Top 5 des sportifs meurtriers

Oscar Pistorius meurtrierDepuis jeudi, l’Afrique du Sud est sous le choc. Oscar Pistorius, dit « Blade Runner » en référence aux deux lames de carbone qui forment ses prothèses de jambes, premier athlète paralympique à participer aux JO avec les valides, a été inculpé du meurtre de sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp. Le parquet a même décidé de requalifier l’affaire en « meurtre avec préméditation ». Autrement dit un assassinat, en français. L’athlète, renommé « Blade Gunner » par les médias sud-africains, aurait tiré à quatre reprises sur sa petite amie, la nuit du 14 février, l’ayant prise pour un cambrioleur, selon ce qu’il aurait déclaré quelques heures après le drame. Version qui n’a semble-t-il pas convaincu les autorités. Celui qui apparaissait dans une pub pour Nike avec le slogan « I am the bullet in the chamber » (comprenez « Je suis la balle dans le chargeur ») n’est toutefois pas le premier sportif célèbre à être impliqué dans une histoire aussi macabre. La preuve avec ce Top 5 des sportifs meurtriers, établi par le Yaourt du Sport. Le mot « Top » est sans doute quelque peu inapproprié pour une telle liste, mais n’y voyez pas chez nous une quelconque approbation de ces tragédies.

5. Ray Lewis

Ray Lewis meurtrierLe 4 février dernier, Ray Lewis a remporté le Super Bowl avec son équipe des Baltimore Ravens, concluant de la meilleure des manières, à 37 ans, sa carrière de joueur professionnel. Carrière marquée par une sombre affaire. Le 31 janvier 2000, lors d’une soirée juste après le Super Bowl, une bagarre éclate entre Lewis et ses amis et un autre groupe de personnes, à l’issue de laquelle, deux hommes, Jacinth Baker et Richard Lollar sont poignardés à mort. Lewis est rapidement soupçonné, en compagnie de deux de ses compagnons, étant donné que du sang appartenant à Baker a été retrouvé dans la limousine du footballeur… Finalement, Lewis, en échange d’un témoignage à charge contre ses deux camarades, ne sera condamné qu’à un an de mise à l’épreuve et 250 000 dollars d’amende. Et tout est bien qui finit bien (?) puisque les deux potes en question, avec qui Lewis a fait les 400 coups (de couteau bien sûr), seront acquittés quelques mois plus tard, laissant le double meurtre non élucidé.

4. Marc Cécillon

Marc Cécillon meurtrierEt on commence la (longue) liste des sportifs ayant tué leur compagne ou ex-compagne… Marc Cécillon est un ancien international français de rugby, ayant effectué l’essentiel de sa carrière au club du CS Bourgoin-Jailleu et qui a pris sa retraite en 1999 faisant alors la connaissance de ses nouveaux compagnons : dépression, alcoolisme et médicaments. Le 7 août 2004, lors d’une soirée entre amis, Chantal, son épouse, lui fait part de sa volonté de divorcer, ne supportant plus son infidélité et sa violence. Renvoyé de la fête et apparemment contrarié, le colosse (1,92m, 110kg) revient une demi-heure plus tard pour coller cinq balles à bout portant sur sa femme. Il déclarera un peu plus tard : « je n’ai pas voulu tirer sur elle ». Moyennement crédible, mais quand on sait que son taux d’alcoolémie était de 2,65g par litre de sang (ou l’inverse)… Il sera condamné en première instance à 20 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de son épouse, puis, en appel, à 14 ans de réclusion (la préméditation n’ayant cette fois pas été retenue). Il bénéficiera d’une libération conditionnelle et sortira de prison le 7 juillet 2011.

3. Jovan Belcher

Jovan Belcher meurtrierJovan Belcher était un joueur de football américain professionnel, évoluant chez les Kansas City Chiefs. Et oui, « était », lisez la suite… Le 1er décembre 2012, tôt le matin, Belcher se dispute, encore une fois, avec sa compagne Kasandra Perkins, avec qui il a une fille de quelques mois. La dispute de trop. Aux alentours de 7h du matin, le joueur prend son arme et tire – à 9 reprises ! – sur sa petite amie, devant les yeux de sa propre mère (la sienne à lui, pas à elle, l’horreur a ses limites… dans ce cas). Ensuite, Belcher se rend en voiture jusqu’au centre d’entraînement des Chiefs de Kansas City, se gare, descend, place son pistolet sur sa tempe et croise alors son manager. Il lui avoue son crime, lui demande de prendre soin de sa fille et finit par se tirer une balle dans la tête en entendant les sirènes de la police approcher. Il avait 25 ans.

