Espagne – France : les notes des Bleus !

CA FAIT PLAISIR ! Ça faisait un moment qu’on n’avait pas vibré comme ça avec l’équipe de France. D’accord, la France n’a rien gagné ce soir, mais c’est une prestation très encourageante livrée par les Bleus ! Et le Yaourt du Sport vous livre les notes de l’équipe de France de cet Espagne – France ! Non, on ne fait pas les notes des Espagnols. On aurait pu parler des belles performances de Cazorla ou Alba, ou des gros ratés de Fabregas… Mais nous, on préfère encourager nos Bleus !… et en descendre certains quand même. L’homme du match côté français ? Un indice : encore lui !

Les notes des Bleus Espagne - France

Les notes des Bleus en blanc

Lloris (6,5) : Sur l’ouverture du score espagnole (25e), sa sortie est moyenne, un peu hésitante. Mais après, impeccable ! Il sort le penalty mal tiré par Fabregas (42e) et effectue un gros double arrêt quelques minutes après ! Ça vaut pas un gardien américain de 41 ans, mais c’est pas mal…

Evra (6) : Une première mi-temps discrète. Et pour cause : seules 15% des attaques espagnoles passaient par son côté. Malheureusement, il n’en profitait pas pour faire des montées décisives en attaque. En revanche, en seconde mi-temps, il a eu plus de travail et l’a plutôt bien réalisé, affichant une complémentarité intéressante avec Ribéry. Et c’est lui qui intercepte le ballon face à Juanfran à la 93e pour l’action du match…

Sakho (4) : Physiquement, il est solide. Mais il l’est moins au marquage sur les corners. Manque de bol, il doit marquer Sergio Ramos, qui n’a pas raté l’occasion pour… marquer (25e). Et encore, la deuxième fois qu’il a été oublié par Sakho, Ramos n’a pas eu la même réussite… (69e) Ouf !

Koscielny (5) : Étonnamment, le natif de Tulle (!!) a surtout su imposer son physique, lui qui n’a rien d’un colosse (1m85, 75kg). Parfois un peu trop puisqu’il passe Pedro au hachoir dans la surface à la 42e. Heureusement sans conséquence (merci captain !) et c’est sans doute ce qui lui vaut une meilleure note que son compère de défense centrale.

Debuchy (4,5) : Difficile de lui mettre la moyenne, mais difficile de le descendre en flèche. En effet, presque toutes les actions espagnoles passaient par son côté, surtout en première mi-temps (48%). Et vu que devant lui, c’était Ménez, il se retrouvait bien seul en défense… Ça aura été compliqué, mais il s’est battu. Et oui, Mathieu, c’est ça le très haut niveau !

Gonalons (3) : A touché très peu de ballons en première mi-temps. Frustré, il découpe Iniesta et prend un jaune (46e). Des relances médiocres. Tout simplement pas au niveau. Remplacé par Valbuena (56e) qui « est toujours bon quand il rentre en équipe de France », dixit Christian Jeanpierre. Si j’ose avancer qu’il s’agit là d’une exagération de notre CJP, tant habitué à la réserve, on peut lui donner raison ce soir. La rentrée de « Petit Vélo » a permis aux Bleus de changer de braquet, au sein d’une équipe qui déraillait un peu.

Matuidi (6) : Deux mi-temps bien contrastées pour Blaise ! Première mi-temps et déjà ses premières pertes, trop nombreuses. Une petite stat pour illustrer : durant les 45 premières minutes, Casillas avait réussi plus de passes que lui. Mais en deuxième mi-temps, c’est autre chose ! Il aura été la plaque tournante du jeu français en récupérant un grand nombre de ballons, jusque dans les pieds espagnols ! A l’aise Blaise !

Cabaye (3) : Il a touché un ballon en première mi-temps ? En tout cas, je vous donne une stat de ma création : il a touché moins de ballons en première mi-temps que durant l’échauffement. La première passe que je le vois faire, c’est à la 55e minute. Notre « Xavi français » a souffert de la comparaison avec ses homologues.

