Mbappé vaut-il 180 M€ ?

Nasser Al-Khelaifi et le fair-play financier

Nasser Al-Khelaifi et le fair-play financier

Le 31 août marquait, outre la belle victoire des Bleus face aux Pays-Bas, comme chaque année la fin du mercato estival pour les clubs de foot européens. Cette période a cette année été marquée par une nette envolée des prix. 222 millions d’euros pour Neymar au PSG, 180 M€ pour Kylian Mbappé au… PSG, 140 M€ pour Ousmane Dembélé au Barça, 6 M€ pour Adil Rami à l’OM…. Bref, ce mercato était encore pire que d’habitude. Parce qu’il ne faut pas se leurrer : ça fait un moment que l’argent a « corrompu » le foot. Parler avec nostalgie de l’époque des Zidane, Figo, etc., c’est évoquer un temps où Zizou était acheté environ 75 M€ par le Real, ce qui était déjà colossal. Aujourd’hui, le prix des transferts a donc triplé. Face à cette inflation, la même question revient à chaque fois : Neymar/Mbappé/Dembélé vaut-il ce prix ? (Spoiler : la réponse est non) Le Yaourt du Sport répond à toutes ces questions et reprend les bases du mercato pour tout comprendre au marché des transferts qui vient de s’écouler.

Lire la suite

Monaco est-il mort ?

Est-ce la fin de l'AS Monaco

Durant le mercato 2014 qui vient de s’achever, les clubs français ont beaucoup moins dépensé que leurs homologues européens. La faute au fair-play financier, à la DNCG, à la crise des subprimes ou aux photos nues de Jennifer Lawrence. Pourtant, un club de Ligue 1 a été très actif : l’AS Monaco a signé deux des plus gros coups du marché, en vendant James Rodriguez et Falcao, ses deux meilleurs joueurs. Dans le même temps, l’ASM a recruté… personne, ou presque. Forcément, on s’interroge : serait-ce là le chant du cygne du club de la Principauté ? Le Yaourt du Sport a mené l’enquête et décrypte la situation monégasque. Disons-le tout net : ça sent le sapin pour l’AS Monaco.

Des dirigeants malhonnêtes… intellectuellement

Le mieux pour savoir ce qui se passe sur le Rocher, c’est encore de demander à Gad Elmaleh Vadim Vasilyev, vice-président de l’ASM. Ce dernier nie le manque d’ambition du président Rybolovlev et explique simplement que le club a des problèmes de trésorerie ! Bon déjà, on se dit « Monaco, milliardaire russe, problème d’argent »… Pas hyper convaincant, mais admettons. D’où vient cette pénurie soudaine de roubles ? Deux raisons principales expliquent cette difficulté à joindre les deux bouts.  Lire la suite