France – Pays-Bas (4-0) : les notes des Bleus

C’est la rentrée des classes pour les Bleus, qui recevaient les Pays-Bas, ce jeudi 31 août 2017, pour un match crucial de qualification pour la Coupe du monde 2018. Crucial parce que, rappelez-vous l’épisode précédent : l’équipe de France avait paumé 2 points en route en Suède dans le temps additionnel. Et une rencontre aussi essentielle ne pouvait se dérouler que dans des conditions optimales. C’est donc le dernier jour du mercato estival qu’avait lieu ce match face à ce qui aurait pu être l’équipe B des Pays-Bas il y a quelques années. Une journée où tous les regards étaient tournés vers les derniers rebondissements du marché des transferts, à commencer par l’épisode le plus captivant… Alors transfert définitif ? Prêt ? Avec ou sans option d’achat ? Le verdict est finalement tombé : Papy Djilobodji a été prêté sans option d’achat à Dijon. Voilà ! On peut passer à la Coupe du monde maintenant ? Non parce qu’en attendant, avec cette démonstration 4-0 face aux Pays-Bas, ça commence à sentir vraiment bon la Russie… Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Pays-Bas (4-0) !

France - Pays-Bas (4-0) : Les notes des Bleus

France – Pays-Bas (4-0) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Il nous avait coûté 2 points en Suède (et il relance encore un peu à l’aveuglette), donc certains remettent en cause son statut. C’est vrai que les deux gardiens derrière lui font particulièrement l’unanimité…

Kurzawa (6) : Pour lui qui n’a même pas 25 ans, forcément, l’histoire est belle. Il se retrouve titulaire au PSG et joue avec les plus grands. Il pourra le dire : « j’ai joué avec Jean-Christophe Bahebeck ». Une belle activité ce soir, mais trop de centres Sagnasques.

Umtiti (6) : Je sais ce que vous vous dites : « ah, si Hubocan et Doria pouvaient être français ! » Et ouais, mais pour l’instant, c’est pas possible. Remarquez, on peut toujours rappeler Fanni sinon. Ce qui est sûr, c’est qu’avec Rudi Garcia sélectionneur, on serait mieux. On serait même déjà qualifiés, si on enlève les matchs qu’on a perdus. Lire la suite

France – Angleterre (3-2) : les notes des Bleus

Un petit dernier avant de prendre la route des vacances ? Après le Paraguay et la Suède, les Bleus accueillaient ce soir l’Angleterre au Stade de France, ce mardi 13 juin 2017, pour un dernier match amical avant d’aller faire les keks à la plage. Une rencontre qui, une fois n’est pas coutume, n’avait pas d’amical que le nom et qui nous a permis d’oublier qu’on appelle l’Angleterre la Perfide Albion et que les Anglais nous surnomment les bouffeurs de grenouilles. Un échange courtois de révérences et de free hugs qui nous donnerait presque envie de ne pas compter les buts, de chanter du John Lennon et de danser nus autour des poteaux de corner. Mais en réalité, on les a quand même cirés 3-2, ces fumiers, alors qu’un carton rouge est venu célébrer cette belle communion. Merci l’arbitrage vidéo. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Angleterre (3-2) !

France - Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

France – Angleterre (3-2) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : The floor is « bonne relance au pied ». Au temps pour moi, ce soir, il a bien assuré ses relances en les envoyant directement en touche. Plat du pied, sécurité.

Mendy (non noté) : Il susciterait la convoitise des plus grands clubs d’Europe. Il est vrai qu’il y a une place de meilleur latéral gauche du monde à prendre derrière les Marcelo, David Alaba, Diego Contento… Blessé et remplacé à la 20e minute par Digne (4), ancien du PSG, qui l’avait fait signer pour la coupe aux grandes oreilles.

Umtiti (6,5) : « Mon poste est en défense, j’arrête des balles pour toi ». Lui arrête aussi les joueurs. Enfin, ça lui arrive aussi de n’arrêter ni l’un ni l’autre apparemment (9e)… Du coup, pour se rattraper, il s’est dit que son poste était aussi en attaque, pour planter (22e). Toujours sur l’offensive. Lire la suite

Suède – France (2-1) : les notes des Bleus

Après un amical face au Paraguay, nouveau match de qualifications pour la Coupe du monde 2018 pour l’équipe de France, qui se rendait en Suède pour affronter les ‎Blågult. Oui, les ‎Blågult. J’espère d’ailleurs que vous allez rire en lisant cet article parce que j’y ai glissé quelques ‎Blågult. Sans sa star, Ibrahimovic, rentré dans les ordres, la Suède a toutefois livré une opposition coriace aux Français, et l’a même emporté 2-1 sur une belle cagade de notre capitaine. Une rencontre jouée en une date symbolique, puisque ce 9 juin 2017 est le jour de la fête nationale… finlandaise. C’est aussi la Journée internationale des Archives, donc n’hésitez pas à sortir des vieux dossiersLe Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Suède – France (2-1) !

Suède - France (2-1) : Les notes des Bleus

Suède – France (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (2) : A une reprise, il a été délaissé par sa défense, qui a laissé Hugo tout seul (43e). Du coup, c’était pas marrant. Tout autant que sa superbe relance à la fin (90+3e). Sur la route des vacances, Deschamps va donc sans doute se débarrasser de son capitaine. Ohé ohé, capitaine abandonné.

Mendy (6) : On l’a déjà dit, Benjamin Mendy pourrait s’installer durablement au poste d’arrière-gauche en équipe de France, vu la concurrence et ses performances (offensives), en témoigne encore sa note de ce soir. Mais pour ça, il faudra qu’il règle ses problèmes de comportement. Bah ouais.

Køscielnẙ (7) : J’ai un peu stylisé son nom pour lui donner un aspect plus Ikea. D’ailleurs, ce soir, il a démonté les attaquants suédois tels des étagères FJÄLKINGE. Lire la suite

France – Paraguay (5-0) : les notes des Bleus

Vu l’enthousiasme suscité par ce match amical France – Paraguay, en ce vendredi 2 juin 2017, j’ai vraiment hésité à en faire les notes. D’ailleurs, je me sens un peu seul sur cet article… Si vous êtes là, faites-moi un signe. Quoi qu’il en soit, j’ai finalement orienté mon antenne râteau vers TMC, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir cette chaîne. J’ai également découvert les joueurs paraguayens, qui eux ont semblé découvrir le football. Bref, un haut niveau qui n’a pas été sans rappeler cette superbe finale de Ligue des champions féminine la veille. A l’arrivée, une victoire 5-0 de l’équipe de France au Roazhon Park, qui a vu plus de spectacle ce soir que durant toute la saison (soit environ 30 minutes de spectacle) Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Paraguay (5-0) !

France - Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

France – Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : Gardien de la meilleure défense de Premier League, capitaine des Bleus, déjà 87 sélections… Et pourtant aucun but marqué. Et ce soir, très peu de ballons touchés. Quand va-t-on s’apercevoir que ce joueur est surcôté ?

Mendy (7) : « Et Mendy. Pour Mendy » #PES6 Avec un tel patronyme, à un poste de latéral, l’héritage est lourd à porter. Tant qu’il n’aura pas effectué un grand pont sur Roberto Carlos, il ne nous fera pas oublier Bernard et ses 3 sélections. Vous savez le pire dans cette histoire de grand pont légendaire ? En rematant les images, je me suis aperçu que ce n’était PAS DU TOUT un grand pont… Remplacé par Digne (67e), auteur d’une passe dé direct (69e).

Umtiti (6) : Il tremblait d’avance à l’idée de retrouver sur sa route Edinson Cavani, son bourreau lors du 4-0 face au PSG. Heureusement, il avait confondu Uruguay et Paraguay. Lire la suite

France – Espagne (0-2) : les notes des Bleus

Ce mardi 28 mars 2017, presque 20 ans jour pour jour après l’inauguration du Stade de France (si on ajoute 2 mois et qu’on retire 1 an), l’équipe de France recevait le même adversaire : l’Espagne. Pour un nouveau match amical de prestige. Enfin, de prestige… Le temps de la domination espagnole semble bien révolu. La sélection ne gagne plus rien et un club comme Barcelone se prend 4-0 par un club français. La honte. De toute façon, moi, je suis comme tout le monde : si l’Espagne gagne, je trouve toujours une origine espagnole lointaine pour dire que c’est aussi ma victoire. C’est ça, être supporter. Et puis, nous, en France, on est réglo, on n’a pas besoin de faire appel à un huissier dans un vieux car vidéo pour gagner un match. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Espagne (0-2) !

France - Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

France – Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Quand il a su l’identité de ses défenseurs latéraux ce soir, notre capitaine aurait répondu à Didier Deschamps : « eh, je suis pas venu ici pour souffrir, okaaay ? »

Kurzawa (2) : ATTENTION, LAYVIN ! UN JOUEUR DE BARCELONE ! VITE, COURS TE CACHER ! Est entré dans l’histoire de l’équipe de France et du football en général : pour la première fois, un but a été refusé, justement, grâce à l’arbitrage vidéo (48e). Et ce parce que Layvin était hors jeu. Bravo. Il devait être ébloui par les spots.

Umtiti (4) : Un vrai match d’entraînement pour lui face à plusieurs de ses coéquipiers de club. Et comme à l’entraînement, il s’est fait victimiser. Lire la suite