Ribéry (8) : Avant la dernière action du match, je pensais déjà lui mettre 7, alors après ça, je suis obligé de gonfler encore la note ! L’homme du match, c’est encore Ribéry ! Auteur d’un gros pressing, tant offensif que défensif, il a presque toujours été le Français le plus dangereux. Ce soir, j’ai vraiment eu l’impression qu’il était au-dessus de ses coéquipiers, plus percutant, plus vif, plus technique. Il ne lui manquait que le fait d’être décisif, ce qu’il a brillamment été au bout des arrêts de jeu, au bout d’un ultime raid sur la gauche.

Ménez (1) : Un clown. Il nous aura montré ses plus beaux tours ce soir, surtout en première mi-temps : geste technique du bras (6e), anéantissement d’un beau contre (8e), chute sur un dribble (12e), transversale en touche (23e), but hors-jeu (38e) (ok, ça c’est de la faute du juge de touche), aucun repli défensif… D’ailleurs, il a dû se faire recadrer à la mi-temps par Deschamps parce qu’on l’a enfin vu se bouger en défense après le repos. Bref, un joueur constant. Remplacé par Sissoko (67e) qui confirme les belles choses montrées face au Japon. Physique, porté vers l’avant, il est de l’action décisive française !

Benzema (4) : Techniquement, il reste impressionnant. Mais toujours peu de présence dans la surface et toujours pas de but… Toutefois, il est l’auteur d’une belle frappe à la 33e minute, sur une ouverture de Ribéry (toujours), et il s’agit de la seule frappe française en première mi-temps ! S’est vainement démené après la pause, pas aidé par Ménez trop court sur son centre (66e). Remplacé par Giroud à la 87e, qui marque LE but quelques minutes après. Énorme. Bravo aux remplaçants ! Donc bon coaching de Deschamps ? Mouais. Pourquoi pas les faire jouer dès le début alors ?

Si vous souhaitez réagir à ces notes, si vous avez un avis plus modéré ou plus saignant sur ce match de l’équipe de France, rejoignez la communauté du Yaourt du Sport sur Facebook ou Twitter !

B.

11 réflexions sur « Espagne – France : les notes des Bleus ! »

  1. Salut Babass,
    Plutôt d’accord avec ton analyse dans l’ensemble, même si :
    Debuchy mérite peut-être un peu plus de clémence. Je trouve que dans l’ensemble il s’est quand même pas trop fait bouffé par Alba (qui est assez monstreux)… et il était surtout retrouvé tout seul à défendre de son côté pendant 55 minutes (avant le tournant du match, la sortie de Menez et la France qui enfin jouera à 11 contre 11).
    Pour Gonalons, c’est un 3 très généreux. Mauvais dans la relance, pas (ou peu) d’interceptions, et quelques fautes. Nul ! J’aurai préféré de loin Capoue, Mvila voire Alou Diarra (non là je déconne).
    Que dire de Menez?! La note 0 n’est pas attribuable? En plus de tout rater en attaque, il n’a surtout fait aucun effort pour défendre …
    Je te trouve par contre assez dur avec Benzema. j’ai trouvé qu’il a souvent fait l’effort de chercher à se placer dans la surface, il se procure quelques belles occaz et au final, même s’il ne marque pas, il n’est pas loin de faire 2 passes décisives sur le match (le but refusé sur hors-jeu, et le centre pour Menez qui a juste oublié de se placer … seul au 2ème poteau…).

