Luxembourg – France (1-3) : les notes des Bleus

C’est avec un réel plaisir que nous retrouvions l’équipe de France, en ce samedi 25 mars 2017, pour un nouveau match de qualifications pour la Coupe du monde 2018… au Luxembourg. Comme convenu, mais tout en sobriété, les Bleus se sont imposés face au Grand Duché sur le score de 3-1. Mais en France, en ce moment, tout le monde s’en tape. On ne parle que d’une élection qui va se dérouler dans un mois… A ce propos, aviez-vous remarqué qu’il y avait exactement 11 candidats à l’élection présidentielle ? Non, je dis ça comme ça… Le Yaourt du Sport vous livre les notes des Bleus pour ce Luxembourg – France (1-3) !

Luxembourg - France (1-3) : Les notes des Bleus

Luxembourg – France (1-3) : Les notes des Bleus

Lloris (5) : Le Jean Lassalle des Bleus. Généralement plutôt discret, il sait néanmoins se faire entendre quand il le faut. Ceci dit, il n’aurait pas été là, ça aurait été pareil…

Mendy (7) : Le Nathalie Arthaud des Bleus. L’extrême gauche de l’équipe. Travailleur, il n’a pas ménagé ses efforts. Sans toutefois réussir à forcer la décision… sauf à la fin. A force d’insister, ça a fini par donner quelque chose (77e) !

Umtiti (4,5) : Le Philippe Poutou des Bleus. Un nom un peu mignon, mais quand même, t’aimerais pas te retrouver au duel avec lui.

Koscielny (5) : Le Benoît Hamon des Bleus. La Corrèze a une place importante dans sa famille. Calme, il a souvent été dans des bonnes équipes, mais son palmarès reste peu fourni.

Sidibé (7) : Le Marine Le Pen des Bleus. Toujours bien ancré à droite. Et je trouve que « Djibril Le Pen », ça sonne bien. Remplacé par Jallet (62e), qui sera certainement absent du premier tour.

Matuidi (4) : Le François Fillon des Bleus. Un peu escroc sur les bords, on se demande toujours ce qu’il fait encore dans les 11. Remplacé par Rabiot (82e), qui, sans vouloir juger sur le physique (évidemment, pas notre genre), a bien une tête à distribuer des tracts sur le marché d’Alfortville #LesJeunesAvec…

Kanté (6) : Le Emmanuel Macron des Bleus. Parce que c’est le favori des médias en ce moment. Parce qu’il a un grizzly dans son salon #KanteFacts. Parce qu’il est présent partout, dans le couloir gauche comme dans le couloir droit. Parce que C’EST NOTRE PROJEEEEEEET !

Payet (5) : Le Nicolas Dupont-Aignan des Bleus. Souvent prêt à aller au clash, il fait également preuve de beaucoup de goût quand il faut choisir le prénom de ses enfants (Noa, Milan et Pharell VS. Victoire et Sixtine). Remplacé par Mbappé (77e), qui sera encore là dans 5 ans, dans 10 ans, dans 15 ans….

Griezmann (6) : Le Jean-Luc Mélenchon des Bleus. A effectué ses débuts à l’étranger. Attire de plus en plus les médias à lui. On se demande parfois si c’est vraiment lui ou s’il s’agit de son hologramme.

Dembélé (7) : Le François Asselineau des Bleus. Va vite, connaît une ascension rapide, semble de plus en plus populaire… Mais va vite retomber dans l’anonymat (dont il n’est pas encore vraiment sorti).

Giroud (7) : Le Jacques Cheminade des Bleus. Le résultat n’est jamais extraordinaire, mais finalement, il est toujours là. Vise aussi parfois la Lune… quand il frappe.

Vous voulez écrire pour le Yaourt du Sport ? Vous aimez le sport ? Vous aimez le yaourt ? Manifestez-vous en commentaire, ou sur le Twitter et le Facebook du Yaourt du Sport !

B.

7 réflexions au sujet de « Luxembourg – France (1-3) : les notes des Bleus »

  1. De retour avec vous après quelques mois d’absence… mais avec quelle délectation…
    Chapeau MONSIEUR de cette analyse politico-sportive…Quel à propos !!!

    Respect.

    Vivement le deuxième tour avec une finale de tennis… Le suspens reste entier
    Emmanuel

  2. non mais sérieux, c’était un vrai match de foot ?
    je trouve que le ton joyeux de la campagne pestilentielle te rend bien généreux.
    j’ai trouvé les défenseurs souvent hésitants, sans doute, parce qu’ils le sont pour le choix qu’ils devront faire dans un mois….
    ah mais que je suis bête, c’est vrai que les femmes ont maintenant le droit de vote, mais pas les footballeurs. ils ont déjà le droit aux prolongations, aux tirs au but, on ne peut quand même pas tout leur donner…

    • C’était un match contre le Luxembourg… Une destination de rêve pour beaucoup de nos candidats. :)

  3. Ben en fait … les élections, on s’en tape aussi !

    Avec Sarko – Sego, fallait choisir entre la peste et le choléra. Avec Sarko – Hollande, c’était Rebelote ou Flambi.
    Bref, à part le prix des costards à Fillon, ça vole plutôt bas !

    Je remarque que ce sont les jeunes qui ont les meilleures notes. Je suis d’accord, ils font plaisir à voir.

    Quant à Giroud, c’est le gars qu’a pas le niveau international mais qui a des meilleures stats que Benzema ! Cherchez l’erreur !

    A+

    • Difficile de juger véritablement face à un adversaire aussi faible, mais ce qui est sûr, c’est que l’on a un des plus gros potentiels du monde en termes de jeunes talents.

      • C’est juste … La Dèche a profité de la faiblesse de l’adversaire pour lancer les jeunes. Suis pas toujours d’accord avec ses choix (cfr Kanté sur le banc en finale de l’Euro) mais là c’est assez bien vu !
        Bravo à lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *