France – Croatie : les notes des Bleus

ILS L’ONT FAIT, BORDEL ! LES BLEUS SONT CHAMPIONS DU MONDE ! Après ça, on peut mourir tranquille. Enfin, le plus tard possible, mais on peut. Après une demi-finale contre la Belgique marquée par le beau jeu et la noblesse d’esprit de nos amis belges, la France rencontrait la Croatie pour la finale de la Coupe du monde 2018, ce dimanche 15 juillet 2018. Avec à la clé une victoire historique de l’équipe de France 4-2, pour une rencontre et un tournoi qui resteront dans les mémoires. Merci les Bleus ! On se souviendra tous de ce qu’on faisait à ce moment-là, comme on se souvient tous de ce qu’on faisait quand Capucine a annoncé qu’elle quittait TPMP (désolé de raviver des souvenirs douloureux). Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Croatie (4-2) !

France - Croatie (4-2) : Les notes des Bleus

France – Croatie (4-2) : Les notes des Bleus

Les notes de France – Croatie

Lloris (10) : Merci Hugo, notre capitaine ! Contrôlé positif à la libelluline, il pourrait malheureusement être épinglé pour dopage… Quoi qu’il en soit, on constate déjà une hausse colossale des ventes de libellules à la plancha en France.

Hernandez (10) : Merci Lucas ! Comme nous, on a senti qu’il avait croate d’y être, à cette finale !

Umtiti (10) : Merci Sam ! Il m’entraîne au bout de la nuit ! Qui ça, qui ça ? (brrr, peut-on empêcher les gens de crier ça pendant « Les Démons de Minuit » ?) SA-MUEL UMTITI !!

Varane (10) : Merci Rapha ! Une Coupe du monde magnifique, qui pourrait faire de lui un prétendant sérieux au Ballon d’or. Il faudrait juste qu’il inscrive une cinquantaine de buts d’ici novembre.

Pavard (10) : Meeeeerci Pavaaaaaard ! Benjamiiiiiinnn Pavaaaaard ! La nouvelle coqueluche de la France ! Autrement dit, la nouvelle infection respiratoire bactérienne peu ou pas fébrile de l’arbre respiratoire supérieur de la France !

Kanté (10) : Merci N’Golo ! Ça vient de tomber : N’Golo Kanté est le dernier Avenger. Il n’a pas intégré l’équipe plus tôt parce que si ça avait été le cas, Thanos aurait été détruit immédiatement et Marvel n’aurait pas pu faire plus de 2 films.

Pogba (10) : Merci Paul ! Il s’est complètement réinventé dans cette Coupe du monde, avec un apport crucial dans la récupération et les duels de la tête. Et ce soir, il le fallait face à son adversaire, Rapasdepic, redoutable dans le jeu aérien.

Matuidi (10) : Merci Blaise ! Matuidi milieu gauche, ça doit vraiment faire plaisir aux Belges, qui doivent se régaler de son jeu léché. Amis belges, sachez qu’on vous apprécie, mais que la rage et les larmes de Courtois ou Kompany ont un goût sucré.

Griezmann (10) : Merci Antoine ! Même si offensivement, il n’a pas toujours été au niveau qu’on attendait, il est toujours capable d’impressionner en une action (genre un penalty). Deschamps l’a d’ailleurs encouragé pendant tout le match en ce sens : « Vas-y Antoine, fais ton greuh (zmann) ! »

Mbappé (10) : Merci Kylian ! Vous pensez que la mode du prénom « Kylian » allait enfin s’achever ? C’est raté les gars, on en a encore pour 20 ans ! Pressé aussi de voir des babtous (si vous me passez l’expression) porter le prénom « N’Golo ».

Giroud (10) : Merci Olivier ! Giroud au bout de mes rêves… Tout au bout de mes rêves, où le Mondial s’achève… Du but, il a fait la grève.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

8 réflexions au sujet de « France – Croatie : les notes des Bleus »

  1. Ca fait un petit moment que je n’écris plus, mais je lis toujours avec passion.
    Dès fois, c’est con de ne pas parier, je serais super riche ce soir car j’aurais eu dans l’ordre toutes tes notes, et je les avais aussi si on avait perdu !!!

    Ne change rien et continue, merci pour tes commentaires et tes notes d’un hyper pro et fin analyste, et hyper objectives… ça fait plaisir d’avoir à faire à un vrai professionnel, pas comme tous ces baveux dans les téloches… et en plus avec de la culture !!!

    Je te décerne le titre de champion du monde de la notification et ta note (c’est Jacques Martin qui me souffle) un 10 sur 10.

    Belle continuation

    Emmanuel

  2. quand on aime le foot, difficile de se régaler dans un match où on ne peut créditer le vainqueur que d’avoir fait preuve de réalisme pendant 6 minutes !
    ça c’est ce que vont dire les grincheux.
    certains ne savent pas voir le côté positif des choses. comme dit mon voisin qui n’a jamais approché un ballon à moins de 10 m mais grand spécialiste du « canapé-canette- cacahuètes » : « Ce qui se passe sur le terrain, on s’en fout ! l’important c’est cette statuette qu’on ramène à la maison.  »
    c’est un peu comme la défense en ivoire que ramène le chasseur d’éléphants. qu’importe qu’il y ait eu un massacre avant, le trophée est tellement beau !

    mais heureusement même ces esprits chagrin ont quand même réussi à se marrer un peu.
    d’abord avec les deux jolis holdups des 59 et 65eme minutes ( traduit en langage supporter , ça s’appelle réalisme)
    puis , la « Llorisade » ce pas de danse esquissé par le gardien français auquel son adversaire direct a apporté la touche finale.
    je pense que c’est l’image de ce duo qui restera en mémoire des puristes.