2. Bruno Souza

Bruno Souza meurtrierBruno Fernandes das Dores de Souza, ou Bruno Souza, ou Bruno, ou Bru, ou Br, est un ancien footballeur brésilien, ayant fait l’essentiel de sa carrière à Flamengo au poste de gardien de but (puis au poste de police). Le 9 juin 2010, l’ancienne petite amie du joueur, Eliza Samudio, mannequin et actrice porno à ses heures, mère d’un enfant de Bruno Souza, disparaît. Le lien avec le footballeur est rapidement établi pour une raison simple : quelques mois auparavant, il l’avait frappée et avait essayé de la faire avorter de force. C’est finalement un jeune cousin du joueur qui avouera avoir participé à l’enlèvement, la séquestration et au meurtre de la jeune femme, le tout orchestré par Bruno Souza semble-t-il pour que cette histoire d’enfant caché et non reconnu ne fasse pas d’ombre à sa réputation (une vraie réussite donc). L’adolescent confirmera également la paternité du joueur et, détail sordide, il ajoutera que le corps de la mannequin pourrait avoir été découpé et en partie jeté en nourriture aux rottweilers du commanditaire. Aujourd’hui, Bruno Souza est en prison pour l’enlèvement et la séquestration d’Eliza Samudio (faits pour lesquels il a écopé de 4 ans et demi de réclusion). Et il est en attente de son procès pour assassinat, où les preuves pourraient être accablantes.

1. O.J. Simpson

OJ Simpson meurtrierO.J. Simpson (O.J. pour Orenthal James ou pour Orange Juice) est un ancien joueur professionnel de football américain (et oui, ça fait 3 sur 5) et un peu acteur de cinéma. C’est sans doute le moins marrant des Simpson. Il est surtout connu pour avoir été le protagoniste d’un des plus célèbres procès des États-Unis. Le 12 juin 1994, Nicole Brown, ex-épouse de Simpson, est chez elle, leur enfant dormant à l’étage. Elle sort de sa villa pour ouvrir le portail à son ami, Ronald Goldman, quand un homme cagoulé l’agresse et la poignarde à de multiples reprises. Goldman, qui était venu rapporter les lunettes de la jeune femme, est également agressé et tué à coups de couteau. Deux jours plus tard, Simpson assiste à l’enterrement de son ex-femme et promet de se rendre ensuite au commissariat. Mais il prend finalement la poudre d’escampette à bord de sa voiture et menace de se suicider. Après une course-poursuite épique de deux heures, il finit par être interpellé. Le procès criminel, qui débutera le 31 janvier 1995, divisera les Américains sous fond de clivage entre Noirs et Blancs. Si de nombreuses preuves accablent le footballeur, un événement marquera un tournant : quand on demandera à Simpson d’enfiler un gant retrouvé sur la scène du crime, celui-ci s’avèrera trop étroit pour les mains du joueur ! Et le 3 octobre 1995, Simpson est déclaré non coupable de l’accusation de meurtre. Pourtant, le 4 février 1997, à l’issue du procès civil, il est déclaré responsable du double homicide et est condamné à verser 33,5 millions de dollars de dommages et intérêts… Cependant, aujourd’hui, O.J. Simpson est tout de même en prison. Mais pour une autre affaire encore… Depuis fin 2008, il purge une peine de 33 ans de réclusion pour enlèvement et vol à main armée. Il n’a pas usurpé la première place de ce classement…

Vous aimez les meurtres et les séquestrations ? Vraiment ? Si vous avez répondu deux fois oui, vous êtes flippant. Mais si vous voulez parler sport, vous pouvez tout de même nous rejoindre sur la page facebook du Yaourt du Sport ou sur le compte Twitter du Yaourt du Sport !

B.

2 réflexions sur « Top 5 des sportifs meurtriers »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.