France – Norvège : les notes des Bleus !

Nom d’une pipe en bois, 4-0 ! L’équipe de France commençait sa formule « entrée-plat-dessert » avant la Coupe du Monde. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entrée a été savoureuse. On a vu des joueurs impliqués, du spectacle, et des gros plans invraisemblables sur des spectateurs lambdas. Une belle soirée de football même s’il ne faut pas se le cacher, les Norvégiens ont été nuls à chier. Voici en tout cas les notes des Bleus pour ce France – Norvège !

France - Norvège : Les notes des Bleus !

France – Norvège : Les notes des Bleus !

Ruffier (6) : Il y a eu deux confrontations entre la France et la Norvège, et cette bonne vieille Ruff’ était le gardien des Bleus les deux fois. Pas mal, en deux sélections ! Mis à part ça, le gardien stéphanois a été solide, notamment sur une belle frappe d'(un suppo et) Högli. Il a prouvé à Micka Landreau qu’il resterait animateur des tournois de tennis de table. D’un autre côté, s’il fallait voter à la tête du client pour la rigolade, j’aurais déjà plus misé Landreau que Ruffier…

Debuchy (6) : Défensivement, il ne m’a pas convaincu ! Le danger norvégien est systématiquement arrivé par son côté, et il ne faut pas l’oublier, on a craint l’égalisation pendant une bonne partie de la première période. Mais offensivement, ce n’est pas la même chanson. Il a multiplié les bons centres, et les bons appels. Il s’est même fendu d’une passe décisive pour Rémy ! Un bon match de milieu droit pour le Magpie, mais rappelons-le, c’est un latéral.

Koscielny (5,5) : Il paie un peu la manque d’ambition des attaquants rouges. On ne peut pas mettre une excellente note à un joueur qui n’a rien à faire. Ceci dit, je l’ai trouvé très incisif, percutant. Ajoutons un petit poncif, « dur sur l’homme ».

Sakho (5,5) : Capitaine du PSG à 17 piges, de l’équipe de France à 24 ! Quand s’arrêtera le Titi parisien ? Peut-être dès le retour de Varane, ménagé après sa finale de Ligue des Champions samedi. Car Deschamps n’a pas toujours pas donné de hiérarchie claire pour sa charnière centrale. Ce soir, Mamad a peut-être passé une soirée trop tranquille pour marquer des points, mais qui sait…

Evra (4) : Remplacé par Digne (45e, 6), qui l’a été, lui. Un apport offensif ébouriffant, il est impliqué sur deux buts français. A 20 ans, et après les réussites mitigées de Clichy, il arrive pile à temps pour être le successeur, tant attendu, de Patou Evra.

Cabaye (5) : Frappé par un manque de justesse étonnant. Pas au niveau des frappes, parce qu’il nous a habitués à balancer 4/5 pétrons en tribune avant d’en mettre un, mais au niveau des passes, ses nombreuses imprécisions m’ont gêné. A côté de ça, il reste un fabuleux récupérateur, et il faut reconnaître qu’il a haussé son niveau de jeu après le repos. Remplacé par Cabella (80e), qui espère revenir un jour sans doute.

Pogba (7) : Quelle palette technique. Roulette, contrôles, ouvertures. Et quelle aisance. Un véritable turbo dans le jeu de l’équipe de France. Il ouvre le score d’une tête décroisée pas évidente à placer (15e), puis il enchaîne avec un coup de pétard juste à côté (19e). C’est lui qui peut nous sortir le cul des ronces en cas de pépin, croyez-moi ! Remplacé par Sissoko (45e, 5,5), que j’ai cru un peu émoussa physiquement au départ, mais ce n’était qu’une impression.

Matuidi (6) : Christian Jeanpierre ne prononce son nom que quelques fois dans le match, mais il ne faut pas s’y fier, Blaise est omniprésent au milieu. Sur chaque action française, il touche la balle au moins une fois. Un terrible point faible cependant, comme beaucoup de gauchers, il n’a qu’un pied gauche… Remplacé par Mavuba (75e), qu’on a pris plaisir à revoir en blanc.

Valbuena (9) : Impliqué sur 12 des 33 buts inscrits sous l’ère Deschamps (une statistique signée Fredo Calange). Trois passes décisives pour lui, costaud le gars ! Il fait partie du club très fermé des joueurs étincelants en sélection nationale, alors qu’ils sont plutôt moyens en club. Tellement fermé que selon notre service analyse, il est seul dedans. Remplacé juste après son troisième caviar par Grenier (69e), qui nous a gratifié de deux coups de pied arrêtés de très mauvaise facture ! Sur ce match, Grenier a été une cave.

