Qui va gagner le gros globe de cristal 2014 ?

Lindsey Vonn - Maria Riesch - Tina Mze - Lara GutL’hiver, c’est la saison des fêtes, du vin chaud et des tartiflettes. Mais c’est aussi la période de reprise de la Coupe du monde de ski alpin ! Et avec les Jeux Olympiques de Sotchi, les sports d’hiver vont jouir d’une médiatisation plus importante. C’est donc le moment de s’intéresser à ces skieurs qui trusteront bientôt les podiums olympiques. Alors qui succédera à Tina Maze et Marcel Hirscher dans la quête du gros globe de cristal ? Le Yaourt du Sport décrypte les favoris de cette saison 2013-2014 de ski alpin et vous annonce déjà les vainqueurs. (pour un rappel des règles, rendez-vous sur l’analyse des favoris de la saison 2012-2013 !)

Chez les hommes, qui peut tenir tête à Hirscher ?

Réponse : pas grand monde. Pourtant, on ne peut pas dire que Marcel Hirscher soit le skieur le plus polyvalent de l’histoire de la neige. Et pour cause, la plupart du temps, il ne s’aligne même pas en Descente et en Super G ! Oui mais voilà, Hirscher est impérial en Slalom et très bon en Géant. Mais surtout, et là, je vais partager avec vous ma plus grande interrogation, ma révolte presque, sur la Coupe du monde de ski : il y a plus d’épreuves techniques que d’épreuves de vitesse. Cette année, au calendrier, j’ai compté 18 slaloms et géants contre 15 descentes et super G. Et comme il n’y a personne de vraiment incontestable dans ces dernières disciplines… Autant de raisons qui font de Hirscher notre favori n°1 pour le gros globe de cristal ! Lire la suite

Vidéo : La chute de Lindsey Vonn !

Depuis le temps qu’on vous parle de Lindsey Vonn, grandissime favorite du ski féminin, on attendait avec impatience son retour aux affaires. Malheureusement pour la belle américaine, le titre s’est envolé en même temps que ses ligaments, à cause d’une sacrée gamelle cet après-midi du côté du Super G de Schladming. Hélicoptère et tout le tintouin pour l’évacuer, et très franchement, c’est une mauvaise nouvelle pour le suspense. Peut-être un coup de Tina Maze, qui aurait saboté les skis de sa rivale? Et entre nous, ses cris portent un peu à confusion…

Blague à part, ça ressemble fort à une fin de saison pour Lindsey, car la kiné de mon frère, domiciliée en station alpine, n’a pu retenir un cri de douleur en voyant les images en direct. Le genou de la skieuse a d’ailleurs déclaré, à chaud : « je m’en vais, c’est plié ».

Le Yaourt du Sport

Tina Maze : des skis aux skeuds

Tina Maze chanteuse skieuseSauf catastrophe telle qu’une chute, une disqualification ou un pari imprudent, Tina Maze est sur le point de remporter pour la première fois le gros globe de cristal de la Coupe du monde de ski alpin (si vous ne savez pas ce que c’est, n’hésitez pas à faire un tour sur notre article consacré aux favoris de la Coupe du monde de ski alpin). En effet, au classement général, elle compte actuellement presque 900 points d’avance sur sa première poursuivante, Maria Höfl-Riesch, et près de 1000 sur Lindsey Vonn, la championne américaine. La skieuse slovène est également bien partie pour remporter le petit globe de cristal de géant et est bien placée dans la lutte pour ceux de slalom, de super G et de super combiné. Autant de preuves, s’il en fallait encore, qu’il s’agit d’une des skieuses les plus polyvalentes de sa génération. Elle est d’ailleurs devenue récemment la sixième skieuse de l’histoire à remporter une course dans chaque spécialité, après sa victoire au super G de Sankt Anton. Mais point de détail amusant : pour l’heure, Tina Maze n’a remporté aucun globe de cristal, ni gros, ni petit, ni même moyen (cela n’existe pas encore). Ce n’est surement pas prématuré que d’annoncer que cela ne durera plus bien longtemps…

Mais rangeons un instant les skis pour nous intéresser à un autre aspect de la personnalité de Tina Maze. En effet, la native de Slovenj Gradec possède un autre talent, plus artistique : la chansonLire la suite

Mikaela Shiffrin : la nouvelle Lindsey Vonn ?

