Valence – Lille : les notes des Lillois !

Ce soir, Lille jouait son deuxième match dans cette phase de poules de Ligue des champions, après sa grosse désillusion à domicile face au BATE Borisov (qui a tout de même battu le Bayern ce soir…). Si vous n’avez pas la chance d’avoir (des amis qui ont) beINSport, vous vous demandez peut-être ce qui a pu se passer ce soir pour que Lille s’incline 2-0 face au FC Valence. Pour vous donner un aperçu du match, le Yaourt du Sport vous donne les notes des joueurs du LOSC !

Notes Valence - Lille

Landreau (4) : Il n’aura finalement pas été beaucoup sollicité. Autant, il ne peut pas faire grand-chose sur le premier but, autant je ne comprends pas trop comment il peut se faire surprendre sur le second, sorte de centre raté de Jonas (74e).

Béria (4,5) : A pas mal commencé le match en essayant d’être dangereux aux avant-postes. A part ça, on ne l’a pas beaucoup vu, mais le problème, c’est que le danger est souvent venu de son aile !

Basa (4) : Globalement pas très solide dans ce match, comme depuis le début de la saison. Et sur le premier but, il s’est curieusement arrêté devant Soldado (38e). C’est à se demander s’il n’avait pas parié sur le score à la mi-temps…

Chedjou (5) : Un peu mieux que son partenaire de la défense centrale, mais rien de fabuleux non plus. Pas très agressif non plus sur le premier but. Mais présent dans le jeu aérien. Remplacé par Digne, qui n’a rien pu faire.

Debuchy (2) : Depuis son transfert avorté vers Newcastle, on a bien du mal à reconnaître celui qui était devenu titulaire indiscutable en équipe de France. A 15 minutes de la fin du match, parmi tous les joueurs qui jouaient ce soir, c’était le seul à avoir réussi moins de 50% de ses passes. Classe. Et le pompon sur le gâteau : une expulsion à la 85e. Un match plein.

Gueye (4) : Bof. Mais je n’ai jamais été réellement convaincu en fait. Ce soir, il aura alterné quelques rares récupérations avec des relances approximatives et une agressivité de paresseux endormi. En revanche, c’est pas le dernier quand il faut dégager fort en touche !

Pedretti (3) : Tout ce qu’on n’aime pas chez Benoit Pedretti : des coups de pied arrêtés mal executés, des pertes de balle, des tacles de boucher. Et tout ça à la suite parfois.

Balmont (6,5) : Ce mec court vraiment tout le temps ! Il a dû se sentir un peu seul ce soir ! Il récupérait, il donnait des solutions, il portait le danger… Il a même dribblé ! Le LOSC a trouvé le successeur d’Eden Hazard, c’était pas la peine de chercher bien loin !

Payet (4,5) : Je suis un peu partagé. En un sens, il est vif et il provoque pas mal. Mais dans le dernier geste et les coups francs, c’est souvent n’importe quoi. Notamment avec une bonne vendange des familles à la 42e sur un bon service de Mendes.

Mendes (5,5) : Pas mal pour un novice ! Pas vraiment intimidé, il s’est pas mal mis en valeur face à la défense de Valence et a été impliqué dans les quelques rares occasions lilloises. Toutefois, un peu court physiquement. Remplacé à la 72e par Rodelin, qui s’est tout de suite mis en évidence en perdant le ballon qui entraîne le deuxième but.

Roux (3) : Pas un tir. Pas une cacahuète, rien, comme disait JPP aux Guignols. Alors éternel débat : est-ce de sa faute ou celle de ses coéquipiers qui ne l’ont pas servi ?… Difficile de trancher. Pas fameux en tout cas. Remplacé par De Melo à la 63e. Pas mieux.

Et pour vous détendre, n’oubliez pas de consulter les meilleures perles des commentateurs de foot italien !

B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.