Le Bingo des commentaires de foot

Vous avez remarqué qu’on entend souvent les mêmes commentaires d’un match de foot à l’autre ? En effet, il existe plusieurs « phrases chocs » que les commentateurs réutilisent presque à chaque fois, délibérément ou non. Des phrases types comme ça, on aurait pu en trouver des dizaines, mais on vous a sélectionné la crème du yaourt. Et on en a fait un Bingo des commentaires de foot ! Alors, désormais, plutôt que de vous faire chier à somnoler devant un match que vous êtes obligé(e) de regarder alors que vous êtes en train de rater « Adam recherche Ève », amusez-vous en jouant au bingo ! Cochez chaque case dès que vous entendez la phrase associée. Et vous pouvez crier « Bingo ! » dès que vous avez réussi à cocher une ligne entière, une colonne entière ou une diagonale entière (cette dernière possibilité étant ici plus difficile). Si vous réussissez à remplir toute la grille (déjà, vous êtes probablement un menteur ou un malentendant), vous pouvez crier « A ROULETTES ! » Enfin, l’avantage avec ces phrases, c’est qu’elles peuvent aussi vous servir à passer pour un observateur avisé du foot, alors que vous pensez que Platini est un sandwich chaud… Prêts ? A vous de jouer !

Le Bingo des commentaires de foot

Quelques explications sur ces commentaires récurrents…

« On sait qu’ils sont forts / ont du mal sur coups de pied arrêtés » : Très pratique pour pouvoir dire, après un but sur corner ou coup franc : « on l’avait dit ». Et même si ça ne se produit pas, on n’a pas tort pour autant. Un bon plan.

(sur un corner) « Danger devant le but ! » : Je ne sais plus si c’est Confucius ou Christian Jeanpierre qui disait : « Un corner, forcément une occasion de marquer. » Un sage homme.

« Si elle est dedans, c’est pareil » : Je vous entends d’ici : « ouais, sauf que si elle est dedans, ça fait but. Et c’est pas pareil. » Bravo, vous avez trouvé la réplique classique à cette phrase.

« Et le BUT !… Non ! » : Arrive souvent au moment d’un sauvetage sur la ligne ou d’un hors-jeu signalé tardivement. Ou d’une touche, mais là, c’est que le commentateur n’est pas très attentif.

« On assiste à un match fermé / une rencontre tactique » : Se dit d’un match chiant à en crever, où la meilleure action est celle d’un stadier tombant de sa chaise. Voir « Ça manque un peu de folie ».

« Ça manque un peu de folie » : Peut s’employer à peu près tout le temps : jamais entendu « oh là là ! Ce match a beaucoup trop de folie ! » Mais s’emploie surtout dans les matchs chiants. Voir « Ça joue sur un faux rythme ».

« Ça joue sur un faux rythme » : Pour un match chiant. On joue souvent « un peu » sur un faux rythme. Mais il faut pas nous demander ce qu’est vraiment un « faux rythme » ou un « vrai rythme »… Voir « On assiste à un match fermé / une rencontre tactique ».

« Ils arrivent à se créer des espaces » : Ou le contraire. Si on n’arrive pas à se créer des espaces, on finit par jouer un peu sur un faux rythme dans un match fermé qui manque un peu de folie.

« Il y a la place ce soir » : Vient souvent d’un commentateur qui a pris parti pour une des deux équipes. S’entend rarement pour un match qui se joue le matin. Mais heureusement, les matchs à 8h du mat’, c’est pas tous les jours.

« Ils ont pris un coup sur la tête / un coup de massue » : Après avoir encaissé un but, « au plus mauvais moment » : alors qu’on était déjà mené, alors qu’on dominait, juste avant la mi-temps, juste après la mi-temps, juste pendant la mi-temps…

« Bon coaching / coaching payant » : Quand un entraîneur fait entrer un joueur qui se montre décisif. Dans ce cas, on s’interroge toujours : fallait-il faire jouer ce joueur dès le début ? Contre-exemple : faire entrer Bakary Koné pour l’Olympique Lyonnais.

« Ils sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions » : En général, ça veut dire que l’équipe a pris le bouillon en première mi-temps. Voir Brésil – Allemagne, Coupe du monde 2014.

« Une – deux… Une – deux – trois… » : Christian Jeanpierre, j’en peux plus de toi. Il n’y a que toi qui utilises cette expression. Qui désigne… RIEN, putain, ça existe pas !

« Ça se joue / s’est joué à rien » : Peut se dire d’un hors-jeu, signalé ou non, d’une frappe passée juste à côté / au-dessus ou d’un but à Marseille, où le ballon serait rentré « d’au moins un mètre ! »

« Il y avait peut-être mieux à faire » : Veut sans doute dire qu’un joueur a grossièrement goinfré une énorme occasion en roulant sur la balle alors qu’au moins 7 de ses coéquipiers étaient seuls dans la surface.

« Trop de pression, ça part au-dessus ! » : Les nostalgiques de PES auront reconnu un des nombreux commentaires cultes du jeu. Énigmatique, cette phrase attribue vraisemblablement la maladresse d’un joueur à son penchant pour la bière.

Jouez avec nous en commentaire, sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport ! Et proposez d’autres commentaires récurrents dans les matchs de foot !

B.

2 réflexions au sujet de « Le Bingo des commentaires de foot »

  1. je pense que Babasse ne vient pas de faire une découverte!
    Si on fouine un peu, on s’aperçoit qu’aucun domaine n’échappe à ces phrases à l’emporte pièce, la palme revenant aux hommes politique. On trouve un tableau génial sur le site « cours de langue de bois » pour composer le discours politique idéal en fonction de son auditoire. les médiums et autres voyants extra-lucides ne sont pas mal non plus dans le genre, pour que leurs prédictions se réalisent..
    il serait également intéressant de recenser les phrases des supporters « moyens » devant la télé avec leur « KRO » et leur paquet de chips ou de kakaouettes. Joueurs, arbitres, entraineurs, tout le monde passe à la moulinette et ce, avec clairvoyance et objectivité. Et ceux là, les commentaires des journaleux, ils n’en n’ont rien à foutre, sauf quand feu « T. R. » traitait l’arbitre de salop…

    • Et un Bingo des discours d’hommes politiques ou de médiums serait sans doute également savoureux. Peut-être plus que celui des « supporters moyens », qui nécessiterait vraisemblablement un filtre anti-injures. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *