Tour de France 2013 : bilan final

Bilan du Tour de France 2013Dimanche 21 juillet, le centième Tour de France s’est achevé avec une dernière étape Versailles – Paris, que nous avons eu la chance de vivre depuis l’intérieur de la Caravane. Une centième Grande Boucle qui n’aura pas été des plus palpitantes tant la domination du Maillot Jaune aura été écrasante, comme nous l’avions subodoré avant le départ. Pas de suspense pour le maillot jaune, peu pour le maillot vert, le maillot blanc… Voilà les premiers enseignements de la course. Et pour tout le reste et l’analyse en détails, il y a… le bilan final du Tour de France 2013 par le Yaourt du Sport. L’occasion de revenir sur nos pronos de mi-parcours, qui ont encore prouvé notre capacité à prédire l’avenir.

Maillot jaune : La naissance des #FroomeFacts

– Vous ne pouvez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu : Christophe Froome a remporté, sans aucun problème, le Tour de France 2013. Bon, vous allez me dire, presque personne ne doutait de la victoire du Britannique cette année… Et il a plutôt bien assumé son statut de favori puisqu’il met plus de 5 minutes dans la vue de tous ses rivaux (je ne compte pas les secondes qu’il a délibérément perdues sur les Champs pour arriver main dans la main avec ses petits copains) ! Froome a remporté trois victoires d’étape : deux en haute montagne, une en contre-la-montre. Il n’a jamais été inquiété et a écrasé la concurrence. C’est bien ce qui est désolant… Il y a trois ans, il n’était qu’un bon rouleur… Je ne sais pas quelles sont les méthodes de la Sky, mais apparemment, ce sont les bonnes. Et attention, Froome a dit qu’il avait coché les championnats du monde comme objectif… Quoi qu’il en soit, il vaut mieux en rire ! C’est ainsi que Twitter a donné naissance aux #FroomeFacts, dont voici un bel exemple : « Pour l’étape de l’Alpe d’Huez, Froome devrait remplacer l’ardoisier et annoncer lui même les temps intermédiaires. » Lire la suite

Tour de France 2013 : bilan à mi-parcours

Je sais ce que vous allez dire : on n’est pas tout à fait à mi-parcours. Mais après l’étape d’aujourd’hui et à deux jours d’attaquer le Ventoux, il était temps de faire un petit bilan de ce 100e Tour de France ! L’occasion de revenir sur les grands favoris, pour le maillot jaune et pour le maillot vert, et de faire le point sur les pronos du Yaourt du Sport ! Et pour vous aider dans la lecture de l’article, n’oubliez pas de jeter un œil à l’indispensable Tour de France pour les nul(le)s. Sinon, vous pouvez toujours vous rendre directement sur les routes du Tour pour attraper les cadeaux de la caravane !

Froome au contrôle anti-dopage

Maillot jaune : Froome impérial malgré des Sky secs

– A l’arrivée à Ax 3 Domaines, fin de la 8e étape, on craignait que le suspense ait mis les voiles sur cette 100e Grande Boucle. Christopher Froome vainqueur s’emparant du maillot jaune, son fidèle Richie Porte le suivant tant au classement de l’étape qu’au général. Et je vous le dis franchement, bien que je regrettais que le Tour puisse être joué dès la première semaine, je jubilais et me voyais déjà fanfaronner : « je vous avais dit que Porte était la menace la plus sérieuse pour Froome », « comme annoncé, les Sky sont invincibles, le Yaourt aussi »… Oui mais voilà, le lendemain, à Bagnères-de-Bigorre, patatras, Porte passe par la fenêtre ! 18 minutes dans la charnière, sans même sortir de ses gonds. Résultat, l’Australien est à une demi-heure de son coéquipier… Mais surtout, ce n’est pas la seule défaillance du Team Sky ! Froome a dû se sentir bien seul dimanche, lors de la 9e étape, après avoir vu ses équipiers lâcher un à un… Il a ensuite vu abandonner Kiryienka, puis Boasson Hagen, qui selon moi n’est que trop peu pris en considération chez Sky…

Pour autant, Froome n’a pas semblé vraiment inquiété… jusqu’à aujourd’hui. Après avoir terrassé la concurrence à Ax 3 Domaines, géré tout seul à Bagnères-de-Bigorre (notamment parce qu’il a été peu attaqué par ses rivaux), creusé l’écart dans le contre-la-montre du Mont-Saint-Michel qu’il était proche de remporter, compté plus de 3 minutes d’écart sur son dauphin (Valverde à ce moment), on voyait mal ce qui pouvait donner de l’espoir aux autres… Mais aujourd’hui, petite étape tranquille Tours – Saint-Amand-Montrond. Et là, paf, le coup de bordure qui fait mal (je laisse l’explication de ce phénomène, qu’on annonçait quelques étapes plus tôt, à nos confrères de Métro) ! Les Saxo de Contador qui roulent, avec le concours des Belkin… Résultat : le « peloton » réduit à 13 unités et Froome, encore isolé, qui accuse un retard d’un peu plus d’une minute à l’arrivée ! Bon, il lui reste près de 2 minutes 30 d’avance, avance qui va sans doute augmenter dans les Alpes… Mais cette défaillance de la Sky laisse un semblant de suspense. Lire la suite

Qui va gagner le Tour de France 2013 ?

Nous y sommes ! Le centième Tour de France ! La Grande Boucle, édition 2013, s’élance demain, samedi 29 juin, avec un grand départ depuis la Corse. Au menu, un contre-la-montre par équipe, deux CLM individuels, de belles étapes de montagne, dont une où il faudra grimper l’Alpe-d’Huez à deux reprises ! Un Tour exigeant donc, mais quel Tour ne l’est pas ? Et cette année, qui va sortir son épingle du jeu ? Cette année encore, après ses brillants pronostics sur le Tour 2012, le Yaourt du Sport décrypte pour vous les forces en présence sur ce Tour de France 2013 : pour le maillot jaune, le maillot vert et les victoires de prestige. Et si vous craignez de ne pas tout comprendre durant cet article ou durant ces trois semaines de course, vous pouvez jeter un œil au Tour de France pour les nul(le)s !

Une belle image du Tour de France 2012

Une belle image du Tour de France 2012

Maillot jaune : qui peut battre Froome ?

Le grand favori

Christopher Froome (Sky) : En l’absence de son coéquipier, Bradley Wiggins, vainqueur l’an dernier, Froome, qui avait grandement contribué à ce succès, est le favori légitime. Et le nouveau leader de la Sky est plutôt en forme en cette année 2013 : vainqueur du Tour d’Oman, du Critérium international, du Tour de Romandie, du Critérium du Dauphiné, 2e de Tirreno-Adriatico… A la limite, celui qui l’a battu dans cette dernière course aurait pu l’inquiéter, me direz-vous ! Mais il s’agit de Vincenzo Nibali, et il n’est pas présent sur la Grande Boucle… Bref, sauf nouvelle bataille interne, on voit mal qui dans la concurrence pourrait contester la suprématie du Kenyan blanc (il est né à Nairobi)… Il est donc logiquement notre favori n°1 ! Et ça ne nous réjouit pas plus que ça… Il faut tout de même savoir qu’avant son éclosion surprise en 2011 avec une 2e place sur la Vuelta (Tour d’Espagne), son principal fait d’armes était une victoire d’étape sur le Tour du Japon… Froome, ou comment passer en quelques années à peine d’un cyclotouriste à un champion invincible… Sa probabilité yaourt de gagner : 60%. Lire la suite