France – Angleterre : les notes !

On s’est globalement pas beaucoup éclaté durant ce France – Angleterre… Les Bleus semblaient assez nettement supérieurs à leurs homologues, mais ils n’ont pas réussi à être suffisamment créatifs pour transpercer le double rideau britannique. Bref, voici, en exclusivité, les notes attribuées par le Yaourt du Sport ! L’homme du match est français et il a joué à l’OM… (Merci à notre charmante experte graphique pour le coup de main !)

Notes France - Angleterre

Chauvinisme oblige, on commence par la France !

Lloris (5.5) : Pas grand-chose à faire pour le capitaine des Bleus. A réalisé quelques sorties, se fait surprendre sur le but, mais difficile de le lui reprocher. Lui aussi a dû s’ennuyer dans ce match. Mais on va pas le plaindre non plus…

Evra (4.5) : A l’issue de sa première demi-heure, il méritait au maximum 2. A la rue sur son côté, aucun apport offensif, une faute d’andouille qui entraîne le coup franc décisif… Et puis, il y a eu du mieux, avec plusieurs montées intéressantes. Il apporte le danger sur le but de Nasri. Des progrès, mais peut mieux faire.

Mexès (6) : Hormis en début de match, où son compère et lui sont à la rue sur un bon appel de Milner (14è), il a été globalement vigilant sur le peu d’incursions anglaises dans le camp français. Il a compensé son manque de vitesse par un gros impact physique, comme sur ce retour sur Welbeck (27è).

Rami (4.5) : Toujours costaud, mais il ne m’a pas semblé très serein de manière générale… Heureusement qu’il n’y avait pas grand-monde en face !

Debuchy (6.5) : Il confirme le latéral lillois ! Pas toujours les bons choix, mais une grosse activité sur son couloir droit. D’autant qu’en face, son client, c’était Ashley Cole, excusez du peu ! Il n’a pas toujours réussi à le déborder, mais il a tout de même beaucoup inquiété « Cashley ». Il était aussi aidé par le fait qu’il n’était pas trop occupé par ses tâches défensives…

Diarra (5.5) : Et oui, je ne vais pas fumer Diarra ! Certes, sur le but anglais, il est censé être au marquage de Lescott et il fait une grosse fiente liquide (jeu de mots infâme lié à son nom de famille). Mais il s’est pas mal rattrapé ensuite. D’abord sur un bon coup de tête bien repoussé par Hart (35è). Mais surtout par une grosse présence au milieu qui a permis de couper les transmissions entre la défense et l’attaque anglaises. Il a semblé désemparé à la fin du match, mais il n’y a sincèrement pas de quoi. Cette fois.

Cabaye (6.5) : On l’aura beaucoup vu ce soir ! Il aura touché beaucoup de ballons, il aura tenté sa chance à plusieurs reprises (15è, 44è, 80è notamment), il aura souvent bien relancé et bien orienté le jeu. Le Magpie a bien trouvé sa place au sein du milieu français, tant défensivement qu’offensivement, et il est de plus en plus incontournable. Remplacé par Ben Arfa à la… 84è minute. Ce gros naze n’a pas réussi à être décisif en moins de dix minutes ! Abusé !

Malouda (5) : Globalement discret, il a bien participé au pressing. Offensivement, n’a pas apporté énormément, en particulier à cause d’un bon Scott Parker. Remplacé par Martin (84è). Je serais curieux de savoir combien de ballons il a touchés.

Nasri (6.5) : ENFIN décisif ! Auteur d’une bonne première mi-temps, où il a souvent cherché à provoquer, il inscrit l’égalisation française, et de l’extérieur de la surface (39è) ! Il nous a alors offert un modèle de réaction intelligente, en mettant le doigt devant sa bouche et en expliquant, plusieurs fois, à je ne sais qui qu’il fallait qu’ils « ferment leur gueule » (sic). Bien. Le roi de la provocation donc, sous diverses formes. A progressivement disparu pendant la deuxième mi-temps.

