Top 5 des jeux de foot rétro les plus fun

Plus que quelques jours avant Noël et vous ne savez pas quoi offrir à votre neveu/copain/sœur/match Tinder fan de foot et de jeux vidéo ? Vous pensiez lui offrir FIFA 18 ou PES 2018, mais à la réflexion, vous vous êtes dit que 50€, ça faisait cher et pas original ? Vous, vous voulez surprendre, vous aimez être là où on ne vous attend pas, offrir des cadeaux inattendus mais mémorables, vous déguiser en citrouille pour Noël et boire du vernis ! Rassurez-vous, je vous comprends (tout du moins, je ne vous juge pas). Le Yaourt du Sport vous livre le Top 5 des jeux vidéo de foot rétro les plus marrants ! Que des jeux insolites auxquels j’ai réellement joué à l’époque. Et 5 idées idéales pour un cadeau de Noël de dernière minute, pour un nostalgique de l’époque des jeux vidéo vraiment marrants et du « foot, c’était mieux avant, sans le business ».

5. ISS Deluxe (Playstation)

« Innternachionaul Souperstar Sokeur… DILEUXE ! » Sorti en 1997 sur Playstation, ce jeu est en quelque sorte un ancêtre des PES actuels. Une fonctionnalité courante à l’époque était la possibilité de désactiver les fautes. On pouvait alors s’en donner à cœur joie, avec des tacles par derrière ou des gros coups d’épaules de bourrin (vers 0:58 dans la vidéo). Mais on pouvait aussi jouer à deux dans la même équipe et se tacler entre coéquipiers ! De grands moments de fraternité. Parmi les autres possibilités, à noter : effectuer le toss en début de match, choisir le nombre de joueurs avant chaque rencontre (on pouvait jouer à 11 contre 5), écouter les commentaires d’une grande variété et une ambiance dans les tribunes aussi agréable qu’un concert de 2000 vuvuzelas. Vous remarquerez aussi dans la vidéo la présence d’un chien sur le terrain. Je ne m’en souvenais pas, mais il s’agissait apparemment d’un « cheat code » pour que l’arbitre ait cette apparence. Peut-être une manière de faire tomber le masque.

Vous procurer ISS Deluxe

4. FIFA International Soccer (Megadrive)

« Ih Eille Spotse… Tseuneugueïme ! » Le tout premier FIFA, sorti en 1993. Bon, on est loin du rendu visuel actuel, mais à l’époque, c’était assez fou. Notez que vous pouviez encore faire le toss en début de match. Apparemment, c’était LE truc indispensable pour un jeu de foot. Moi-même j’avais qu’une hâte : « vivement que j’achète un jeu à 400 balles pour pouvoir faire un pile ou face ! » On pouvait aussi désactiver les fautes, mais il fallait bien sûr les laisser pour ce qui a fait la légende ce jeu : en cas de carton, on pouvait… courir pour échapper à l’arbitre. Et ça pouvait durer longtemps, en témoigne cette vidéo. S’en suivra un FIFA 95, resté célèbre pour ses « cheat codes », qui permettaient notamment de marquer de la tête du milieu de terrain.

Vous procurer FIFA International Soccer Lire la suite

Faut-il être pour ou contre l’arbitrage vidéo ?

L’arbitrage vidéo dans le football a fait des débuts tonitruants pour l’équipe de France avec les matchs contre l’Espagne et contre l’Angleterre. Et les polémiques ne se sont pas arrêtées là puisque lors de la Coupe des Confédérations, plusieurs décisions de l’arbitre, assisté de la vidéo, ont suscité le débat. Depuis ses premiers pas, la vidéo dans le foot fait donc l’objet de conversations animées entre les « pour » et les « contre », là où le rugby et le tennis l’ont adoptée depuis longtemps. Et vous dans tout ça ? Vous voyez les arguments des deux camps et vous vous demandez : dois-je être favorable ou défavorable ? Qui écouter ? Rassurez-vous, ce n’est pas aujourd’hui que vous allez être obligé de penser par vous-même, nous venons à votre secours ! Le Yaourt du Sport vous livre un petit guide, en infographie, pour savoir facilement si vous êtes pour ou contre l’arbitrage vidéo dans le foot. Garantie évidemment 100% objectif, 100% impartial, 0% de matière grasse.

Pour ou Contre l'arbitrage vidéo dans le foot ?

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

Top 5 des joueurs excellents dans PES et FIFA… et nuls en vrai

FIFA 15 est sorti jeudi 25 septembre et tous les heureux possesseurs ont déjà commencé à bâtir leur équipe de rêve… Ça fait des années que plusieurs jeux nous permettent de jouer nous-mêmes les recruteurs : de PES à FIFA, en passant par Football Manager, on a pu découvrir les futures pépites de demain… ou les plus grandes arnaques de l’histoire du foot. Car certains joueurs sont connus uniquement pour avoir été surcotés dans Football Manager par exemple (Freddy Adu ou Anatoli Todorov pour ne citer qu’eux) et il se dit que d’autres auraient été recrutés en fonction de leur note dans ce jeu (serait-ce le cas du nouveau joueur de l’OM, Doria ?). Mais moi, j’ai surtout joué à PES 6. Et à l’époque, des futurs stars, il y en avait un paquet… Le Yaourt du Sport vous dévoile le Top 5 des plus joueurs les plus surcotés de PES 6 ! Profitez-en pour balancer les noms des grosses arnaques de la série des PES, des FIFA, des Football Manager, vous en connaissez sans doute plein !

5. John Heitinga

John HeitingaJohn Heitinga n’a pas eu une carrière moisie. 87 sélections, des bons passages à l’Ajax ou à Everton… Mais si on en croyait sa courbe de progression dans PES 6, Heitinga allait devenir le meilleur défenseur du monde. Physique, rapide, pouvant jouer dans l’axe comme sur les côtés… Et en fin de compte, le mec joue au (jambon) Herta Berlin et ses seuls vrais titres sont des championnats des Pays-Bas. Ah si, il a fait une finale de Coupe du monde. En 2010. Celle où les Pays-Bas ont perdu. Celle où les Pays-Bas ont fini à 10. Celle où ils ont reçu un carton rouge. Pour Heitinga.

4. Tranquillo Barnetta

Tranquillo EmiloTranquillo BarnettaFranchement, on pouvait s’en douter quand on voyait que le mec se prénommait Tranquillo. Le Suisse devait devenir une star du milieu de terrain. Malheureusement, il semble qu’il soit issu d’une génération suisse maudite, qui avait pourtant remporté l’Euro des moins de 17 : Reto Ziegler, Philippe Senderos… Mais le reste de sa carrière a été bien tranquille : depuis son arrivée à Schalke en 2012, il pèse 3 buts, 3 passes décisives et un prêt à Francfort. Quant à son palmarès… Je vous invite à consulter sa page Wikipedia. Lire la suite