Brest – PSG : Les notes du match

Le PSG jouait le titre très convoité de champion d’automne en ce premier soir d’hiver. A Brest, la moissonneuse parisienne est passée sur Francis Le Blé (3-0). Voici en exclusivité mondiale les notes attribuées par le Yaourt du Sport !

Brest - PSG : les notes

Les notes des Brestois

Thébaux (7) : Même s’il se prend trois pions, il n’aura pas démérité et aura repoussé l’échéance un certain temps. Et en a profité pour faire le spectacle sur plusieurs belles envolées (38e, 46e).

Mendy (8) : « Et Mendy. Pour Mendy. » Il obtient un bon 8 parce que lui, le spécialiste des centres, contre le centre de Jallet pour inscrire un beau CSC contre son club de toujours (92e). Et aussi parce qu’il est l’auteur d’une bonne frappe à côté. Ou était-ce un centre ? Notons qu’il a failli devoir prendre une semelle de congés forcés (23e).

I. Traoré (3) : Issamy a souffert face aux attaques parisiennes, notamment face à Zlatan, alors que c’est pas non plus le top niveau international… Remplacé par Licka (57e), qui a réalisé son rêve : prendre le ballon à Zlatan.

Kantari (5,5) : Du bon Kantari quand Paris est à l’eau (à 1min16), sous la pluie. Même si la défense brestoise a souvent pris l’eau, le capitaine breton s’est montré plutôt solide et est plusieurs fois intervenu, avec succès, en position de dernier défenseur.

Martial (3) : En grande difficulté face à Zlatan, il ne savait plus si c’était du cochon ou du lard, Martial. Et il a semblé désemparé face à une belle acrobatie du Suédois, ceinture noire de taekwendo.

Baysse (6) : Fait penser à Paul Cless. Athlétique et endurant pendant tout le match. On a eu droit à une bonne partie de Baysse.

A. Sissoko (1) : Discret jusqu’à son carton rouge, peut-être un poil sévère (34e). Apparemment, c’est de famille, puisque c’est le frère de Momo, le Parisien. Ca devait être sympa le foot entre frères…

Grougi (4) : Grougiiiiiiiiiii (à 50s), Groooouuuuuuugi. On l’a peu vu, si ce n’est sur un bon coup franc, détourné par Sirigu (80e). Et sur une frappe de 60m. Qui est passé à 60m des buts.

Chafni (5) : Peut-être un des Brestois les plus vifs ce soir. Quelques maladresses, notamment un râteau en défense qu’il foire (18e), mais il a eu le mérite de provoquer. Il a joué avec son coeur.

Ben Basat (3) : Une seule occasion conclue sur un dribble pourri. Remplacé par Dernis (82e) qui a joué avec son coeur.

Benschop (3) : L’association des Ben sur le front de l’attaque brestoise n’aura pas été très concluante. Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le Néerlandais. Remplacé par J. Ayité (71e), mayade, qui a réussi ce qu’il voulait : faire un croc-en-jambe à Zlatan (83e).

Passons aux notes des Parisiens !

Sirigu (/) : 

Maxwell (6,5) : Difficile de reconnaître le Maxwell bien pourrave d’il y a quelques temps temps. Mais Tiéné n’a pas dit son dernier mot. Si ça ne Tiéné qu’à nous… Remplacé par Papus Camara (90e), qui n’a Papus faire grand-chose.

Sakho (5) : Malchanceux sur une tête que Thiago Silva catapulte sur Thébaux. Mais soyons clairs, les défenseurs n’ont pas eu beaucoup à faire ce soir.

T. Silva (7,5) : L’assurance tous risques. Et toujours impérial de la tête, que ce soit offensivement ou sur ce sauvetage incroyable sur sa ligne !

Jallet (8) : Une passe décisive pour Ibra, et une pour Mendy, sur deux de ses innombrables centres. Comme son flanc était deserté, il en a profité pour le dominer. Bravo Christophe, un mec à l’état d’esprit irréprochable !

Matuidi (7) : Il est vif, et inépuisable. Marange doit se demander ce qu’il prend au petit déj ! Et ce soir, Blaise a encore failli marquer. La trêve devrait faire du bien à son organisme.

Motta (5) : De beurre. Pas très inquiété, il en a profité pour essayer d’apporter son soutien en attaque, sans grand succès. Et il a failli coûter un but en se déconcentrant dans sa surface (89e).

Lavezzi (5) : Il fait des efforts, mais qu’est-ce qu’il croque ! Au moins trois vendanges à son actif, alors que même Apruzesse aurait marqué !

Pastore (6) : L’Argentin se plaît bien sur son côté droit ! Le nouveau système d’Ancelotti lui convient, et il est beaucoup actif qu’il y a encore quelques matchs. Il nous a gratifié de quelques briques. Parfois cadrée, souvent non. Remplacé par Chantôme (82e), chantômatique.

Ménez (4) : Un peu éteint ce soir. Il aurait pu provoquer un penalty (21e), mais a trop peu pesé à part ça. Remplacé par Gameiro (71e), qui marque (73e). Déjà le 5e but du natif de Senlis.

Zlatan (18) : Comme son numéro. Et son nombre de buts. Il est parfois agaçant, c’est vrai, et fait peu d’efforts. Mais quelle technique ! Toujours bien placé, comme par exemple sur son but (55e). Et a un don pour se mettre en position de frappe. Bon, c’est vrai, il croque pas mal aussi.

Vivement le match retour, pour raisons pâtissières.

Le Yaourt du Sport

Si vous voulez nous complimenter, rejoignez notre facebook et notre twitter. Sinon, ne faites rien. Merci, bonnes fêtes. Grosses bises et bon vent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.