Griezmann (6,5) : Il a parfaitement lancé l’équipe de France sur cette tête claquée sur sa ligne par Nyland (2e). Et quelle capacité de percussion ! Il forme avec Paulo Pogba un tandem de dynamiteurs que peu d’équipes auront lors de cette Coupe du monde. Malheureusement il manque encore de justesse dans le dernier geste pour espérer être titulaire. Remplacé par Rémy (65e), qui manque son premier ballon, et marque sur son deuxième (67e) en remportant un face à face plein de sérénité avec le portier scandinave. Il fait partie de ces « super-sub » qui pourront beaucoup apporter le mois prochain.

Giroud (7,5) : Il est très vite entré dans son match avec une belle tête claquée par Nyland (2e). Il a beaucoup couru et a été récompensé (51e), grâce à une belle frappe flottante après un contrôle foiré, mais c’est dedans. Mais ce but a surtout permis à Lizarazu de nous gratifier d’un « OUaAaAaAaAaAaAaaaAAAAAIIS » d’adolescent. A mon avis, ça faisait longtemps qu’il voulait nous faire entendre sa belle voix Liza. Je n’ai pas vu son deuxième but en direct (69e), parce que j’étais en train de noter celui de Rémy. Oui ça m’a gonflé.

Vous voulez nous porter en triomphe ? Ou vous battre ? Rendez-vous sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

S.

6 réflexions sur « France – Norvège : les notes des Bleus ! »

  1. Tout a fait d’accord avec toi sur la quasi totalité des notes a l’exception de celle de Debuchy et Kocielny. Très gros match du latéral aussi bien offensivement que défensivement. Ce n’est pas sa faute si les scandinaves n’ont decidé d’attaquer que a gauche durant la 1er période. très peu aider par Valbuena dans les tache défensive il ne concède qu’une occase venant de son coté bref son match vaut au moins 7. Kocielny n’as certe quasiment rien eu a faire mais l’a fait parfaitement et avec beaucoup de serénité. un 6 plus approprié. Apres c’est vraiment du chipotage! GG les bleus!!

  2. Salut Yoni.

    C’est toujours sympa de discuter des notes, alors merci pour ton commentaire !
    Je vais défendre mon petit 6 que j’ai mis à Debuchy. Si on note ses intentions il est possible de mettre plus, car il a été très remuant. Mais dans le jeu, hormis son lancement stratosphérique pour Rémy, il n’a pas été hyper décisif non plus. Ses centres étaient bons, mais pas une tête pour les reprendre donc jamais d’occaz créée sur un débordement. Certes il a parfois aspiré la défense, mais n’en a jamais profité pour renverser et jouer dans les nouveaux espaces ! Moi aussi je chipote, mais les notes sont sur 10 donc chaque point compte !

    Pour ce qui est de Koscielny, oui il a montré beaucoup de sérénité face à King et Elyounoussi. Encore heureux. Ces matchs sans opposition franche sont parfois cruels pour les défenseurs car ils ne peuvent pas se mettre en valeur, et au contraire, peuvent perdre beaucoup de points en cas d’erreur. Mais je suis d’accord avec toi, il a fait un bon match !

    A très vite sur le Yaourt !

  3. Je ne sais pas comment j’ ai mis les pieds dans ce « yahourt « mais je m’ en felicite (merci Google…pour une fois). Des notes rigoureuses qui suivent une analyse sans les complaisances si frequentes, cela ne se trouve que dans la presse britannique (et encore…celle du rugby). Bravo. Je reviendrais.

    A part ca, j’ espere que DD fera preuve de serenite et discernement pour la ligne arriere car la charniere centrale est pour le moins fremissante et instable. Et puis Evra ou Digne…Brrr….Vivement Varanne mais avec qui?

    • Merci Anais, c’est avec plaisir que nous t’accueillerons de nouveau ! ;)
      Quant à la charnière centrale, DD n’a volontairement pas été clair à ce sujet. Perso, je pense qu’il va partir sur Varane – Sakho, avec Koscielny en remplaçant de luxe en cas de contre-performance. Et à gauche, je doute qu’il ne mette pas Evra en n°1… L’avantage, c’est que c’est un sacré meneur d’hommes. ;)

  4. Après un tour d’horizon des autres sites sur les notes des français. Tes notes sont clairement les plus proches de la réalité. ( des 7 donner à Cabaye et Matuidi en pagaille alors qu’il n’ont clairement pas réalisés un grand match…. )
    Pour revenir à la charnière centrale, je reste persuadé, malgré le capitanat de Sakho, que Kocielny et Varane ( Toujours utilisé par Deschamps quand il le pouvait) feront équipe. Le brassard a été donner a Mamadou en récompense et pour ces qualités de leader au sein de l’équipe. A mon avis c’est surtout le capitaine des remplaçants. Vivement dimanche pour une autre raclée des francais et plus de certitude quant a l’équipe qui débutera le mondial!

  5. Ping : Les notes des joueurs de l’équipe de France pour France – Honduras (3-0) | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.