7 astuces pour obtenir un cadeau de la caravane du Tour de France

Quel plaisir de replonger la cuillère dans le pot d’encre du Yaourt. Comme si c’était une libération de retrouver un peu de temps pour écrire. Se pencher sur un épineux sujet de société et s’épancher pour aider mon prochain.

El Diablo

Le loustic le plus célèbre du Tour de France

La caravane du Tour de France fait partie de ces mythes que tout le monde connaît un peu mais personne très bien. Cette année, à l’occasion de la centième grande boucle, les caravaniers battent un record avec 13 000 kms parcourus tout compris. C’est donc en plein coeur de la caravane, dont je fais partie depuis quelques années, que je vous écris. Depuis le départ de Porto-Vecchio, des régiments de spectateurs sont massés autour des routes et on attend une dizaines de millions de fans au total. Soyons clairs, il y a quelques fans de cyclisme, mais faire le pet pendant des heures pour voir passer des bombes sur roulette passer en 2,5s, c’est parfois décevant. C’est pour cela que l’attente de la caravane publicitaire, le défilé des marques qui se déroule 1h avant le passage des coureurs, motive beaucoup plus le badaud moyen. Croyez-moi, on en voit des vertes, des pas mûres, et des beaucoup trop mûres pour l’horaire plutôt matinal de notre départ.

Alors pour tous ceux qui comptent se déplacer sur le tracé d’unes des étapes cette année, voici 7 astuces pour avoir un maximum de chances de dégoter un cadeau, utile, de la main d’une belle hôtesse caravanière.

1- Offrez une cible aux lanceurs

Alors là je vous offre LE moyen idéal pour vous démarquer. Mettez-vous à la place du lanceur ou de la lanceuse, qui danse 7h sur son véhicule et qui lance des milliers de cadeaux par jour. Brisez son train-train en présentant une cible à viser. Son ego le forcera à tenter sa chance et s’il est doué, c’est BINGO ! Quelques exemples efficaces : le parasol retourné, l’épuisette géante, ou les grands sacs. Et si vous avez un véhicule, laissez le coffre négligemment ouvert dans le sens de la marche ou la porte du camping-car ouverte. Effet garanti, vous aurez le coffre plein en fin de journée.

2- Soyez polis

Loin de moi l’idée d’éduquer le spectateur lambda, et je considère que la plupart des gens sont courtois dans la « vraie vie », mais souvent l’effet caravane transforme le plus gentil des pères de famille en véritable bête enragée, la bave aux lèvres, prêt à tuer femme et enfants pour obtenir le Saint-Graal : un masque en carton ou un porte-clé qui allume la serrure quand il fait nuit. Lorsqu’un caravanier récupère des goodies dans son véhicule pour les lancer, ce temps de recharge laisse forcément passer du public, entraînant une déception si forte que l’insulte est parfois lancée. Ça peut paraître ahurissant, mais un « merci » et un « par ici s’il-vous-plaît », ou un applaudissement fourni, vous distinguera de 95% de vos voisins. Et un caravanier heureux donne. Toujours.

3- Placez-vous dans un endroit stratégique

La caravane du Tour a un système de fonctionnement compliqué. Pour faire vite, la vitesse de passage dépend de l’allure des coureurs, et des évènements divers qui peuvent survenir à des kilomètres loin devant. Si un enfant traverse dans un village, obligeant un chauffeur à freiner sec, cela créé un accordéon de véhicules, et des écarts se creusent entre les différentes marques. Donc toute la caravane accélère pour rattraper son retard sur le timing et forcément, il y a des endroits où le cortège défile très (trop) vite. Pour pallier ce désagrément, involontaire mais pénible pour le spectateur, soyez malin. Un virage serré forcera les véhicules à ralentir, et un poste éloigné des attroupements augmentera vos chances d’être visé.

4- Déguisez-vous !

Le costume fait partie du folklore de la caravane. Vous l’aurez compris, l’idée générale est d’attirer l’attention du caravanier afin qu’il vous vise avec son précieux cadeau. Evidemment, un homme déguisé en Borat ou un groupe de Bavaroises sortiront plus facilement du lot. Soyez créatifs, une simple perruque flashy fera un effet boeuf.

