Top 5 : les commentateurs italiens s’emballent

Ne voyez aucune tentative de moquerie dans le Top 5 qui va suivre. Nous vouons une sorte d’admiration aux commentateurs italiens. Certains diront qu’ils sont excessifs. C’est bien pour ça qu’on les aime ! A l’heure où le sport est médiatisé à l’excès, où l’on critique la marketisation des ballons, c’est exactement ce qu’il faut pour rappeler le sport aux domaines qu’il est censé concerner : le plaisir et le spectacle. Imaginez le frisson du supporter écoutant le match de son équipe commenté par l’un de ces types ! Il n’y a qu’une chose à regretter, ne pas les avoir en France.

5 – Les commentateurs pendant Inter / Marseille :

On ouvre ce top avec une vidéo un peu chauvine. Rappel des faits : saison 2011-2012, huitième de finale de Ligue des champions. L’Olympique de Marseille a gagné 1-0 au Vélodrome face à l’Inter de Milan. Au retour, à Giuseppe Meazza, les commentateurs sont passés par tous les états, tout ça à cause d’un homme. L’homme des coupes (nationales, européennes et de cheuveux), Brandao.

4- Riise « TAAAAAAAAAAAAH TAAAAAAAAAAAAAH » :

John Arne Riise, en plus d’avoir un très joli prénom, a tout du héros de la dernière minute. Souvent posté en retrait sur les corners, muni d’un lance-roquettes dans sa jambe gauche, il est le candidat idéal au nettoyage de toile d’araignée en fin de match. Ici, le Norvégien offre la victoire à la Roma, sur la pelouse de la Juve, à la 93e minute. Je ne savais pas qu’il était bon de la tête, et ce commentateur non plus, il n’y a qu’à écouter ses cris de surprise.

3 – Tiziano Crudeli : Triplé de Pazzini :

Tiziano Crudeli est sans doute la tête de gondole de cette troupe de bruyants ! Commentateur emblématique de l’AC Milan, il a dû souffrir cet été après le départ d’Ibrahimovic et de Thiago Silva direction Paris. La défaite à domicile face à la Sampdoria (0-1) lors de la première journée de Série A n’a pas dû le rassurer. Donc, quand, lors de la deuxième journée, Giampaolo Pazzini plante un triplé face à Bologne, il est heureux. Et il en avait gros sur la patate.

2 – La mitraillette de Paolino :

Paolino est l’homologue turinois de Crudeli. Il a peut-être moins de voix (et moins de moustache), mais il a un goût de la chorégraphie qui le propulse à la seconde place de ce Top. Bravo à lui pour cette mitraillette inoubliable juste après un but d’Alessandro Matri.

1 – Tiziano Crudeli « Boa Boa Teng Teng » :

Toujours notre fabuleux Crudeli, commentateur (et supporter peut-être) du Milan. Le 23 octobre 2011, en Série A, l’AC Milan se déplace sur le terrain de Lecce. L’histoire est bien mal engagée puisqu’à la mi-temps, les Rossoneri sont menés 3-0. Kevin Prince Boateng entre à la place de Robinho. Coaching payant. Je n’aurais pas aimé l’avoir comme prof.

Bravo à Tiziano qui trust deux places de ce Top, mais c’est mérité.

S.

Le Yaourt du Sport suit sa voie (lactée) et progresse de jour en jour. Si vous souhaitez réagir à ce top, si vous connaissez d’autres commentateurs engagés, n’hésitez pas à partager sur la page facebook ou le Twitter.

Et si vous souhaitez parier sur des rencontres sportives, car c’est à la mode en ce moment, rendez-vous sur wallabet.fr et visitez, par exemple, leur page pronostic basket !

2 réflexions sur « Top 5 : les commentateurs italiens s’emballent »

  1. Ping : Valence – Lille : les notes des joueurs du LOSC ! | Le Yaourt du Sport

  2. Ping : Tiziano Crudelli s’emballe pour Balotelli ! | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.