La non-sélection de Gourcuff : miroir aux alouettes ?

Si l’on en croit les journalistes, lors de la Coupe du monde 2010 s’opposaient deux clans. Le clan des Ribéry, Evra, Gallas, Anelka… contre le clan des Gourcuff, Toulalan, Lloris, Réveillère… Le nœud du problème se situant apparemment sur le cas Gourcuff, personnalité atypique nous disait-on.

Si on regarde la liste des sélectionnés pour l’Euro 2012, Laurent Blanc semble avoir choisi son camp. Comme Gourcuff ne s’entend pas avec le clan adverse, ni vraiment avec la génération 87 (qui constitue désormais le noyau de l’équipe !), il fallait le virer (et oui, il s’agissait de bazarder 2 joueurs, pas 6 ou 7). Si on ajoute à ça le fait que dernièrement, avec les Bleus, l’ancien Bordelais était au mieux moyen… Qu’il était également au mieux moyen avec son club, et au pire blessé… Sa non-sélection semble logique.

Finalement, la vraie question, c’est : que diable allait-il faire dans cette liste de 26 ? A quoi ça servait ? Est-ce que Blanc voulait y croire jusqu’au bout, lui donner une toute dernière chance de convaincre ? En fin de compte, ça aura surtout servi à cristalliser les critiques sur son joueur… Mais en fait, et si c’était ça l’idée ?! Est-ce que tout cette histoire autour de Gourcuff ne servirait pas d’arbre pour cacher la forêt ? Est-ce que Blanc n’a pas délibérément créé une polémique sur un seul joueur pour qu’on ne parle pas du reste ?

Par exemple, pour qu’on ne parle de joueurs sélectionnés comme Alou Diarra, clairement à côté de ses pompes depuis un moment, ou Yann Mvila, à court de forme ? Pour qu’on ne dise pas (trop) qu’à leur place, Mavuba ou Capoue auraient certainement été meilleurs ? Pour qu’on n’évoque pas les sélections d’Evra et Ribéry, alors que « le Président » avait déclaré, au début de son mandat qu’il ne voulait que des joueurs à l’état d’esprit irréprochable ?…

Selon vous, « l’affaire Gourcuff » n’est-elle finalement qu’un miroir aux alouettes ?

B.

2 réflexions au sujet de « La non-sélection de Gourcuff : miroir aux alouettes ? »

  1. Ping : France – Serbie : le débrief ! | Le Yaourt du Sport

  2. Ping : France – Serbie : le débrief ! | Le Yaourt du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.