Top 5 des pires joueurs ayant joué pour le PSG et l’OM

Canal + ne parle que de ça dans toutes ses émissions depuis une semaine : ce soir, c’est « le clasico » (ou « classico »), terme idiot désignant la rencontre PSG – OM. Idiot premièrement parce qu’on utilise un terme espagnol pour désigner un match français. Et du coup, on ne sait même pas si on met deux « s » à cette trouvaille marketing (la logique voudrait qu’on en mette un seul, mais la logique en marketing…). Et idiot deuxièmement parce que si la rivalité a une véritable histoire en Espagne, en France, le mot est surtout une invention de Canal + apparue vers la fin des années 2000. En effet, l’opposition entre les supporters du Real et du Barça date du début de la Liga, vers la fin des années 1920. Chez nous, déjà que le PSG n’a été fondé qu’en 1970… Finalement, ce PSG – OM n’a été décisif pour l’attribution du titre que lors de quelques saisons vers la fin des années 80 et le début des années 90. Et la rivalité est en grande partie due à l’ancien Président de l’OM, Bernard Tapie, qui cherchait un club ennemi pour motiver ses troupes…

Pour autant, cette récente rivalité est le symbole d’une opposition classique en France. PSG – OM, c’est Paris contre la Province. C’est le Nord contre le Sud. Et maintenant, c’est la grande métropole blindée contre le petit club de campagne. Donc dans la bouche de tous les supporters, et même tous les joueurs, ce match est particulier parce qu’il FAUT battre l’ennemi juré. Pourtant, dans l’histoire du « clasico », certains n’ont pas hésité à franchir la ligne de front. Si vous nous suivez sur Twitter ou Facebook, vous connaissez déjà l’exemple du supporter de Marseille devenu supporter de Paris. Mais les joueurs ne sont pas en reste : des dizaines d’entre eux ont porté les deux tuniques, et pas forcément les meilleurs… Le Yaourt du Sport a établi pour vous le Top 5 des pires joueurs ayant joué pour l’OM et pour le PSG. Disons-le tout de suite : comme il s’agit des plus mauvais, il n’y aura pas Gabriel Heinze, Lorik Cana, Jérôme Leroy…

5. Frédéric Déhu

Frédéric Déhu au BarçaOn attaque fort avec Fred Déhu qui est un beau symbole des joueurs passés du PSG à l’OM. Très populaire à Paris en 2004, il le devient beaucoup moins quand il annonce son départ à Marseille, en grande partie pour des raisons financières. Mais il reste un des seuls joueurs de l’histoire à avoir été capitaine du PSG et capitaine de l’OM. Et c’est pas fini ! Le défenseur central, connu pour ses penatys ratés et son… retourné acrobatique, est également passé par le Barça ! Et oui, à une époque, au FC Barcelone, on ne recrutait pas Neymar, Fabregas, Alba, mais Déhu, Christanval, Dugarry…

4. Kaba Diawara

Kaba Diawara à ArsenalS’il n’a pas forcément marqué l’histoire du PSG ou de l’OM (ou du foot en général), Kaba Diawara affiche un beau record. En effet, il est le seul attaquant à avoir joué pour Marseille ET Paris sans avoir jamais marqué un seul but pour l’un ou l’autre ! Notons d’ailleurs qu’il a également évolué à Arsenal, qui l’avait ramené de ses courses à Bordeaux (courses – Kaba… vous saisissez ?), sans planter davantage. Sa meilleure saison ? 2002-2003, à Nice : 12 buts en 39 matchs. Grand espoir franco-guinéen.

3. Zoumana Camara

Zoumana Camara à l'Inter MilanEt oui, Zoumana « Papus » Camara, le grand pote de Zlatan, a aussi joué chez l’ennemi marseillais. S’il est aujourd’hui le dernier « historique » du PSG (il est arrivé en 5 avant Z.I), il a joué 46 matchs pour l’OM entre 2000 et 2002. Période faste où il a été appelé en équipe de France, avec laquelle il a un bilan solide : une sélection, une défaite face à l’Australie. La moindre des choses pour un joueur ayant rejoint l’Inter Milan à 19 ans. Papus, c’est un plus sur la pelouse, mais surtout en dehors. Certains entraîneurs auraient dit de lui que lorsqu’il sortait du terrain, tout le monde était soulagé.

2. Xavier Gravelaine

Xavier Gravelaine à WatfordOui, Xavier Gravelaine a joué au PSG et à l’OM, mais en même temps, pour quel club français n’a-t-il pas joué ? En effet, Gravelaine présente deux particularités. Premièrement, il est l’un des deux joueurs à être revenu à Paris, après un premier passage dans la capitale, puis un à Marseille. Deuxièmement, avant d’être impopulaire à la télé, il était impopulaire dans chacun des 16 (!) clubs dans lesquels il a joué, dont 14 (!) clubs français. Une reconversion ratée en guide touristique : il a préféré faire entraîneur, à Istres, pour un bilan de 2 victoires en 14 matchs.

1. Fabrice Fiorèse

Fabrice Fiorèse sans maillotComment ne pas finir ce Top avec Fabrice Fiorèse en numéro 1 ? Fiorèse, c’est le symbole même de ce que la rivalité Paris – Marseille peut avoir comme influence sur la carrière d’un joueur. Plutôt aimé par le public du Parc des Princes, il sera ensuite détesté à partir de l’été 2005, à l’annonce de son départ vers l’OM, puis élu Ballon de Plomb. Mais méfiants, les supporters marseillais ne le portent pas non plus dans leur coeur… Voilà donc un joueur détesté à la fois à Paris et à Marseille. Ses dernières actus ? Son rôle de Président du Saint-Tropez FC (true story) et son enlèvement à son domicile par trois agresseurs qui auraient été aiguillés par son ancien coéquipier et ami Ghislain Anselmini (true story, bis). Un joueur sans histoires.

Et vous, quels autres souvenirs vous rattachez à ce « clasico » ? Venez les partager en commentaires, sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

3 réflexions sur « Top 5 des pires joueurs ayant joué pour le PSG et l’OM »

  1. Ping : Top 5 des raisons pour lesquelles le PSG, c'est caca | Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.