Suède – France (2-1) : les notes des Bleus

Après un amical face au Paraguay, nouveau match de qualifications pour la Coupe du monde 2018 pour l’équipe de France, qui se rendait en Suède pour affronter les ‎Blågult. Oui, les ‎Blågult. J’espère d’ailleurs que vous allez rire en lisant cet article parce que j’y ai glissé quelques ‎Blågult. Sans sa star, Ibrahimovic, rentré dans les ordres, la Suède a toutefois livré une opposition coriace aux Français, et l’a même emporté 2-1 sur une belle cagade de notre capitaine. Une rencontre jouée en une date symbolique, puisque ce 9 juin 2017 est le jour de la fête nationale… finlandaise. C’est aussi la Journée internationale des Archives, donc n’hésitez pas à sortir des vieux dossiersLe Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Suède – France (2-1) !

Suède - France (2-1) : Les notes des Bleus

Suède – France (2-1) : Les notes des Bleus

Lloris (2) : A une reprise, il a été délaissé par sa défense, qui a laissé Hugo tout seul (43e). Du coup, c’était pas marrant. Tout autant que sa superbe relance à la fin (90+3e). Sur la route des vacances, Deschamps va donc sans doute se débarrasser de son capitaine. Ohé ohé, capitaine abandonné.

Mendy (6) : On l’a déjà dit, Benjamin Mendy pourrait s’installer durablement au poste d’arrière-gauche en équipe de France, vu la concurrence et ses performances (offensives), en témoigne encore sa note de ce soir. Mais pour ça, il faudra qu’il règle ses problèmes de comportement. Bah ouais.

Køscielnẙ (7) : J’ai un peu stylisé son nom pour lui donner un aspect plus Ikea. D’ailleurs, ce soir, il a démonté les attaquants suédois tels des étagères FJÄLKINGE. Lire la suite

France – Paraguay (5-0) : les notes des Bleus

Vu l’enthousiasme suscité par ce match amical France – Paraguay, en ce vendredi 2 juin 2017, j’ai vraiment hésité à en faire les notes. D’ailleurs, je me sens un peu seul sur cet article… Si vous êtes là, faites-moi un signe. Quoi qu’il en soit, j’ai finalement orienté mon antenne râteau vers TMC, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir cette chaîne. J’ai également découvert les joueurs paraguayens, qui eux ont semblé découvrir le football. Bref, un haut niveau qui n’a pas été sans rappeler cette superbe finale de Ligue des champions féminine la veille. A l’arrivée, une victoire 5-0 de l’équipe de France au Roazhon Park, qui a vu plus de spectacle ce soir que durant toute la saison (soit environ 30 minutes de spectacle) Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Paraguay (5-0) !

France - Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

France – Paraguay (5-0) : Les notes des Bleus

Lloris (6) : Gardien de la meilleure défense de Premier League, capitaine des Bleus, déjà 87 sélections… Et pourtant aucun but marqué. Et ce soir, très peu de ballons touchés. Quand va-t-on s’apercevoir que ce joueur est surcôté ?

Mendy (7) : « Et Mendy. Pour Mendy » #PES6 Avec un tel patronyme, à un poste de latéral, l’héritage est lourd à porter. Tant qu’il n’aura pas effectué un grand pont sur Roberto Carlos, il ne nous fera pas oublier Bernard et ses 3 sélections. Vous savez le pire dans cette histoire de grand pont légendaire ? En rematant les images, je me suis aperçu que ce n’était PAS DU TOUT un grand pont… Remplacé par Digne (67e), auteur d’une passe dé direct (69e).

Umtiti (6) : Il tremblait d’avance à l’idée de retrouver sur sa route Edinson Cavani, son bourreau lors du 4-0 face au PSG. Heureusement, il avait confondu Uruguay et Paraguay. Lire la suite

France – Espagne (0-2) : les notes des Bleus

Ce mardi 28 mars 2017, presque 20 ans jour pour jour après l’inauguration du Stade de France (si on ajoute 2 mois et qu’on retire 1 an), l’équipe de France recevait le même adversaire : l’Espagne. Pour un nouveau match amical de prestige. Enfin, de prestige… Le temps de la domination espagnole semble bien révolu. La sélection ne gagne plus rien et un club comme Barcelone se prend 4-0 par un club français. La honte. De toute façon, moi, je suis comme tout le monde : si l’Espagne gagne, je trouve toujours une origine espagnole lointaine pour dire que c’est aussi ma victoire. C’est ça, être supporter. Et puis, nous, en France, on est réglo, on n’a pas besoin de faire appel à un huissier dans un vieux car vidéo pour gagner un match. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce France – Espagne (0-2) !

France - Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

France – Espagne (0-2) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Quand il a su l’identité de ses défenseurs latéraux ce soir, notre capitaine aurait répondu à Didier Deschamps : « eh, je suis pas venu ici pour souffrir, okaaay ? »

Kurzawa (2) : ATTENTION, LAYVIN ! UN JOUEUR DE BARCELONE ! VITE, COURS TE CACHER ! Est entré dans l’histoire de l’équipe de France et du football en général : pour la première fois, un but a été refusé, justement, grâce à l’arbitrage vidéo (48e). Et ce parce que Layvin était hors jeu. Bravo. Il devait être ébloui par les spots.

Umtiti (4) : Un vrai match d’entraînement pour lui face à plusieurs de ses coéquipiers de club. Et comme à l’entraînement, il s’est fait victimiser. Lire la suite

Luxembourg – France (1-3) : les notes des Bleus

C’est avec un réel plaisir que nous retrouvions l’équipe de France, en ce samedi 25 mars 2017, pour un nouveau match de qualifications pour la Coupe du monde 2018… au Luxembourg. Comme convenu, mais tout en sobriété, les Bleus se sont imposés face au Grand Duché sur le score de 3-1. Mais en France, en ce moment, tout le monde s’en tape. On ne parle que d’une élection qui va se dérouler dans un mois… A ce propos, aviez-vous remarqué qu’il y avait exactement 11 candidats à l’élection présidentielle ? Non, je dis ça comme ça… Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Luxembourg – France (1-3) !

Luxembourg - France (1-3) : Les notes des Bleus

Luxembourg – France (1-3) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Le Jean Lassalle des Bleus. Généralement plutôt discret, il sait néanmoins se faire entendre quand il le faut. Ceci dit, il n’aurait pas été là, ça aurait été pareil…

Mendy (7) : Le Nathalie Arthaud des Bleus. L’extrême gauche de l’équipe. Travailleur, il n’a pas ménagé ses efforts. Sans toutefois réussir à forcer la décision… sauf à la fin. A force d’insister, ça a fini par donner quelque chose (77e) !

Umtiti (4,5) : Le Philippe Poutou des Bleus. Un nom un peu mignon, mais quand même, t’aimerais pas te retrouver au duel avec lui. Lire la suite

France – Norvège : les notes des Bleus, par un footeux

Dimanche 29 janvier 2017, on retiendra cette date comme un tournant dans l’histoire du sport. Déjà parce que j’ai fêté mon 16e anniversaire pour la 14e fois. Mais aussi et surtout parce que cette journée aura été riche en émotions sportives. La finale historique de l’Open d’Australie remportée par Federer contre Nadal, le duel au sommet de la Ligue 1 entre le PSG et Monaco, l’excellente opération de l’OM sur le marché des transferts (départ d’Alessandrini à Los Angeles), et bien sûr la finale du Mondial 2017 de handball opposant la France à la Norvège. A domicile, avec un public survolté, chauffé par l’enivrante Danse Phénoménale et les mascottes Cook et Cougnette, les Experts avaient tout pour entrer un peu plus dans l’histoire du handball, et du sport en général. Les Bleus n’ont pas failli et ont remporté leur 6e titre de champions du monde, en battant la Norvège 33-26, au terme d’une partie emballante. Étrangement, depuis le début de la compétition, on voit très peu d’articles notant les joueurs de l’équipe de France ? Alors quoi ? Sous prétexte que personne ne comprend vraiment les règles, on n’a pas le droit de distribuer les bons et les mauvais points ? Halte à la bien-pensance, nous allons vous prouver que ce n’est pas parce qu’on ne connaît pas grand-chose à un sport qu’on ne peut pas noter les joueurs – en toute objectivité et légitimité, bien sûr. Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour cette finale France – Norvège (33-26), à travers le regard bovin d’un fan de foot.

France - Norvège (33-26) : Les notes des Bleus

France – Norvège : Les notes des Bleus

Omeyer (3) : Les 54 printemps pèsent sur le Gigi Buffon du handball français. Pas beaucoup d’arrêts, mais surtout très peu de sorties dans les pieds et de contacts dans les duels aériens… Dommage, ça aurait rassuré la défense. Remplacé par Gérard (8) au quart d’heure de jeu : allô Gérard, ici ta cuisinière (merci à ceux qui ont la référence de mettre l’intégralité de la réplique en commentaire). Et lui n’hésite pas à sortir (56e) !

Narcisse (6) : Très costaud physiquement, solide dans les duels… Mais que de fautes ! Plusieurs fois sanctionné par l’arbitre, il a de la chance de ne pas avoir récolté de carton jaune. Et je ne parle même pas de toutes ses mains oubliées par M. Turpin… Remplacé par Sorhaindo (6) : bon défenseur, il a toutefois connu quelques sautes de concentrations. Un authentique joueur du Barça finalement.

Karabatic (6,5) : Une prestation aboutie pour l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du hand. Présent en défense – avec notamment un bloc de volleyeur (51e), puissant en attaque – il marque notamment après son bloc (51e), intelligent dans l’orientation du jeu. Encore un pari gagné pour l’Expert FDJ. Remplacé par N’Guessan (5,5), précieux en défense, mais en attaque, parfois, c’est Timothey agaçant. Lire la suite