    • C’est un plaisir de lire ton commentaire ! ;)
      Pour Debuchy, j’étais un peu partagé. Moi aussi, je trouve qu’il s’en est pas si mal tiré, seul face aux Espagnols. Mais force est de constater que la plupart des actions dangereuses de l’Espagne viennent de son côté, même s’il a des circonstances atténuantes.
      Haha, t’es dur avec Gonalons ! Bon, pas un gros match, loin de là, mais pas de grossière erreur non plus… Et puis, je voulais pas lui mettre autant que Ménez ! ^^
      D’ailleurs pour Ménez, je te rejoins complètement ! Ce qui m’a le plus agacé, c’est son manque total de soutien défensif ! Je pense que s’il avait pris un rouge, par exemple pour insultes contre l’arbitre, il aurait eu 0. :)
      Quant à Benzema, moi, je suis encore déçu. Certes, il n’a pas beaucoup de réussite, mais il faut vraiment qu’il soit plus décisif. Et puis, il a parfois eu du mal à prendre la défense de vitesse, alors que c’est un de ses atouts.

  2. meilleur match des bleus depuis 6ans et seulement 4 joueurs dépassent la moyenne, faudrai peut etre penser à arreter de noter à la tete du client.

    • Ton commentaire est intéressant. C’est vrai que c’est surprenant de voir autant de joueurs sous la moyenne. Mais quand tu regardes les performances individuelles de chacun, ça me paraît pas scandaleux. D’autant qu’il faut prendre en compte les deux mi-temps et il faut bien avouer qu’en première période, y avait pas beaucoup de motifs de satisfaction !
      De plus, si nous avions noté les remplaçants, ils auraient sans aucun doute eu la moyenne, ce qui aurait vraisemblablement tempéré ton impression, mais qui reste légitime ! Mais on a pris le parti de pas noter des joueurs qui ont joué moins de 45 minutes.

  3. le milieu francais a complétement fait déjouer le milieu espagnol, ca doit faire peut etre 4ans on a pas vu ca, et les notes c’est 3 6 3….

    • Encore une fois, si on tient compte des deux mi-temps, c’est assez inégal.
      Concernant Cabaye, je ne l’ai vraiment pas vu de la première période et en seconde, je ne l’ai trouvé ni tranchant ni décisif.
      Pour Gonalons, je pense que tu seras d’accord sur le fait qu’il a eu beaucoup de mal à soutenir la comparaison face aux Espagnols.
      Quant à Matuidi, c’est vrai qu’il a été très présent en deuxième mi-temps. Peut-être qu’il aurait pu mériter 6,5 ou 7, mais nous tenions à sanctionner ses nombreuses pertes de balle de la deuxième mi-temps. Mais ça reste très encourageant !
      Et ne t’y trompe pas, malgré quelques constats qui peuvent sembler sévères de prime abord, nous sommes vraiment satisfaits de cette belle performance des Bleus !

    • Je pense que si le milieu de terrain espagnol a déjoué, ce n’est pas uniquement en raison du duel des milieux remporté par les français – c’est pour ça que je suis plutôt d’accord avec la notation de Babasse pour le trio Matuidi-Gonalons-Cabaye, même si peut-être un peu sévère pour Cabaye. A mon avis c’est aussi dû au fait que l’équipe a joué assez haut, que les latéraux ont fait un gros pressing et Ribery et Benzema pas mal d’efforts défensifs également.

  4. Vous dites avoir noté le match sur les deux mi-temps, soit.
    Comment expliquer qu’Evra, inactif (seulement 15% d’attaques de son coté et aucun rendement offensif) obtienne une note de 6 alors que vous argumenter sur la notation globale pour dégrader la note d’autres joueurs ??
    6,5 pour la note de Lloris : avez-vous jamais joué au foot ? Sans Lloris, vous auriez noté tous les joueurs à 3. Si la France a réussi à ramener un match nul d’Espagne c’est autant grace à Lloris qu’à Ribery, voir même plus : pénalty puis double arrêt ; à 2-0 à la mi-temps, on pouvait préparer la valise…
    La note de Lloris aurait du, à mon sens être de 7,5 minimum.
    Vous avez noté Gonalons à 3, autant que Cabaye : franchement, c’est quand Gonalons a été remplacé que j’ai vu qu’il jouait, alors mettre la même note aux deux n’est pas très équitable.
    Ménez n’a-t-il pas postulé pour le Festival international du cirque de Monte-Carlo hier soir ? Dans ce contexte-là, il méritait un bon 8, non ? En tout cas, il a tout fait, sauf jouer au foot.
    Oui, Benzema ne marque toujours pas, mais sa prestation d’ensemble vaut au moins autant que celle de Koscielny et surement plus que Sakho de par sa présence, pression et abattage réalisé. Vous ne pouvez décement pas attribuer une meilleure note à un joueur qui est à l’origine du but espagnol (Sakho) ou qui aurait pu être à l’origine du KO sans Lloris (tiens encore lui lol) et un joueur qui se démène et crée des brèches pour ses partenaires mais qui malheureusement n’est pas en réussite en ce moment.

