine, remplacé par Rémy (78e), qui a tout de suite failli sortir avec la balle (79e). Mais elle lui a mis un râteau.

Sissoko (6) : Moins fort que Septsoko. Assez solide, avec quelques bonnes actions (15e, 89e), mais sans réussite et par intermittence.

Benzema (5,5) : Beaucoup d’activité, de bonnes passes, mais trop peu de réalisme (26e, 43e, 59e, 64e, 78e). Qui peut mettre 9,5 à un joueur présentant de telles faiblesses ?

Prêts pour les huitièmes ? Où va-t-on s’arrêter ? Répondez-nous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

La rédac’ Yaourt du Sport

7 réflexions sur « Equateur – France : les notes des Bleus »

  1. Chère rédaction du yaourt du sport,

    Merci encore pour cet article, qui me fai regretter que vos effectifs ne soient pas plus importants. J’aimerais bien que vous nous pondiez des articles pour tous les matchs :)

  2. Oups j’ai oublié de compléter.

    J’ai trouvé sissoko plutôt bon, avec les trois ou quatre occasions où il a pris de vitesse le lambin qu’il avait pour vis-à-vis. Et je ne comprends pas l’obstination de passer par la gauche en fin de match :(

    Vous qui êtes dans les petits papiers de DD, pourquoi ne pas avoir fait rentrer valbuena à la 60ème ?

    • A priori, il n’y avait pas de nécessité de faire entrer Valbuena puisque la 1ère place du groupe était quasi acquise. Ça aurait même été l’occasion de donner quelques minutes de Coupe du monde à Mangala ou Cabella…
      Merci de ton mot, nous aussi, on aimerait pouvoir écrire encore plus ! ;)

  3. Tiens, le vrai Moody’s des notations est de retour. Tant mieux. Bravo pour le Yaourt.

    Cette fois les notes sont paradoxalement excellentes, compte-tenu du niveau d’exigence ou de l’ enjeu réel
    Les joueurs devaient être simplement moyen dans ce match. On n´avait pas à en demander plus… et ils ont pointé.

    La meilleure note c’ est pour DD: un bon 8. Le long match de 14 mi-temps (+prolong) qu’ est un mondial est bien géré. Il fallait faire tourner, jauger les réservistes, éviter les blessures et ne pas prendre de cartons. Alors si en plus on demandait des buts…alors-la…

    Oh! au fond, je très suis optimiste…Je crois a l’après-Nigeria.

    NB. je souhaite bien du plaisir aux hollandais contre le mexique.
    Je vois jouer les mexicains chaque week-end et je constate que plusieurs d´entre-eux ont une très très large marge de progression (Peralta,Chicharo, Giovanni et Layun tournent à peine à leur 20% de « rendement »). Ils pourraient se transformer en meute sauvage dimanche prochain… Et il faut compter aussi les surprises infernales des climats tropicaux (çà vaut pour nos bleus également). Croyez-moi, çà peut etre tuant

    • Haha (ou plutôt AA) merci pour la comparaison avec Moody’s ! ^^
      Je crois aussi que les Bleus ont fait le boulot, mais un petit supplément de confiance n’aurait pas été de trop avant d’affronter le Nigeria…
      Intéressant d’avoir un avis sur le Mexique vu de l’intérieur ! Les Mexicains seront peut-être LA surprise en demi-finales. Étonnant quand on sait qu’ils ont dû passer par un barrage contre la Nouvelle-Zélande pour se qualifier… Ça rappelle un peu l’Uruguay 2010…

  4. Concernant Benzema j’avais mis par avance 11.5…sur 20 bien entendu. Revoir le message précédent.
    Et ça vaut pour tous : toutes les frappes étaient aimantées par le gardien Dominguez, le bonhomme au bon endroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.