Retraite de Thierry Henry : bon vent !

Thierry en rit

Thierry en rit

Ça y est, Thierry Henry a pris sa retraite. Si vous ne vous intéressez pas plus que ça au foot, vous devez penser que ça faisait longtemps qu’il était à la retraite, sans doute depuis 2010 et son départ pour les États-Unis. Et vous n’auriez pas tort… Mais cette fois, c’est officiel, il a annoncé sur Facebook qu’il raccrochait les crampons. Et depuis cette nouvelle, on a droit à un festival de « quel grand homme », « il n’était pas reconnu à sa juste valeur », « la France ne le méritait pas », « Thierry, fais-moi des bébés licornes »… Le Yaourt du Sport adresse une lettre ouverte à Thierry Henry pour rappeler simplement que cette icône n’a rien d’irréprochable.

Qu’attendre d’un pays auquel on a tourné le dos ?

Thierry,

Tu prends ta retraite cette semaine, c’est une page qui se tourne. Pour toi. Pour nous, cela ne fait pas une grande différence. Tu nous as quittés quand tu as quitté l’Europe et l’équipe de France en 2010. Et tu n’es jamais revenu.

La France ne t’apprécie pas à ta juste valeur ? Arrêtons un peu. Depuis mardi, tout le monde te rend hommage, t’adore, te regrette. Tous te considèrent comme l’un des plus grands. De Domenech à Thiriez, en passant par tous les médias français et la très grande majorité des twittos… Même avant ça, L’Équipe avait demandé une dernière sélection pour rendre hommage à l’un des plus grands… On pourrait donc peut-être arrêter quelques instants les trips de persécution. Et toi, en retour, quel intérêt tu leur accordes ? Parlons des supporters ingrats, mais toi, quelle gratitude affiches-tu envers des fans qui t’ont toujours porté aux nues, partout en France ? On va me dire qu’Arsenal t’a fait une statue. D’accord, mais tu as marqué l’histoire des Gunners pendant 8 ans ! Qu’as-tu fait pour nos clubs ? Un bon passage à Monaco, oui, et après ? On fait aussi une statue à Giuly, Djorkaeff, Ikpeba ?

L’histoire avec les Bleus ne s’arrête pas à la retraite internationale

Et cette équipe de France qui t’a autant apporté que tu lui as apporté, t’es-tu tourné vers elle ? Elle a clairement eu besoin de toi ces derniers temps, comme d’autres. Benzema n’aurait-il pas pu bénéficier de ton retour d’expérience ? De quelle façon as-tu cherché à faire grandir tes successeurs ? Quand as-tu été un modèle pour les jeunes ? A Knysna ?… Oui, parfois, on s’est demandé si tu n’avais pas – comme on dit dans le jargon scientifique du football – pris un bon gros boulard. Mais on espérait que ce n’était pas vrai, même si tu ne nous aidais pas beaucoup…

Il paraît qu’on a toujours préféré Zidane à toi… Il se trouve que, oui, Zidane a inscrit des buts un peu plus importants dans sa carrière. Genre buts en finale de Coupe du monde ou en finale de Ligue des champions… Désolé. Et lui a eu un Ballon d’or. Toi, tu en méritais un. Mais tu ne l’as pas eu. On peut dire que c’est pas de bol, mais l’Histoire retient les faits, pas « Machin le méritait ». Rassure-toi, Zizou a eu son lot, justifié, d’admonestations après son coup de tête fatal. Et à un moment donné, est-ce qu’on est toujours obligé de choisir ? Zidane était un des plus grands joueurs de l’histoire de l’équipe de France, Thierry Henry aussi. Ça suffit pas ?

Thierry Henry, seul contre tous

Maintenant, tu nous annonces fièrement, en anglais, que tu vas rejoindre comme consultant une chaîne… anglaise. Tu ne veux rien de la France, alors pourquoi devrait-elle insister ? On ne t’a pas demandé, comme on l’a un peu fait à Emmanuel Petit (à ton sujet d’ailleurs), ce que tu pensais des Français, ce peuple arrogant, hypocrite, détestable et qui se lave pas bien les mains. Nul doute que ton opinion doit être savoureuse… De toute façon, tu ne réponds plus aux journalistes français.

Apparemment, tu t’es définitivement braqué contre la presse française après la main contre l’Irlande, puis Knysna. La presse t’aurait maltraité et mal traité. Mais les journalistes, ce ne sont pas l’ensemble des Français, mon Titi. Et même, tous les journalistes ne se valent pas et les rejeter tous, ça s’appelle de la discrimination, mon gros minet.

Fin de l’histoire ?

Moi, je ne suis pas vraiment journaliste, mais je suis Français. Je t’ai toujours adoré, en 1998, tu étais mon joueur préféré (avec Emmanuel Petit, c’est dire l’ironie de la chose). Mais tu m’as tourné le dos, tu nous as tous tourné le dos, depuis presque 5 ans. Et, semble-t-il, sans regret. Et bien, nous non plus, nous n’aurons pas de regret. Va jouer aux consultants dans la langue de Shakespeare et de Barton, et nous n’entendrons plus parler de toi…

En réalité, tu nous manques, Titi. Ça fait trop longtemps qu’on ne s’est pas vus. Je suis sûr qu’on peut refaire un bout de chemin ensemble. On a tous nos torts. Reconnais tes maladresses et on sera prêts à te pardonner. Et toi, es-tu prêt à nous pardonner ? Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont enfoncés ? Reviens, Titi, reviens. Parce que la France, elle a besoin de toi.

Et vous, vous en avez pas marre du bal des faux culs après la retraite de Thierry Henry ? Balancez vos blagues de Titi en commentaires, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

7 réflexions sur « Retraite de Thierry Henry : bon vent ! »

  1. ben moi je suis content de savoir qu’il est toujours vivant.
    j’avais lu dans un journal mal informé, que Thierry était mort dans le naufrage du Titanic, alors qu’il partait faire une nouvelle carrière aux USA ( prononcez : you esse hé)
    ça ne me dérange pas qu’il fasse des commentaires sportifs, à condition qu’il reconnaisse que Zlatan est le plus grand joueur du monde depuis l’époque des mérovingiens …

  2. Titi TIti TITi TITI TI TI TI….. TI …. TI …. TIP TIP…….. Boum, TIP… Yaou…. TIPITIP…. TIPADABOUM…. ti ti tii TIIIIIII TIPIPIDIPI…… Chuwwwwwwwwwwwwww.. Yav a Chip TIP……

    Tipidipititipidipi…….

    Chut…..

    Bye bye
    La famille ne reçoit pas, sans fleur ni couronne.
    Les dons sont acceptés par chèque à l’ordre de : « Chipidipiti… dipi »

  3. Quand les anglo-saxons et seulement quelques mauvaises consciences françaises (Finkielkraut entre autres) l’ont assassiné pour avoir qualifié la France au mondial 2010, le grand crime qu’il avait fait là, qu’a-t-il fait ensuite ? Il est parti chez les anglo-saxons. Demain, il va causer dans le poste aux irlandais et en anglais. Va comprendre Charles !

  4. Ping : L'équipe type des joueurs dont le nom est un prénom | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.