    après le match j’avoue que ce n’est pas « l’euphorie » ni l’œuf au riz ( j’avais fait un barbecue) qui ont dominé dans notre petit groupe mais plutôt un sentiment de gêne par rapport à tous ces pays qui nous ont montré qu’ils savent jouer mais qui n’ont pas la chance d’avoir un petit village qui s’appelle Lourdes.
    tout ça pour dire que si on ne s’en donne pas les moyens, en foot, y’a pas de miracle ….
    mais je te rassures, toutes ces mauvaises langues je les ai virées, car j’en avais marre d’avoir mal au ventre, à force de me tordre de rire avec eux.
    tu vois même quand on est de mauvais patriotes et qu’on en a rien à foutre qu’une bande de chèvres ramène une breloque , ça n’empêche pas de savoir faire la fête …

    • Un peu du mal à comprendre ces gens qui estiment qu’on a eu que de la chance et qu’on était la pire équipe depuis les huitièmes. Je pense que ces personnes confondent football et possession de balle… Bref, il n’y a pas d’obligation de se réjouir de ce titre de champions du monde ! Mais comme on dit : « si vous n’aimez pas, n’en dégoûtez pas les autres » !

  3. le style de jeu, c’est un peu comme avec les rillettes, on n’a pas forcement les mêmes valeurs….

    Les milles passes des espagnols contre les russes, dont 471 ne servent à rien, ce n’est pas plus enthousiasmant que le jeu laborieux que nous ont proposé les français tout au long de ce mondial.

    malgré tout on ne peut contester aucune de leur victoire, même si la providence les a bien servit.

    je ne sais pas si la France était la pire équipe depuis les huitièmes mais ce qui est certain c’est qu’ils n’ont pas proposé beaucoup de spectacle . Donc ce n’est pas illogique que les amateurs de beau jeu n’y aient pas trouvé leur compte
    mais si on considère que le foot n’est pas un spectacle et que la seule chose qui compte c’est le résultat, il n’y a rien à redire …
    mais je ne suis pas encore tout à fait prêt à partager cette vision des choses ….

    • Pas proposé beaucoup de spectacle… Moi je me suis bien régalé, notamment face à l’Argentine et la 2e mi-temps face à la Croatie. Mais admettons. Qui a proposé mieux ? La Croatie, qui n’arrivait plus à marquer depuis les huitièmes ? L’Angleterre ? L’Uruguay ? La Suède ? L’Espagne ? La Russie ? Peut-être la Belgique dans certains matchs, mais ils ont tout autant subi contre le Brésil ou l’Angleterre…

  4. Je suis d’accord concernant le match contre l’Argentine qui a été le seul vraiment animé et que j’ai trouvé intéressant. même si on a vu des erreurs défensives des milieux impardonnables.
    S’agissant de la finale, je l’ai regardé une deuxième fois. il m’arrive avec du recul de trouver dans un match qu’il y avait plus de choses intéressantes que je n’en avait vu la première fois.

    la seule chose qui m’a paru flagrante lors de ce re-visionnage c’est le coup de mou des croates au moment où ils ont encaissé les deux derniers buts.
    on a senti à ce moment que les 3 prolongations commençaient à peser dans les jambes et on ne peut pas reprocher aux français de ne pas avoir su en profiter. mais on était à la 60eme et jusque là ils n’avaient rien proposé ….
    Ensuite la messe était dite …les Français ont géré
    Sauf Lloris, qui a voulu s’amuser un peu.
    Ce dribble inutile, c’était une manière de chambrer, si j’en crois l’avis d’un ancien gardien.

    je ne trouve pas la victoire des français imméritée, même si le facteur chance a joué à plusieurs reprises : pas de Cavani contre l’Uruguay , un avant centre belge aux abonnés absents lors de ses deux derniers matchs.

    .je pense aussi que quand ça ne veut pas rigoler, c’est parfois assez surprenant. je pense notamment à l’Allemagne et au Brésil,( que tu ne cites pas) et qui avaient largement le potentiel pour aller au bout et qui se sont créés beaucoup plus d’occasions que toutes les autres équipes.
    je partage l’avis de beaucoup de spécialistes qui pensent que le fait que ces deux favoris se soient troués, de manière totalement incompréhensible, a totalement changé la physionomie de la compétition.
    pour en terminer, je dirai que le vainqueur ne fait pas toujours l’unanimité , mais dans les commentaires de la presse française et étrangère que j’ai pu lire, je n’en n’ai pas trouvé un seul qui a trouvé le jeu de l’équipe de France enthousiasmant. on est loin des éloges décernés à l’Allemagne il y a 4 ans …

    Pour faire taire les grincheux ,il ne reste plus aux Français qu’à montrer lors du prochain que cette victoire, n’est pas due au hasard …

    • Pour l’Allemagne, je ne suis pas d’accord. Je me suis frappé tous leurs matchs et c’était vraiment pas terrible. Collectivement devant, c’était bien loin de la France.
      En revanche, je suis d’accord pour le Brésil. Sans être toujours flamboyants, je les ai trouvés vraiment intéressants. Mais ils se sont heurtés à une équipe plus réaliste et intelligente… la Belgique. ^^
      Quant à l’Allemagne d’il y a 4 ans, on a un peu tendance à ne retenir que le 7-1. On oublie les victoires poussives en huitième, en quart et aussi en finale. Mais c’est normal : depuis les années 90, il est rare de gagner la Coupe du monde en pratiquant du football champagne.
      C’est ça : on verra à l’Euro 2020 si la France est capable de confirmer. Et si elle y arrive, on jugera que les adversaires n’étaient quand même pas top et que le jeu était encore pire qu’en 2018. Vivement 2022 qu’on puisse voir ce que cette équipe vaut vraiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.