Ribéry (7) : C’est lui l’homme du match ! Présent dans tous les bons coups, c’est lui qui décale Nasri sur le but (39è). Il s’est montré vif, combattif, et même défensif. Il a beaucoup fait souffrir Glen Johnson. On va finir par s’habituer à en dire du bien !

Benzema (5.5) : Pas mal, solide, parfois percutant… Mais on attend encore mieux du Madrilène. Quelques frappes intéressantes tout de même (64è, 93è).

Et ensuite, les notes de nos amis rosb… anglais !

Hart (6.5) : Après un début de match fébrile, il a effectué plusieurs parades décisives, en particulier devant Diarra (35è) ou Benzema (45è, 93è). L’Angleterre a retrouvé un gardien. On se marrait plus du temps de James ou Green quand même.

Cole (6.5) : Un des joueurs anglais les plus expérimentés à ce niveau et ça se voit. Il s’est montré très solide et n’a pas été facile à déborder, malgré les multiples tentatives de Debuchy ou Nasri.

Lescott (6.5) : Sans être éblouissant, il a été solide en défense centrale. Et surtout, c’est lui qui ouvre le score et inscrit son premier but en sélection (30è).

Terry (6) : Le Christophe Guybet anglais ! Lui aussi a été présent en défense centrale, effectuant plusieurs interventions cruciales. Les deux compères de la charnière centrale anglaise ont bien muselé Benzema. Mais Terry n’a pas marqué lui…

Johnson (3) : Peut-être le maillon faible de l’équipe anglaise. Ça rappelle Arbeloa avec l’Espagne… Son principal atout est sa vitesse, qui lui a permis de déborder quelquefois. Son principal défaut est qu’il a parfois l’air d’avoir deux pieds gauches. Et vraiment des mauvais pieds gauches. Il a souffert face à Ribéry, et même face à Evra, c’est pour dire… Bizarrement, le but français vient de son côté.

Gerrard (5) : Très lent, il se fait notamment clouer sur place par Ribéry (41è). Cependant, il est toujours d’une précision chirurgicale, à l’image d’un Pirlo pour l’Italie. D’ailleurs, c’est lui qui dépose le ballon sur la tête de Lescott (30è).

Parker (6.5) : Ah maintenant, on le connaît Parker ! Durant ce match, il aura véritablement été le mur porteur du milieu de terrain anglais. Présent au pressing, précis dans ses passes, il a orienté intelligement le jeu et a même été décisif en défense, notamment en détournant une frappe de Malouda qui partait bien (69è). Remplacé par Henderson (77è), qui a… euh… voilà.

Milner (4) : A commencé par un bon appel de balle suivi par un bon service de Young, un bon dribble sur Lloris et une frappe à côté (14è). Et ensuite, bof. Bof en attaque, bof en défense, bof en relance, bof serein.

Oxlade-Chamberlain (4) : Le coup de poker tenté par Roy Hodgson ! Le jeune ailier d’Arsenal allait-il se révéler aux yeux de tous ou couler sous la pression ? Sans aller jusqu’à parler de naufrage, force est de constater qu’Oxlade-Chamberlain n’a pas été le poison espéré par son sélectionneur. Rapide, mais souvent auteur de mauvais choix, il n’a pas été une menace terrible. Remplacé par Defoe (76è) qui n’aura pas été moins bon…

Young (4.5) : Bon début de match avec une belle ouverture pour Milner (14è). On nous avait mis en garde contre sa rapidité, mais en fin de compte, il aura été beaucoup moins en vue ensuite, en particulier en deuxième mi-temps, à l’image de toute cette attaque en glaise.

Welbeck (3.5) : N’est pas Rooney qui veut… Remplacé par Walcott à la 90è minute, qui aura fait 3 minutes de folie !… Non, évidemment, ce n’est pas vrai.

B.

2 réflexions sur « France – Angleterre : les notes ! »

  1. Laurent Blanc (2) : A attendu la 84ème pour faire ses changements. Ne semble pas avoir parlé pendant la mi-temps, vu le gros changement de tactique en deuxième période.

    • Je te rejoins, je suis pas convaincu non plus par le « coaching » de Blanc. Je crois qu’il y avait besoin d’apporter du sang neuf avant les 5 dernières minutes du match…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.