    • Merci de ton avis argumenté Christophe ! Pour te répondre :
      – Evra en première mi-temps a été peu en vue, mais a rarement été débordé, et pour cause, il a rarement été inquiété ! Donc première mi-temps pas géniale, mais pas catastrophique. Et ensuite, une bonne deuxième mi-temps et il est décisif sur le but français. Sans cette dernière action, peut-être aurait-il eu quelque chose comme 5. On a souvent tendance à mettre en valeur les actions décisives.
      – Concernant Lloris, en fait, je suis plutôt d’accord avec toi. Il a une large part de responsabilité dans ce très bon résultat de l’équipe de France. Il n’a « que » 6,5 pour mettre en exergue son hésitation sur le premier but espagnol, même s’il a été brillant par la suite. Tu parles d’un 7,5 minimum… Disons, pour couper la poire en deux, qu’un 7 aurait été tout à fait pertinent.
      – A propos de Gonalons, ce que tu soulèves est juste, mais j’ai vraiment vu Cabaye jouer à la 55e minute, donc un 3 pour les deux ne me semble pas invraisemblable. Pas incontestable non plus ! ^^
      – Pour Ménez, je crois qu’on est sur la même longueur d’onde ! ;)
      – Enfin, concernant Benzema, j’ai l’impression qu’on a bien vu la même chose, mais qu’on l’évalue différemment. Oui, il provoque, il est volontaire, mais il n’est pas en réussite, ne pèse pas assez dans la surface et n’est pas décisif. Dans son rôle d’attaquant de pointe, on attend mieux. Et on s’interroge un peu : on connaît évidemment ses qualités, mais comment peut-on parvenir à le faire jouer dans les meilleurs conditions pour qu’il puisse s’exprimer complètement ?

      • Je me pose également la question pour Benzema : comment faire jouer l’équipe sans la destabiliser, pour qu’il puisse s’exprimer mais sans créer une future Benzema dépendance…
        Tu as mis 4 à Benzema car on attend mieux, ok, pourquoi pas. Mais dans ce cas la note de Sakho (4,5) et Koscielny (5) n’est pas justifiée.
        Dans le style « on attend mieux », je pense que :
        – on attend qu’un défenseur soit au marquage de son adversaire
        – on attend qu’un défenseur ne concède pas un pénalty stupide (car elle est stupide cette faute)
        Ce n’est pas tant la note de Benzema qui me pose problème, mais la note supérieure attribuée à Sakho et Koscielny. Leurs prestations ne sont pas meilleures que celles de Benzema, et ce en toute objectivité. J’apprécie Koscielny et n’ai pas de préférence particulière pour Benzema, mais je pense qu’ils méritent la même note.
        Le différentiel Sakho-Koscielny étant pour ma part justifié.

        • C’est vrai qu’on est en droit d’attendre une meilleure concentration de notre charnière centrale. Cependant, en dehors de ces erreurs (deux erreurs de marquage pour Sakho, le penalty pour Koscielny), les deux ont globalement répondu présents physiquement et ont bien empêché Fabregas, pas dans un grand soir certes, d’apporter le danger. La chance de Koscielny est que son erreur a été bien rattrapée par Lloris et que, du coup, elle se voit moins au coup de sifflet final. C’est ce qui peut justifier ce point en plus par rapport à Benzema, mais il est clair que leurs performances respectives d’hier sont comparables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.