Mikaela Shiffrin nouvelle Lindsey VonnDepuis le début de la saison de ski alpin, le public américain voit avec amertume sa grande championne, Lindsey Vonn, grande favorite pour le gros globe de cristal, enchaîner les forfaits pour les courses, laissant la Slovène Tina Maze glisser sereinement vers la consécration. Heureusement pour lui, si sa superstar amorce peut-être sa descente la plus difficile, celle vers la fin de son règne sur le ski alpin féminin, une nouvelle étoile des neiges américaine a explosé aux yeux de tous. En effet, ce week-end, Mikaela Shiffrin a largement remporté le slalom de Zagreb, lui permettant de signer, à juste 17 ans, sa deuxième victoire de la saison et d’occuper la 1ère place provisoire du classement de slalom devant… Tina Maze. Le Yaourt du Sport vous présente ce nouveau phénomène du ski alpin américain et tente de répondre à l’inévitable interrogation : Mikaela Shiffrin est-elle la nouvelle Lindsey Vonn ?

Shiffrin en avance sur les temps de passage de Vonn

Au petit jeu des comparaisons au même âge, force est de constater que Mikaela Shiffrin est en avance sur son aînée. En avril 2011, Shiffrin, 16 ans, native du Colorado, remporte, chez elle, le titre de championne des Etats-Unis de slalom, devenant la plus jeune skieuse américaine à remporter un titre national. Cette saison, elle gagne, le 20 décembre dernier, sa première victoire en Coupe du monde, lors du slalom suédois d’Are, à l’âge de 17 ans, 9 mois et 7 jours. Ce succès fait d’elle la troisième plus jeune skieuse américaine à décrocher une victoire en Coupe du monde (et encore, celles qui la devancent concouraient dans les années 60-70, époque très différente où le slalom consistait à éviter les ours qui jonchaient le passage). Lindsey Vonn a elle attendu sa vingtième année pour signer sa première victoire en Coupe du monde ! La honte ! Mais pour les comparer plus concrètement, on aimerait les voir à l’oeuvre sur le même tracé. Et ça, c’est pas gagné… Lire la suite

Ski alpin 2012-2013 : les forces en présence !

Lindsey Vonn - Maria Riesch - Tina Mze - Tessa WorleyLa Coupe du monde 2012-2013 de ski alpin a commencé depuis à peine un mois qu’on peut déjà tirer quelques enseignements des premières courses. Des enseignements qui permettent petit à petit de répondre à LA question que tout le monde se pose : qui succédera à Lindsey Vonn et Marcel Hirscher dans la quête du gros globe de cristal ?

Et si vous vous demandez ce qu’est ce « gros globe de cristal », petit rappel. La Coupe du monde de ski alpin comporte cinq disciplines : la Descente, le Super G (dites épreuves de vitesse), le Slalom Géant, le Slalom (dites épreuves techniques) et le Combiné (épreuve alliant une descente et un slalom). Chaque discipline possède son propre classement par points. Les points sont attribués en fonction du classement du skieur à chaque course : 100 points pour le premier, 80 pour le deuxième… A la fin de la saison, le coureur ayant remporté le plus de points dans une discipline remporte le « (petit) globe de cristal » de la spécialité. On établit également un classement général de la saison en additionnant les points des classements de chaque discipline. Celui qui arrive en tête de ce classement remporte le « gros globe de cristal » de la saison.

Maintenant que tout est clair entre nous, revenons à notre saison 2012-2013. Quels skieurs et skieuses faut-il suivre cette année ? Qui seront les plus réguliers ? Qui pourra fièrement exhiber ses globes à la fin de l’hiver ? Le Yaourt du Sport décrypte pour vous les favoris de la Coupe du monde 2012-2013 de ski alpin et dévoile ses pronostics…

Chez les hommes, on cherche un patron

Depuis les retraites de Maier, Eberharter, Aamodt ou les disparitions (sportivement parlant, je vous rassure) de Bode Miller, Carlo Janka ou Benni Raich, le ski alpin masculin peine à retrouver un leader incontestable. A titre d’illustration, les deux derniers podiums du classement général de la Coupe du monde comptent six skieurs différents. On a tant de mal à distinguer une hiérarchie nette dans le ski masculin que certains grincheux évoquent un flou con de neige, mais malgré tout, quelques noms semblent se détacher de cette avalanche de candidats à la victoire finale.

Le premier d’entre eux, c’est Aksel Lund Svindal, un des skieurs les plus polyvalents de ces dix dernières années. Quoique souvent absent en slalom, sa réussite en épreuves de vitesse et ses belles performances en géant et en combiné pourraient permettre au grand Norvégien d’accrocher un troisième gros globe de cristal. Au début de la saison, je ne voyais même pas qui pouvait l’en empêcher, si ce n’est son physique qui lui joue parfois des tours. Il serait notre favori n°1 s’il n’y avait pas… Lire la suite