France – Espagne (0-2) : les notes des Bleus

Ce mardi 28 mars 2017, presque 20 ans jour pour jour après l’inauguration du Stade de France (si on ajoute 2 mois et qu’on retire 1 an), l’équipe de France recevait le même adversaire : l’Espagne. Pour un nouveau match amical de prestige. Enfin, de prestige… Le temps de la domination espagnole semble bien révolu. La sélection ne gagne plus rien et un club comme Barcelone se prend 4-0 par un club français. La honte. De toute façon, moi, je suis comme tout le monde : si l’Espagne gagne, je trouve toujours une origine espagnole lointaine pour dire que c’est aussi ma victoire. C’est ça, être supporter. Et puis, nous, en France, on est réglo, on n’a pas besoin de faire appel à un huissier dans un vieux car vidéo pour gagner un match. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Espagne (0-2) !

France - Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

France – Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Quand il a su l’identité de ses défenseurs latéraux ce soir, notre capitaine aurait répondu à Didier Deschamps : « eh, je suis pas venu ici pour souffrir, okaaay ? »

Kurzawa (2) : ATTENTION, LAYVIN ! UN JOUEUR DE BARCELONE ! VITE, COURS TE CACHER ! Est entré dans l’histoire de l’équipe de France et du football en général : pour la première fois, un but a été refusé, justement, grâce à l’arbitrage vidéo (48e). Et ce parce que Layvin était hors jeu. Bravo. Il devait être ébloui par les spots.

Umtiti (4) : Un vrai match d’entraînement pour lui face à plusieurs de ses coéquipiers de club. Et comme à l’entraînement, il s’est fait victimiser. Lire la suite

France – Espagne : les notes des Bleus

Deux mois jour pour jour après l’élimination face aux futurs champions du monde allemands, les Bleus faisaient leur rentrée, munis de leur short, leurs chaussettes et leur cartable (pour Valbuena tout du moins). Pour fêter ça, l’équipe de France recevait l’ancien ogre espagnol pour un match amical au Stade de France. Et face à cet ogre vieillissant et sans dents, les Français ont livré une prestation convaincante, avec une victoire 1-0 à la clé. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Espagne !

France - Espagne : Les notes des Bleus !

France – Espagne : Les notes des Bleus !

Lloris (8) : QUEL MATCH !!! Une sérénité rayonnante sur les frappes non cadrées espagnoles. Et quelles sorties sur les centres inexistants. Son meilleur match depuis des années.

Evra (4,5) : Sa faute « je me viande devant toi mais je me relève pour te faire un croche-pattes » est un modèle du genre. En revanche, son apport offensif se limite à quelques mètres grignotés avant d’effectuer une remise en touche. Ça fait léger. Remplacé par Digne (68e), dong.

Sakho (6) : Son duel homérique face à Diego Costa promet de savoureux Liverpool – Chelsea. Ils nous ont offert le spectacle le plus intéressant de la rencontre. Pour vous dire si on s’est amusé. Hormis ça, Mamad est certes puissant et percutant, mais n’avoir aucun défenseur central qui sait relancer, c’est problématique.  Lire la suite

France – Espagne : les notes des joueurs !

Ce soir, l’équipe de France avait l’occasion de composter presque définitivement son billet pour la Coupe du monde 2014 en recevant l’Espagne à Saint-Denis. Malheureusement, les Bleus, sans être ridicules, se sont inclinés 1-0. Résultat qui permet aux Espagnols de repasser devant les joueurs de Didier Deschamps… Pour l’occasion, le Yaourt du Sport vous livre les notes des 22 joueurs de ce France – Espagne ! L’homme du match ? Un indice : « c’est un bon achat, n’est-ce pas Arsène ? »

Les notes des joueurs pour France - Espagne (Qualif. CdM 2014)

France – Espagne : Les notes des joueurs !

Les notes bleues

Lloris (5) : Une bonne prise de balle (22e). Pas franchement verni sur le but espagnol. Il n’a pas eu grand-chose d’autre à faire. Heureusement pour lui, l’arbitre devait être en train de se gratter le nez lorsqu’il fauche Pedro comme un lapin de Garenne, en plein vol (30e).

Evra (4) : Sa lenteur reste son principal point faible. Ses intentions offensives le sauve d’une très mauvaise note, mais il est à la rue sur le but (58e) et l’entrée du fulgurant Navas sur son aile signe son arrêt de mort.

Koscielny (6) : Un marquage ferme sur Pedro tout au long du match, et surtout un excellent retour pour bloquer Navas (81e). Un bon match pour le Gunner, qui goinfre cependant le dernier ballon de contre. Lire la suite