Kolo-Gate : Un amour de Kolo

En Angleterre, on aime les scandales sexuels, à tel point qu’on se demande si les mêmes choses arrivent chez nous. Rassurez-vous, c’est pareil en France mais on en parle moins. C’est vrai, à part Ribéry et Zahia, peu de scandales ont « éclaboussé » la presse hexagonale. Outre-Manche, fricoter avec une prostituée comme Rooney, ça fait petit joueur. Les vrais, ils volent la femme de leurs coéquipiers (John Terry), ou jouent à des petits jeux sado-masochistes (Max Mosley). Kolo Touré, l’Ivoirien de Manchester City, a donc décidé d’ajouter son nom au Hall of Fame des flagrants délits culottés.

C’est le Kolo-Gate (total) !

Cette histoire est particulièrement cocasse. Le Mancunien diabolique avait carrément une double identité. Celle connue du grand public, Kolo, le footballeur, mais pour sa maîtresse il était François, le vendeur de voitures. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant !

Il y a deux ans, il rencontre la jeune Kessel, top-model de 20 ans, qu’il attire grâce à sa grosse cylindrée. Ne crachons pas dans la soupe, les personnalités ont parfois des maîtresses cachées, qui s’accommodent volontiers de leur statut. Ce qui est fort avec Kolo, c’est que sa maîtresse ne savait même pas qu’il était connu ! Utilisant le pseudo de François, il a entretenu cette relation en cachant qu’il était footballeur (et qu’il gagnait 110 000 euros par semaine). Pour elle, il était un honnête concessionnaire. Inspiré par les plus grands super-héros, il trompe les passants lors des sorties en public avec un subtil déguisement : des lunettes de soleil.

Souvent, plus c’est gros plus ça marche. La preuve en est, la belle et maline Kessel ne s’est rendue compte de rien pendant ces deux années. Kolo s’est même marié avec son « officielle » en toute discrétion ! Et il maquille ses matchs de foot en déplacements professionnels. Le mec sait jouer sur les mots ! Malheureusement, la supercherie s’est arrêtée quand une amie du mannequin, prise d’un doute lors d’un dîner avec le sportif, conseille tout de même de taper « Kolo Touré » sur Google. Au début, elle n’y croit pas, mais force lui a été de constater une certaine ressemblance.

Le pauvre Kolo est démasqué. A noter tout de même ses fabuleux efforts de discrétion et ses plans plus machiavéliques les uns que les autres pour ne pas dévoiler son identité. On l’a même vu porter des cravates grotesques sur BeIN Sport ! Maintenant, on sait pourquoi.

Pour vivre heureux, vivons cachés. Kolo Touré l’a bien compris. Soyons un peu tristes pour Kessel, dont le rêve de secrétariat de la concession Aston Martin s’éloigne. Mais franchement Kolo, ne pas se faire reconnaître alors qu’on passe tous les week-ends à la télé, qu’on est consultant, et qu’on est souvent interviewé dans la presse, et tenir DEUX ANS ! Bravo.

S.

Le jeu des pronos reprend aujourd’hui ! Venez montrer votre flair en prévoyant le score de Saint-Etienne-PSG sur le facebook ou le twitter du Yaourt du Sport ! Le Yaourt d’Or est à gagner pour le score exact !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.