France – Pays-Bas : les notes des Bleus !

Dernier test avant… les derniers tests avant la Coupe du monde, la France recevait les Pays-Bas en ce mercredi 5 mars 2014. L’occasion d’affronter l’armada Oranje et ses Van der Vaart, Robben, Bergkamp, Boëtius, Promes… De quoi relativiser la belle performance française face au vice-champion du monde en titre, mais tout de même une victoire 2-0 satisfaisante. Le Yaourt du Sport vous livre en exclusivité les notes des 11 Bleus de ce France – Pays-Bas L’homme du match ? Indice : Il est à l’aise.

Les notes des Bleus pour France - Pays-Bas (2-0)

France – Pays-Bas : Les notes des Bleus !

Lloris (6) : Il n’a pas pris de but, ce qui suffit à faire de lui un des meilleurs gardiens du monde selon Christian Jeanpierre. Donc Valdes est également un des meilleurs gardiens du monde. A noter tout de même l’arrêt qu’il faut sur une frappe de Van Persie (29e).

Evra (4,5) : S’il a réussi 100% de ses passes en première mi-temps, il a souffert face à son vis-à-vis, un joueur plein de Promes. Et il nous gratifie d’une belle vendange de la tête juste avant la mi-temps (45e). Remplacé par Digne à la mi-temps : pour sa première sélection, Lucas a su rester… serein et s’est montré… respectueux du maillot bleu.

Mangala (5,5) : Un mélange d’interventions solides et de beaux ratés, en glissant (23e) ou en prenant des risques à la relance (78e). Une deuxième mi-temps meilleure que la première. Disons qu’il se pose en candidat crédible pour le banc de touche. Et il a un fort joli prénom. Si j’adopte une licorne, je l’appellerai Eliaquim.

Varane (6,5) : Serein, solide, impeccable. Face au jumeau maléfique de Van Persie, celui qu’on avait vu à la dernière Coupe du monde, notre jeune taulier n’a pas souffert. A-t-il déjà souffert avec les Bleus ?

Debuchy (5,5) : J’aime ce genre de latéral : offensif, parfois au détriment de ses tâches défensives. Mais ce soir, c’est vrai qu’il a été trop souvent débordé (8e avec petit pont bonus, 80e, 84e) , en particulier par Jean-Paul (!) Boëtius, qui est sans doute un ami de Jean-Charles Montaignus (pour les littéraires). Remplacé par Sagna (86e), Petre de son prénom (celle-là, c’est pour les fans de cyclisme).

Cabaye (6) : A tenu son rôle de sentinelle et a bien orienté le jeu, étant notamment à l’origine du contre sur le deuxième but (41e). Un coup franc pas loin (85e). Et un carton jaune pour, passez-moi l’expression, une belle petite faute de pute (76e).

Matuidi (8,5) : Une passe décisive sur une belle ouverture (32e), un but acrobatique (!) du droit, dont il est à l’origine (41e), mais surtout un pressing constant et des récupérations innombrables ! Il aurait même pris le ballon des mains de l’arbitre à la fin du match.

Pogba (4) : Mouais. Un pressing moins appuyé que d’habitude, beaucoup moins précis que d’ordinaire… J’ai senti le Turinois moins concerné que d’habitude, à l’image de cette action où il récupère, combine avec Benzema et… glisse dans la surface (72e). Mais peut-on lui reprocher ? Remplacé par Sissoko (81e), incontournable chez Deschamps, mais personne ne sait pourquoi.

Griezmann (3) : A beaucoup changé de poste, mais le meilleur, c’est sans doute quand il était sur le banc. Il a dit qu’il pouvait jouer n’importe où, même 5e gardien. C’est peut-être là qu’on aurait dû le mettre. Bon, je suis sévère : il fait une belle remise pour Benzema (19e) et se bat pour le ballon du contre de la 41e. Mais à part ça, bien discret. A revoir quand même ? Remplacé par Rémy (78e) qui s’est mis en évidence en se roulant par terre.

Valbuena (6) : Deux bons centres, à la 19e et à la 41e pour la passe décisive. Soyons honnêtes, il n’a pas été très présent, mais il a été décisif et c’est déjà pas mal. Remplacé par le Ballon de Bronze, Ribéry (79e), qui n’a pas mérité un Ballon d’Or ce soir.

Benzema (8) : On aurait un excellent attaquant français et on nous l’aurait caché durant tout ce temps ? Une première mi-temps de grande qualité, avec une tête sauvée in extremis pour s’échauffer (19e), suivie d’un superbe enchaînement amorti poitrine – reprise pour un but hors-jeu (20e). Il ouvre ensuite le score d’une reprise parfaitement maîtrisée (32e) et lance Valbuena pour le deuxième but (41e). Plus rien en seconde période, mais peu importe, le Madrilène se rapproche du record de buts en Bleu :  plus que 32 ! Remplacé par Giroud (81e), qui n’a pas trompé sa femme pendant le match.

Et vous, quelles sont vos notes pour ce France – Pays-Bas ? Dites-le en commentaire, ou rejoignez-nous sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.