Angleterre – France (2-0) : les notes des Bleus

C’est certain, nous avons assisté à une rencontre historique ce mardi 17 novembre 2015. Entendre tout le public anglais de Wembley chanter La Marseillaise, ça fout les poils, qu’ils soient bruns, blonds ou roux. Après ça, vous me direz, le score, la prestation des joueurs, les notes… est-ce qu’on n’en aurait pas rien à carrer ? La réponse est : oui et non. Le football dans un tel contexte, c’est dérisoire. Et en même temps, ces derniers jours, on a sans doute besoin de se changer les idées. C’est à ça que peuvent servir le sport, les blogs, les notes et les Monster Munch de Bahlsen (qui ne sont plus de Bahlsen) (si vous achetez un paquet via ce lien, on touche une petite fortune). Alors parlons foot : le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cet Angleterre – France (2-0) !

Angleterre – France (2-0) : Les notes des Bleus

Angleterre – France (2-0) : Les notes des Bleus

Lloris (4) : Pas inoubliable sur les buts anglais, mais pas vraiment coupable non plus (40e, 48e). En revanche, plusieurs relances franchement dégueu, pour ne pas dire moyennes (8e, 22e, 27e…). Peut-être le contexte a-t-il pesé sur lui. Ou alors, c’est son jeu au pied qui est nul.

Digne (3,5) : Relativement tranquille derrière (de toute façon, quand il fallait y être, il n’y était pas), il en a profité pour monter souvent. Mais rarement avec la balle.

Koscielny (3) : Quelques bonnes interventions, mais souvent fébrile et/ou passif. Sur le premier but anglais (40e), il laisse trop d’espace au prince Alli. Oui, c’est bien lui.

Varane (7) : Imperturbable.

Sagna (3,5) : A été très discret ce soir, pour honorer la mémoire des victimes.

Cabaye (4,5) : Pas compris son positionnement sur le terrain. Il était annoncé en 6. Si c’est vraiment le poste qu’il était censé occuper, c’est raté. Et ça s’est vu sur le premier but anglais (40e). Si on lui a demandé d’être plus offensif et de laisser les autres milieux se démerder derrière, alors bravo. Remplacé par Diarra (57e) : respect.

Matuidi (4) : Percutant en début de rencontre, il a semblé fatigué. « Pourquoi ne se repose-t-il pas? », me suis-je demandé. J’ai donc envoyé un snap à Deschamps, qui m’a écouté en le remplaçant à la mi-temps par Pogba (5). Paul commence sur les chapeaux de roue en dégueulant un ballon qui amène le second but anglais (48e). Mieux ensuite, mais ce serait bien de cadrer mon pote.

Schneiderlin (3) : A l’instar de Cabaye, son placement était très incertain. Tantôt numéro 8, numéro 6 ou même défenseur central, et efficace nulle part, c’est un match à oublier pour The Schneid. Remplacé par Sissoko (82e), dont on ne retiendra rien du match non plus.

Martial (5) : Il a le mérite de cadrer. Enfin, il a cadré deux frappes. Il bidouille beaucoup, mais manque d’efficacité, notamment lors d’un duel perdu face au bien nommé Butland (66e). Remplacé par Griezmann (68e). Je passe. BANQUE !

Ben Arfa (4) : « Il est facile », scandait un Christian Jeanpierre euphorique. Une fois n’est pas coutume, le mentaliste du Puy-en-Velay s’est trompé. Un bon ballon, quoiqu’un peu long, pour Cabaye à mettre à son crédit. C’est tout. Pour le moment. Remplacé à la mi-temps par Coman (5), propulsé « meilleur attaquant français de la rencontre » par Liza. C’est dire.

Gignac (2) : Remplacé par Giroud (57e). Voilà.

Quelle note vous donneriez à ces notes ? Dites-le en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

La rédac’ Yaourt du Sport

8 réflexions sur « Angleterre – France (2-0) : les notes des Bleus »

  1. comme d’habitude, soit je zappe soit je m’endors donc forcement je suis obligé d’être d’accord avec tes notes …la seule chose que j’ai retenu c’est qu’entre la 11e et la 16e minute ils méritaient tous 8. après c’est le trou noir …

  2. Vous avez vu un centre, un seul, venant de la droite ou de la gauche pour faire jouer Gignac (2) ou Giroud (voilà) ? Non, donc n’étant pas des tripoteurs de balle, ils ne pouvaient pas être mieux notés. Le problème de tous, c’est les contrôles ratés qui sont des passes à l’inverse du jeu pour l’adversaire, quand ce n’est pas le tourniquet de hand-ball qui finit en eau de boudin après avoir trop duré. Trop d’écart sur les notes entre Varane et Koscielny vu que c’est la charnière de l’euro et comme le 7 est mérité il faut remonter le 3.

    • Gignac est tout de même censé apporter autre chose qu’un campement dans la surface…
      Remonter le 3 de Koscielny, pourquoi pas, mais on ne peut pas dire qu’il ait été au top de la concentration hier soir.

  3. Rodrigo et Don Diego,

    Bien sûr que le 3 mérite le 12, mais c’est sur 129 alors joker.
    Après, si on veut vraiment être honnête avec le match, le contexte, les anglais et la pelouse il faut nous rappeler la preuve par 9
    On prend le nombre de jambes des joueurs (remplaçants compris) multipliés pas les centimètres des traces de bombe de distances des coups francs divisé par le nombre de piercing des nombrils des spectateurs… et on atteint le bon nombre à 2 512 prêt.
    Là on se dit qu »on est pas trop mauvais…
    Alors oui la note de PI14 au numéro 28 me semble juste.
    Encore merci aux Yaourts

  4. nous avons vu un non match de la part des français.Alors pourquoi avoir voulu jouer ce match ?Je peux comprendre le contexte ,mais le gars qui va bosser a l’usine et qui dit a son boss ,je n’ai pas envie de travailler ,on fait quoi?
    Il fallait faire appel aux volontaires

    • Et bien, le gars à l’usine, s’il n’a pas envie de travailler, il doit le faire quand même, non ? Du coup, c’était pareil pour les Bleus mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.