Ligue des champions : Deutschland über alles ?

Le public impressionnant du Borussia Dortmund

La Bundesliga plus forte que la Liga ?

Après le 4-0 infligé au Barça par le Bayen, le Borussia Dortmund a écrasé le Real Madrid sur le score de 4-1. Le but inscrit par Cristiano Ronaldo en Allemagne permet toutefois aux Merengue de conserver un espoir de qualification. Une victoire 3-0 match retour suffirait. Facile, ça a déjà été fait ! La dernière remontée de ce genre en Ligue des champions était déjà l’œuvre d’une équipe espagnole, le Deportivo La Corogne qui avait éliminé en quarts le Milan AC, tenant du titre, après avoir perdu 4-1 à San Siro (4-0 au retour). C’était en 2004. Mais plus frappant encore, le Real a déjà réussi un tel exploit ! C’était hier : en 1976, le Real s’était qualifié malgré une défaite à l’aller 4-1, en s’imposant 5-1 (après prolongation) à domicile. C’était face à la terrible armada de… Derby County.

Bref, Dortmund n’est pas Derby County et le Real d’aujourd’hui pas celui de 1976. A moins d’un miracle, la finale de la Ligue des champions sera 100% allemande, ja voll ! Alors la Bundesliga est-elle le meilleur championnat d’Europe ? Deutschland über alles (« l’Allemagne au-dessus de tout ») ? Le Yaourt du Sport vous livre son opinion : le football allemand est en plein essor, mais la Liga n’est pas morte.

La Mannschaft avait montré la voie

Logo MannschaftEn fin de compte, il n’est pas si surprenant de voir le Fußball allemand au sommet de l’Europe. Ce n’est que la suite logique des performances de son équipe nationale depuis plus de 6 ans. Si on regarde les quatre grandes dernières compétitions internationales (deux Coupes du monde et deux Euro), l’Allemagne compte 3 demi-finales et une finale, n’échouant à chaque fois que sur une Espagne impériale ou sur une Italie surprenante. Sans parler de la finale en Coupe du monde 2002. Et devinez où jouent la plupart des titulaires de la Mannschaft… Bingo ! Bayern et Dortmund ! Neuer, Lahm, Badstuber, Boateng, Schweinsteiger, Kroos, Müller ou Gomez pour l’un. Hummels, Gündogan, Götze ou Reus pour l’autre. Il n’y a guère que Khedira et Özil qui eux jouent… au Real Madrid. Bref, vu l’âge de ses stars, l’équipe nationale d’Allemagne a sans doute encore de beaux jours devant elle ! Avec un titre de champion du monde en 2014 ? Probable ! Quant au Bayern, il s’annonce comme l’ogre du football européen dès la saison prochaine. Et Dortmund ? Le Borussia aura fort à faire pour confirmer, en perdant Götze et peut-être Lewandowski partants pour… le Bayern. Il faudra recruter intelligent. En commençant par recruter Julian Draxler, autre espoir du football allemand (19 ans) ?

La Liga surcotée ?

Classement UEFA des championnats européensC’est ce qu’on entend depuis deux jours : le championnat espagnol serait surévalué, ce qui expliquerait la déroute des deux géants ibériques. Et oui, quand il s’agit de jouer contre Osasuna ou Getafe (pas de polémique), il y a du monde, mais dès que l’opposition se fait plus vive, il n’y a plus personne ! Et pourtant, la Liga est toujours n°1 au classement UEFA… Comment est-ce possible ?! N’oublions pas que même s’ils se sont fait dévorer, il y a tout de même cette année deux clubs espagnols en demi-finale de Ligue des champions. Pas si mal pour un championnat en déclin. Et pas plus tard que l’an dernier, ils étaient le même nombre (les mêmes et les deux éliminés), et en Ligue Europa, ils étaient trois en demies et deux en finale ! Comme quoi, il y aurait plus que deux équipes en Espagne… Sans oublier que Malaga est passé tout près d’éliminer Dortmund en quarts cette année…

On a un peu trop tendance à stigmatiser les « petites équipes » espagnoles, ce qui permet au passage de minimiser les stats ahurissantes de Messi et Ronaldo. Mais que dire du championnat allemand ? Il n’y a pas d’équipes plus faibles ? Doit-on penser que le Bayern a lutté chaque semaine pour venir à bout d’Augsbourg ou de Greuther Fürth ? En étant sacré à 6 journées de la fin, avec 20 points d’avance, les Bavarois n’ont pas semblé éprouver les pires difficultés ! Et leur différence de buts de +75 n’a rien à envier à celle du Barça (+66)… Bref, dire qu’il y a des équipes plus faibles en Liga est une évidence et n’a rien de pertinent. De telles équipes, il y en a dans tous les championnats et ça ne veut pas dire que les champions de ces pays sont des champions au rabais. A la limite, pour comparer les championnats, ce qu’il faudrait faire justement, ce n’est pas faire s’affronter les meilleurs, mais les plus faibles. Faire une anti Ligue des champions, un trophée pour déterminer qui est le moins bon des plus mauvais. Ça permettrait d’avoir une idée sur le niveau des championnats. Et surtout, ça permettrait d’avoir des affiches aussi alléchantes que Troyes – Pescara ou Reading – Grenade. Wunderbar.

Vous pensez que c’est qui le plus fort ? Le football allemand ou le football espagnol ? L’éléphant ou l’hippopotame ? Venez nous le dire en commentaire, ou rejoignez-nous sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

1 réflexion sur « Ligue des champions : Deutschland über alles ? »

  1. Ping : La Ligue des Champions pour les nuls et les nulles | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.