5- Frétillez, dansez, dandinez, bougez !

La caravane du Tour, c’est la plus longue fête de l’année, car ça dure presque tout le mois de juillet. De toute façon, nous balançons 110 décibels dans tous les petits patelins de campagne, et si vous êtes là, vous ne pourrez y échapper. Profitez-en pour faire découvrir vos plus beaux pas de danse sur les routes. Pas la peine d’avoir suivi les cours de Kamel Ouali. Lâchez-vous, sans penser aux conséquences néfastes sur votre image auprès de vos voisins que le retour à la réalité pourrait avoir.

6- Elaborez une pancarte

C’est également un classique. Mais imaginer une famille travailler de concert pour créer une belle (ou non) pancarte en carton, c’est touchant. Et le caravanier est fatigué, donc sensible. Furthermore, on les voit de loin !

7- Mettez-vous nu(e)

A l’inverse de l’astuce numéro 4, présentez-vous à poil ! Satisfait ou remboursé.

Bonus : Ce qu’il ne FAUT PAS faire.

– Montrer son enfant en tête de gondole: Certaines personnes sur le bord de la route semblent penser que porter son gamin à bout de bras devant eux, en mode « C’EST L’HISTOIIIIIIIIIIIIIRE DE LA VIIIIIIIIIIIIIE », donne envie aux caravaniers. Non seulement c’est dangereux, mais en plus cela donne l’impression d’être pris pour un imbécile. N’oubliez-pas que c’est une caravane « publicitaire », et que même si nous adorons faire plaisir aux enfants, nous pensons que c’est encore papa qui garde le porte-monnaie.

– Cacher les précédents cadeaux que vous avez reçus : Encore une fois, ne prenez pas les gens pour des cons. Jouer la carte du « pitié, je n’ai rien reçu » ne fonctionne déjà pas. Vous n’êtes pas dans le métro parisien, et surtout vous n’avez pas BESOIN de recevoir quelque chose. Alors voir quelqu’un planquer la bonne flopée de goodies déjà reçus et prenant un air triste, ça ne donne vraiment pas envie…

– Balancez de l’eau (ou autre) sur un caravanier : Encore une fois, à froid, il est logique de penser qu’arroser un caravanier pour le tremper ne fera pas de vous la cible idéale. Mais bon, nous savons aussi que les joyeux lurons qui s’amusent à faire ça ne sont pas là pour le cadeau.

Vous savez tout, rendez-vous sur l’une des prochaines étapes du jour, pour de nouvelles farandoles de sourire !

S.

10 réflexions sur « 7 astuces pour obtenir un cadeau de la caravane du Tour de France »

  1. Moi je n’ai jamais participé à cette carvane. Mais d’après ce que je lis, on peut s’y amuser beaucoup. D’ailleurs, si on n’arrive pas à y gagner un cadeau, on peut toujours essayer une autre façon. Si vous êtes fans des bons plans, vous pouvez obtenir des produits extrèmement pas cher sur gagglon.com en achetant par groupe. Vous vous offrez ainsi un cadeau à vous-même mais dans un autre concept. En attendant, on peuet toujours essayer d’en dénicher un durant la caravane du Tour de France. ;)

  2. Allez va pour une petite pancarte ! je suis sure qu’elliot mon lutin de 6 ans va rigoler à l’idée de fabriquer une pancarte yaourt :) il se pourrait bien qu’on l ‘aperçoive sur plusieurs dates :) héhé

    • ps : on raconte , un peu comme les légendes invérifiables :) :) héhé , que la caravane ne donne pas de cadeaux ou moins, dans les premiers km du départ de l’étape , est ce vrai .?

        • Ça n’empêche pas d’être toujours d’actualité!

          Lorsque l’étape est partie, les caravaniers envoient à tout va.

          En revanche, en sortie de parking caravane, s’il n’y a pas de barrière, interdiction de distribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.