Armstrong déchu de ses Tours de France : à qui ça profite ? Les nouveaux vainqueurs du Tour

Armstrong se porte bienFatigué des nombreuses poursuites à son encontre, Lance Armstrong a décidé d’abandonner sa lutte contre l’USADA, l’agence américaine antidopage. Conséquence directe, l’USADA a annoncé que le septuple vainqueur du Tour de France serait déchu de ses titres accumulés depuis 1998, soit notamment tous ses titres sur la Grande Boucle. Toutefois, est-ce qu’une agence antidopage peut décider de changer le palmarès d’une épreuve ? N’est-ce pas à l’UCI d’en décider ? Et si Armstrong rend ses titres, devra-t-il aussi rembourser tous les gains amassés durant ses meilleures années ? Si ce n’est pas le cas, le jeu en valait peut-être la chandelle… Mais arrêtons là ces considérations philosophiques pour nous concentrer sur la réécriture de l’histoire du Tour de France. Si Armstrong disparaît du palmarès, qui prend sa place ? Quels sont ces nouveaux vainqueurs, d’une honnêteté totale et qui auraient dû recevoir les honneurs qu’ils méritaient sans ce vilain tricheur d’Armstrong ? Le Yaourt du Sport vous donne les nouveaux podiums des Tours de France 1999 à 2005. Peut-être y avait-il plus d’un loup dans la bergerie…

Bien mal acquis ne profite jamais ?

Tour de France 1999 :

  1. Alex Zülle
  2. Fernando Escartin
  3. Laurent Dufaux

Voici un podium bien intrigant pour des non-passionnés de cyclisme. C’est pourtant bien à ça qu’aurait ressemblé le podium du Tour en 1999 sans Armstrong. Notons tout de même au passage qu’Alex Zülle et Laurent Dufaux faisaient partie, lors du Tour précédent, de l’équipe Festina. Mais oui, vous savez, la fameuse équipe Festina qui a été virée du Tour 98 pour une vaste affaire de dopage…

Tour de France 2000 :

  1. Jan Ullrich
  2. Joseba Beloki
  3. Christophe Moreau

Et voilà ! Un Français sur le podium, ça fait plaisir ! Pour l’ensemble de sa carrière, Christophe aurait bien mérité ça ! Allez, une petite devinette pour vous qui êtes peut-être calés en cyclisme : dans quelle équipe figurait Christophe Moreau sur le Tour 1998 ? Bon, je donne la réponse : il s’agissait de… Festina !

Tour de France 2001 :

  1. Jan Ullrich
  2. Joseba Beloki
  3. Andreï Kivilev

Un de plus pour Ullrich ! En outre, le déclassement d’Armstrong en 2001 permettrait de rendre un hommage posthume à Kivilev, mort sur les routes de Paris-Nice en 2003. Pour la petite anecdote, c’est son décès qui a entraîné le port obligatoire du casque dans toutes les épreuves de cyclisme sur route. Sans cynisme aucun, lui ne sera pas mort des conséquences d’un quelconque dopage.

Tour de France 2002 :

  1. Joseba Beloki
  2. Raimondas Rumsas
  3. Santiago Botero

3 podiums, mais jamais de victoire finale… Avec le déclassement d’Armstrong, Beloki décroche enfin un Tour. Bon en 2007, il n’a pas pu prendre le départ du Tour parce qu’il était impliqué dans la fameuse affaire Puerto, mais tout ça, c’est bien plus tard… Et Rumsas, comment l’oublier ? Pour mémoire, la femme du coureur lituanien avait été chopée avec une bonne quantité de produits interdits. Sans se laisser démonter, notre bon Raimondas avait soutenu mordicus que ces « médicaments » étaient destinés à sa belle-mère. Vraisemblable. Néanmoins, je ne me rappelle pas à quelle place elle avait fini sur ce Tour…

Tour de France 2003 :

  1. Jan Ullrich
  2. Alexandre Vinokourov
  3. Tyler Hamilton

Alors ce nouveau podium, il en tient une couche en matière de propreté ! Ce Tour 2003 reste, c’est peut-être pas un hasard, comme le Tour le plus spectaculaire que j’ai vu. Hamilton, ancien coéquipier d’Armstrong a été contrôlé positif en 2004 : transfusion sanguine, premier cas de l’histoire du sport. 2 ans de suspension, puis nouveau contrôle positif en 2009 qui entraîne… sa retraite, paisible. Vinokourov, contrôlé positif en 2007 : transfusion sanguine. 2 ans de suspension. Il reviendra en 2009, devenant notamment champion olympique sur route il y a quelques semaines… Et enfin Ullrich. Avec cette nouvelle victoire, ça fait 4 Tours de France ! Ce qui le situe à la cinquième place de l’histoire du Tour, avec seulement une victoire de moins que les Anquetil, Indurain, Merckx, Hinault. Quant à son passé de dopé, je n’ai pas le courage de tout vous citer… 6 mois pour amphétamines en 2002, cité dans l’affaire Puerto en 2006 et exclu du Tour… Si vous voulez tout savoir, je vous invite à aller sur sa page Wikipedia, il y a une section entière consacrée au dopage.

Tour de France 2004 :

  1. Andreas Klöden
  2. Ivan Basso
  3. Jan Ullrich

Et un nouveau podium pour Ullrich ! Quant à Klöden, pas de suspension pour dopage a priori. Bon, en 2009, un comité d’experts parle d’autotransfusions sanguines pour l’Allemand en 2006, mais il passe pour un petit joueur à côté des autres. Basso, lui, fait dans le classique : affaire Puerto, pour laquelle il a avoué son implication, et 2 ans de suspension. Aucune originalité.

Tour de France 2005 :

  1. Ivan Basso
  2. Jan Ullrich
  3. Francisco Mancebo

On finit en beauté. On a déjà parlé de Basso et Ullrich, épinglés notamment pour implication dans l’affaire Puerto. Ben Mancebo, c’est pareil : affaire Puerto. Comme Basso, il est exclu du Tour 2006 juste avant le départ et il prend sa retraite à ce moment. A 30 ans. Petit bonus sur ce podium : en 2012, pour son implication dans… l’affaire Puerto, Ullrich est déclassé de sa place sur le podium du Tour 2005 ! Donc la troisième place reviendrait à… Vinokourov !! Haha, génial ! Sachant que dans le reste du Top 10, on trouve notamment Michael Rasmussen ou encore Floyd Landis, qui se sont fait attraper par la suite… En cumulant toutes les affaires, on pourrait bien remodeler tout ça ! A ce propos, si vous voulez avoir un aperçu complet de ce que donneraient les Top 10 des Tours depuis 2001 en enlevant tous les dopés avoués ou fortement soupçonnés, je vous conseille cet article de Slate.

Au fait, si vous partagez notre avis ou si vous êtes totalement contre, ou si simplement vous vous intéressez au sport ou projetez de vous y intéresser, n’hésitez pas à rejoindre la page facebook du Yaourt du Sport. On l’a contrôlée. Et c’est positif.

B.

1 réflexion sur « Armstrong déchu de ses Tours de France : à qui ça profite ? Les nouveaux vainqueurs du Tour »

  1. Ping : Tour de France : Armstrong tricheur. Et les cyclistes tous dopés ? | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.